Au secours! Mon enfant a les cheveux crépus…

2 commentaires
 
Conseils simples et pratiques pour débuter: 
Cette article s’adresse aux hommes et aux femmes qui ont des enfants aux cheveux crépus, frisés ou très bouclés et qui ne savent pas du tout par où commencer.

Dans mon entourage, je connais beaucoup de couples mixtes qui ont des enfants métisses.
Souvent, même quand la maman a elle-même une nature de cheveux crépus (mais l’a oublié à cause du défrisage), elle se sent perdue face à la tignasse du bout de chou.

En général, là où ça coince, c’est au niveau du démêlage.


Je me souviens de ce papa blanc qui avait une fille métisse dont la maman vivait dans son pays en Afrique. Le pauvre monsieur, n’ayant personne autour de lui connaissant le cheveu crépu m’avait confié sa fille pour lui démêler les cheveux car la petite hurlait à la mort dès que lui ou sa grand-mère essayait de le faire. J’étais à l’époque son animatrice en centre de loisirs.
La petite portait tous les jours, les cheveux attachés en puff, plutôt lisse sur le dessus. J’ai vite compris pourquoi. Quand la petite vint à la maison et que je lui enleva l’élastique pour lui faire son shampooing, je découvris de vraies locks! Par paquets!! J’avoue que j’étais choquée sur le coup.
Après le shampooing, une tonne d’après-shampooing démêlant et de la patience, j’ai fini à démêler les cheveux de la petite sans un seul gémissement.

Tout ça pour dire que c’est possible! En bref et en somme, pas besoin d’être noire ou une nappy confirmée pour bien prendre soin de la tignasse de vos petits coeurs.

Voici un mémo, non exhaustif, de ce qu’il faut avoir, savoir et savoir-faire:

MATÉRIEL NÉCESSAIRE ET SUFFISANT

– du shampooing: n’importe lequel ( ou de préférence sans sulfate),
– de l’après-shampooing démêlant ou non,
– une huile pour cheveux, comme l’huile d’amande douce,
– un peigne à dents larges (écartées),
– une brosse ronde,
– des pinces à cheveux, types pinces crocs,
– des élastiques « ouchless », sans métal,
– un minimum de temps et de la patience.

Pas besoin de plus pour commencer!!

PRODUITS CAPILLAIRES

En principe, n’importe quel produit capillaire pour enfants fera l’affaire pour les plus jeunes.
Plus ils grandissent, plus les produits capillaires pourront être ceux des adultes avec la même nature de cheveux.
Pour celles qui aiment avoir des produits pour toute la famille, choisissez des produits sans sulfate, sans colorants, sans parabènes et sans silicones. Cela fera l’affaire des petits (sauf pour les bébés= moins d’1 an) comme des grands les yeux fermés.
Voici quelques exemples de marques qui proposent des gammes pour enfants aux cheveux afros ou métissés.
MissPhytospécific
Activilong Junior

It’s a Curl

Curly Q’s pour enfants

ROUTINE CAPILLAIRE À SUIVRE

Pour votre enfant à partir de 2 ans.
En général, les cheveux de bébé ne posent aucun problème car ils sont courts, souples et il n’y a rien d’autre à faire que de les brosser et d’appliquer une pointe d’huile d’amande douce.
C’est quand les cheveux commencent à être plus longs, à partir de 2 ans et jusqu’à 13 ans environ. Au delà, l’enfant commencera à apprendre de lui-même à prendre soin de ses propres cheveux; ou bien d’ici là vous serez un(e) expert(e) en la matière.

1 ou 2 fois par semaine, un jour où vous avez du temps; le mercredi et/ou le dimanche par exemple, suivez les étapes suivantes dans l’ordre.

Shampooing:
– on lave le cuir chevelu puis on distribue la mousse du crâne vers les pointes dans un mouvement de lissage. C’est tout! Ça suffit amplement. Surtout, on ne frotte pas comme si on lavait son linge à la main. Vous risquerez d’emmêler encore plus la chevelure.
– puis, on rince le shampooing.

Après-shampooing et démêlage:
– on applique de l’après-shampooing;
– par section, on commence à démêler aux doigts: on sépare les cheveux entre eux juste avec les doigts;
– sur la même section, on passe le peigne à dents larges, en commençant par les pointes vers la racine;
– puis quand le peigne passe bien, on utilise la brosse ronde;
– on fait une natte avec la section ainsi démêlée, ou on utilise la pince pour l’attacher sur le côté;
– on répète pour chaque section;
– on rince l’après-shampooing à 80%, mais pas totalement;
– on essort les cheveux, sans frotter!!

Protection:
– on applique une pointe d’huile d’amande douce sur l’ensemble de la chevelure encore mouillée en insistant sur les pointes.

Style:
– on fait la coiffure désirée.

L’objectif est de faire en sorte que les cheveux s’emmêlent le moins possible, d’autant plus qu’un enfant  ne se préoccupe pas de faire attention que sa coiffure tienne ou ne s’emmele pas.
On choisira donc des coiffures qui tiennent en place, la journée et la nuit.
Difficile de dire à un enfant de ne pas bouger la nuit. Alors s’il n’a pas une coiffure qui tient en place, on peut lui attacher les cheveux la nuit, sans trop serrer, ou faire des nattes avant de se coucher pour les défaire le matin.

