Toute la vérité sur le beurre de karité, Rien que la vérité

Comment reconnaître le beurre de karité

Pas de commentaire

 

Noix de karité dans un grenier en pays Tamberma au Togo
D’autres graines et les noix de karité y sont stockées.

Le beurre de  karité est un incontournable des soins de beauté des africaines mais aussi des occidentales désormais car on le retrouve souvent dans la composition de produits industriels.

Mais connaissez-vous vraiment le beurre de karité?

J’ai longtemps été perdue face à des beurres de karité jaunes, beiges ou blanc; des beurres de karité qui sentent mauvais, d’autres qui sentent différemment ou pas du tout.
Je soupçonnais qu’on me mentait sur la qualité du produit. Est-ce du vrai beurre de karité? Est-il mélangé à une autre huile, ou teinté, fabriqué industriellement?… Etc. Bref, j’étais perdue… 

Si vous vous posez quelques unes de ces questions, éh bien voici les réponses à toutes vos interrogations sur le beurre de karité.

 

A VRAI DIRE, ON DIT LES BEURRES DE KARITÉ

Les beurres de karité

Éh oui!! 
Ce sont des femmes sur les marchés en Afrique qui m’ont apporté un début de réponse qui sonne comme une évidence après quelques recherches: il existe 2 sortes de beurre de karité (voire 3). 

Mais il est une certitude: les « vrais » beurres de karité sont originellement beiges ou jaunes pâles.

 
Le premier est, du nom scientifique Butyrospermum parkii de la famille des saponacées, le beurre de karité extrait des fruits du karité, arbre poussant uniquement à l’état sauvage dans les savanes arborées de l’Afrique de l’Ouest. Il peut atteindre plus de 12 mètres de haut et son pied peut prendre une largeur de 2 mètres. (Extrait de la fiche Aromazone.com)
Il est plutôt beige ou jaune clair.
Vitellaria Paradoxa Sp. Nilotica

Le second est, du nom scientifique Vitellaria Paradoxa Sp. Nilotica de la famille des saponacées également, aussi appelé karité nilotica, est une sous-espèce de l’arbre à Karité Vitellaria paradoxa (ou Butyrospermum parkii), prédominante en Afrique de l’Est, tout au long de la vallée du Nil. On le retrouve notamment en Ouganda et au Soudan, mais aussi en Afrique de l’Ouest. (Extrait de la fiche Aromazone.com)
Il est plutôt jaune pâle.

N’hésitez pas à cliquer sur les liens des fiches Aromazone pour connaitre les différences entre ces 2 beurres de karité. Ils sont tous les 2 très bien.

Le beurre de karité tout blanc de chez blanc

Quand vous trouvez en magasin ou en ligne du beurre de karité totalement blanc (parfois dit « pur », la blague), c’est du beurre de karité raffiné. Un conseil: FUYEZ! 

Car le beurre de karité raffinée est certes sans odeur, plus agréable à regarder et plus facile à conserver mais il contient beaucoup moins_ voire est dépourvu_ des propriétés bienfaisantes du beurre de karité. C’est juste un corps gras. 

C’est le même beurre que certains industriels utilisent pour fabriquer les tablettes de chocolat, en remplaçant le beurre de cacao par du beurre de karité raffiné (moins cher que la beurre de cacao) que certaines se mettent ensuite sur la peau et les cheveux. Inutile donc, sauf pour graisser!
Selon moi, il est préférable d’arrêter cette hérésie si vous êtes adeptes de ce type de beurre de karité.


Pourquoi le beurre de karité sent fort?

Encore une fois, je vais peut-être casser une idée reçue: le beurre de karité ne sent pas très fort normalement. 
Tout dépend bien sûr de la sensibilité olfactive de chacune et de chacun mais il a une odeur de noisette. Normalement, rien d’insupportable. 

Un beurre de karité qui sent fort est un beurre de karité un peu ranci voire très ranci s’il sent très fort. Mais même ranci, il garde ses propriétes, ne le jetez pas!

Le beurre de karité ne sent pas fort s’il est frais, donc s’il a été fait environ il y a moins d’un an.

A savoir aussi que c’est le premier, le Butyrospermum parkii, qui a tendance à sentir plus fort.
Le second, le karité nilotica, quand à lui, rancit moins vite et donc ne sent pas très fort.


ET LE BEURRE DE KARITÉ JAUNE VIF ALORS?

