Un buste de rêve

2 commentaires



Souvent négligé 
et pourtant il est si simple d’avoir un buste à rendre jalouse notre Marianne nationale…
La nouvelle du moment a-k-a la nouvelle libération de la femme: porter un soutien-gorge ne servirait absolument à rien!!

Alors mesdames, êtes-vous prêtes (pour celles qui ne l’ont pas encore fait) à vous affranchir de votre soutif au quotidien??
Perso, j’ai du mal à y croire… Et je ne tenterai pas l’expérience à vie.

Je me demande comment cette étude a été menée. Combien de temps l’étude a-t-elle duré? Ces femmes avaient t-elles l’habitude de porter des soutifs et donc sans ceux-ci, se tenaient t-elles différemment? Faisaient-elles une activité sportive régulièrement et soutenue?
En définitive, pas de soutif, pas de sport pour moi!

La poitrine est symbole de féminité. Mais en plus de subir l’attraction gravitationnelle, menue ou opulente, elle subit notre vie de femme: prise et perte de poids, les grossesses, l’allaitement, doudou qui la confond avec la pâte à pain… Si on n’en prend pas soin, la poitrine, et donc le buste, ressemble à un désert de désolation. Certaines mêmes ne se sentent plus du tout femme.

Voici mes astuces simples pour arborer un décolleté de rêve.


1- BIEN CHOISIR SA TAILLE DE SOUTIEN-GORGE

8 femmes sur 10 de femmes ne savent pas choisir leur taille de soutien-gorge.

Voici un petit outil trouvé sur comptoirdesdessous.com pour vous aider à y voir plus clair.
Vous aurez besoin d’un mètre de couturière (souple) pour prendre deux mesures: le tour de votre buste mesuré juste sous la poitrine et le tour de votre buste mesuré au niveau des tétons.
Puis reportez-vous aux tableaux ci-dessous.

La taille de soutien-gorge évolue avec les années, avec les grossesse, sous l’influence des hormones, elle change; d’où l’importance de la mesurer une fois par an. Vous n’avez plus aucune excuse de vous tromper maintenant.

2- PORTER UN SOUTIEN-GORGE ADAPTÉ LORSQU’ON PRATIQUE UNE ACTIVITÉ SPORTIVE

Telle que la course, l’athlétisme, le tennis, le volley-ball…
En somme, tous les sports lors desquels la poitrine est susceptible de recevoir des chocs, d’être tiraillée. Pour le confort, mais aussi pour éviter à la peau de la poitrine de se détendre et de perdre en élasticité.
Il faut donc un soutien-gorge adapté à l’activité de la journée et à la poitrine.

3- SACHEZ VOUS TENIR

Avoir une belle poitrine et un beau buste passe aussi par bien se tenir.
Je ne parle pas du comportement mais de la position du haut de votre corps.

Contraignez-vous, pour que cela devienne une habitude, à vous tenir droite; comme papa et maman disaient quand vous étiez petites: « Tiens toi droite!! ».

Au bureau, à La Poste dans la file d’attente, au restaurant, en conduisant…, on rentre le ventre, on tire les épaules vers l’arrière, on pousse légèrement la poitrine vers le haut (sans adopter une position aguicheuse), on lève légèrement le menton. Ca y est, vous vous tenez droite! Congrats!!

4- LE GESTE QUI SAUVE: SE MUSCLER

Ce qui peut aider à se tenir droite, c’est le gainage bien évidemment. On se muscle!
Quelles parties du corps muscler?
C’est simple! Les pectoraux, le dos (les lombaires), et les abdominaux.
Cela suffit amplement à se maintenir droite.

Je ne fais pas de vidéos mais vous trouverez sur la toile des tas d’exercices simples pour muscler facilement et au quotidien ces 3 parties de votre corps. Les images ci-dessous sont tirés du site Passion4profession.net, où des vidéos explicatives décortiquent les mouvements.
Et pas besoin d’aller en salle de sport pour ce faire.

  • Pour les pectoraux: on fait des pompes ou semi-pompes (sur les genoux) au sol, ou en s’appuyant contre un mur, les bras bien écartés. 4 série de 10 pompes par jours, tous les jours.

  • Pour le dos: on s’allonge sur le ventre (avec ou sans la balle), les mains derrière la tête et on lève le buste, sans lever les jambes. En haut, on bloque 3 secondes avant de descendre. 4 series de 10 également, tous les jours.

  • Pour les ados: on fait les classiques en étant sur le dos, les mains le long du corps, on lève le buste en contractant les ados, sans lever les jambes et on touche les chevilles droite et gauche en alternant. 4 series de 10 également, tous les jours.

Pour les plus motivées, vous pouvez varier les exercices et augmenter les répétitions. Ce qui importe, comme d’habitude, c’est d’être régulière. Que cela devienne une habitude, tout comme se brosser les dents le soir en est une… normalement.
La natation est un sport complet qui vous permettra de tout travailler en même temps; mais bon, il faut se déplacer à la piscine…

Et puis, l’avantage de se muscler le dos c’est de pouvoir avoir un dos super sexy dans une robe dos nu qu’on pourra porter sans soutif car on aura suivi les conseils de Léna.

5- ON BICHONNE LA PEAU

C’est aussi par la peau du buste qu’apparaissent les premiers signes de vieillissement: peau tâchetée, détendue voire plissée.
Puis sachez que c’est essentiellement la peau qui retient la glande mammaire, la poitrine. Ainsi, plus la peau est ferme, plus la poitrine est (reste) haute.
Conduite à tenir pour une peau ferme et jeune:

  • On évite le soleil. A défaut, on applique une protection solaire, même pour les peaux noires!
  • On fait des gommages doux au moins une fois par semaine.
  • On hydrate, hydrate, hydrate généreusement en massant dans un mouvement circulaire vers le haut. Puis on applique une huile légère comme l’huile d’amande douce ou une huile sèche comme l’Huile Progigeuse de Nuxe.
  • Une petite douche glacée de temps à autre, ça ne fait pas de mal et ça aide à rendre la peau ferme.
  • On s’aide d’un soin ou d’une petite crème pour raffermir le buste,  de la marque Dermabust par exemple.

Et pour toutes celles qui se disent que c’est déjà foutu pour elles, vous pouvez suivre ces conseils aussi. Vous gagnerez en qualité de peau, en tonicité et en fermeté. Bref, la poitrine en sera plus belle.

Et pour les fainéantes ou les pressées et qui ont plus de 3000 euros à dépenser, il reste toujours la chirurgie esthétique.

Voilà, voilà, de quoi être plus belle et fraiche!

xoxo!

2 comments on “Un buste de rêve”

  1. Merci Nappy Kiki! Dans ce type de musculation, il est difficile (voire impossible) de travailler qu'un seul muscle. En faisant des pompes ou semi-pompes, plusieurs muscles interviennent quand on descend et quand on remonte: les pectoraux bien sûr, mais aussi les deltoïdes, les biceps, les triceps… Et donc si, tu te muscles aussi les bras.
    Après, certains exercices sont ciblés et font plus travailler un muscle plutôt qu'un autre.
    A toi de savoir ce que tu veux, essayer des exercices et les continuer en fonction des résultats.
    La posture et le rythme, parfois la charge aussi sont très importants. Si tu as des objectifs bien précis et hauts, n'hésites pas à faire des recherches sur des sites spécialisés ou voir un professionnel carrément.
    Bisous!

    J'aime

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s