S’il se couche avec les cheveux libres, pensez le matin à humidifier les cheveux un peu pour leur donner la forme souhaitée. Pas pratique en hiver. Et sachez que le démêlage en fin de semaine sera sans doute plus long.

COIFFURES SIMPLES

Petits choux. Se fait sur cheveux courts, avec des élastiques.

Wash’n go. Simple mais les cheveux risquent de s’emmêler vite

Pompons. Bien mais pareil risque de noeuds à la fin de la semaine.

Tresses ou les vanilles avec ou sans accessoires. L’idéal pour tenir une semaine ou plus. Ce qui est bien c’est qu’on peut même faire le shampooing sans détruire la coiffure. On ne lave que le crâne.

Couettes tressées ou vanillées (ma préférence): les cheveux restent parfaitement bien démêlés.

Braid-out ou twist-out

 

COIFFURES PLUS COMPLEXES

Elles ne sont complexes que lorsqu’on est vraiment débutante.
Vous pouvez apprendre à les faire ou confier la tête de votre enfant dans un salon de coiffure afro. Plus simples, cherchez dans vos connaissances ou dans les annonces sur le net, vous trouverez toujours une coiffeuse afro pour le faire.

Nattes ou vanilles collées

 

NE TOMBEZ PAS DANS CES PIÈGES

Le défrisage
Défriser les cheveux. Pourquoi? Parce que vous ne savez pas comment faire? Ca peut donner une mauvaise image de soi-même à l’enfant qui va se dire que ces cheveu sont moches donc lui aussi et qu’il faut qu’il change.
Le défrisage est un produit nocif même pour les adultes. Voyez ces photos.
Ne l’imposez pas à vos enfants et ne cédez pas à leur demande avant un certain âge. Selon moi, à éviter avant l’âge de 15 ans au moins.

La boule à zéro pour les petites filles
Pas de problème pour les garçons. C’est sans doute une solution de simplicité pour vous mais peut-être une expérience traumatisante pour une petite fille.





Les extensions
Ca peut abîmer les ligne frontales des cheveux et conduire à l’alopécie si c’est fait de manière répétée et trop serrée. On évite pour les cheveux fragiles de nos petits avant la puberté.

 

 

Ne rien faire
Ne pas attendre que les cheveux fassent des locks pour décider de faire quelque chose.
Prendre les devants, commencer dès le début à apprendre à s’en occuper et ne pas cesser de le faire.
Ensuite, ce n’est qu’une question de routine.

S’énerver sur sa tête
C’est traumatisant pour l’enfant. C’est pourquoi, faîtes tout ça seulement si vous avez le temps de le faire. Par manque de temps et dans la précipitation, vous risquez de vous énerver et de lui faire mal. Il n’aimera plus ses cheveux.

Dénigrer ses cheveux
« Ses cheveux sont moches », « on ne peut rien faire avec », « ses cheveux me rendent folle », »mais comment on peut avoir ça sur la tête », « c’est quoi ça? », »oh la la! je crois que je vais te raser la tête »…

Même si vous le pensez, ne parlait pas en mal de ses cheveux, surtout pas en sa présence. Faîtes attention à ce que vous dîtes et à vos réactions.

NON, NE JAMAIS FAIRE

Ce n’est pas parce que vous avez l’habitude de le faire sur vos cheveux que c’est pareil avec les siens.

Non, surtout ne faîtes jamais ça:
– Démêler ses cheveux non mouillés et sans démêlant (ou après-shampooing),
– Démêler ses cheveux sans faire des sections,
– Démêler ses cheveux en commençant par la racine,
– Démêler ses cheveux au peigne fin,
– Démêler ses cheveux dans la précipitation,
– Frotter ses cheveux comme du linge,

– Serrer forts les élastiques.

ET APRÈS?

Félicitations!!  Vous avez passé le niveau 1 mais vous pouvez encore mieux faire.

Quand vous avez le temps, je vous conseille de vous documenter comme vous le faîtes actuellement sur les sites internet pour vous perfectionner si vous le souhaitez. Notamment pour apprendre vous-même à faire d’autres coiffures; quel produit utiliser; dès lors que vous rencontrez une nouvelle difficulté.

Il ya beaucoup de vidéos explicatives sur Youtube si vous souhaitez apprendre des techniques.

Comprenez que les cheveux crépus ne s’entretiennent pas du tout de la même manière que des cheveux lisses. 
Ils ont tendance à être secs et à faire des noeuds facilement.
Avec l’expérience, vous pourrez commencer à faire des soins, des masques hydratants et à choisir des produits plus spécifiques pour leur cheveux.

Ensuite, ce sera à votre enfant de prendre la relève.

Niangalement,

Léna

Cet article vous a t-il aidé? Dîtes-le en commentaire!

2 comments on “Au secours! Mon enfant a les cheveux crépus…”

  1. Bonjour,

    je trouve très complet et intéressant; je me permets de commenter dans la mesure où j'ai créé une gamme de soins capillaires naturels pour enfants: Carelle cosmetics qui peut être également une alternative

    bonne journée

    J'aime

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s