Comme vous le savez maintenant, à l’origine le beurre de karité est beige, jaune pâle ou blanc si raffiné.
Alors pourquoi trouve t-on sur le marché du beurre de karité jaune vif?

Là encore, il existe 2 types de beurre de karité jaune vif; le deuxième n’étant pas du beurre de karité à proprement parler.

Le beurre de karité avec un adjuvant

Hormis certaines huiles qu’on pourrait ajouter pour diminuer les coûts de fabrication du beurre de karité (mais en générale ces huiles ne rendent pas le beurre de karité jaune), certaines femmes d’Afrique, qui fabriquent du beurre de karité, ajoutent un extrait de plante pour cette couleur jaune censée être plus esthétique que le beige. Cet plante est l’écorce d’arbre de Borututu.

Cet extrait de plante jaune est également ajouté au beurre de karité pour ces propriétés bénéfiques pour la peau.

Rien d’industriel, c’est donc un extrait de plante naturel qui rend le beurre de karité jaune vif.

Borututu


Le beurre de Kpangnan ou Karité doré 

Il existe aussi un beurre que certains vendent comme du beurre de karité jaune et qui a des propriétés similaires au beurre de karité, tout aussi bien, voire mieux: c’est le beurre de Kpangnan.

Kpangnan 
Karité doré


Du nom scientifique Pentadesma butyracea, de la famille des Clusiacées, le beurre de Kpangnan,  est obtenu par pression des noix (ou graines) de l’arbre Pentadesma butyracea. C’est un arbre très courant en Afrique de l’Ouest, où il pousse surtout en forêts. Souvent appelé « Karité doré«  ou « arbre à beurre » comme le Karité, il ne doit cependant pas être confondu avec ce dernier, qui est une espèce différente et pousse plutôt dans la savane.

Le Kpangnan produit des fruits comestibles à la pulpe sucrée quand ils sont mûrs. Les feuilles et les racines sont aussi utilisées pour toutes sortes de préparations médicinales. On laisse fermenter la pulpe pour faciliter l’extraction des graines qui sont ensuite séchées et écrasées pour obtenir le beurre(Extrait de la fiche Aromazone.com)
 
Pour l’avoir croisé plusieurs fois sur les étales des marchés au pays (notamment au Grand marché de Lomé, Assiganmé), il est vraiment jaune et a une odeur vraiment particulière que je trouve agréable, rien à avoir avec le beurre de karité en lui-même. 
Il est mou et fond sous les doigts; on peut l’étaler facilement sur les cheveux ou la peau.
 
Au Togo, il est appelé Akpoto. 
Aux Etats-Unis, on l’appelle Yellow Shea Butter ou Golden Shea Butter; tout comme en France, beurre de karité jaune ou beurre de karité doré; alors que rappelons-le, ce n’est pas du beurre de karité.
 
Pour info, en achetant du beurre de kpangnan_ qui est excellent pour nourrir la peau, beaucoup mieux que le beurre de karité_ vous contribuez également et à l’emploi de nombreuses femmes en Afrique qui fabriquent ce beurre et à la sauvegarde de l’arbre qui est une espèce en voie de disparition car délaissé au profit d’autres arbres qui rapportent plus.
 
 
EN CONCLUSION
 
Pour avoir une explication en image, voici une vidéo qui m’a aidé à comprendre également certains détails. C’est une vidéo de Jostylin, une youtubeuse ghanéenne qui explique (en anglais) quels sont les différents beurres de karité. 
 
Si vous achetez du beurre de karité au pays, vous pourrez donc vraiment savoir ce que vous achetez car les revendeuses ou les productrices savent ce qu’elles vendent.
 
En France, dans les magasins, c’est parfois difficile de le reconnaitre et les vendeurs sont parfois aussi perdus que vous.
Si vous n’allez pas au pays ou ne connaissez personne qui saurait les reconnaitre en France, le mieux est de l’acheter sur des sites de confiance comme AromaZone par exemple. J’aime vraiment ce site car on y trouve quasiment tout et c’est bien expliqué.
 
Et si vous vous demandez lequel de ces beurres j’utilise, sachez que pour mes cheveux je préfère le beurre de karité  mou Nilotica de Kariber (notamment utilisé dans ma recette de chantilly de karité ici) et pour la peau, le beurre de Kpangnan.
Et les deux peuvent s’utiliser indifféremment sur la peau ou les cheveux, après tout est une question de goûts et de comment votre peau ou vos cheveux réagissent à ces beurres.


Niangalement,

Léna

Tweet: https://ctt.ec/YLdK2+

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s