Alopécie, tempes abîmées… Voici les solutions!

Qu’est-ce que l’alopécie?
Alopécie est un terme d’origine grec qui désigne une chute de cheveux ou de poil anormalement élevée.
Originellement, comme le dit notre cher Wikipédia, ce terme fait le parallèle avec la chute de poil drastique que subit le renard chaque année en hiver.
Voilà pour la définition et la petite anecdote.

Quand tout va bien, un homme perd en moyenne 100 cheveux par jour, tandis qu’une femme perd en moyenne 50 par jour. Ce ne sont que des moyennes!

On parle donc d’alopécie chez l’homme ou chez la femme quand ces derniers perdent beaucoup plus que ce que ces moyennes indiquent et quand cela devient visible; c’est-à-dire quand le crâne devient partiellement visible ou est totalement à nue (=pelade)
Lire la suite « Alopécie, tempes abîmées… Voici les solutions! »

Publicités

Mes nouvelles recettes capillaires

Voici les nouvelles recettes pour mes soins capillaires que j’utilise actuellement et que je compte garder dans ma routine capillaire pour les mois à venir, notamment pour mon HAIR GROWTH CHALLENGE.
Elles ont été glanées ça et là au fil de mes visionnages sur Youtube notamment, prises telles quelles à des youtubeuses souvent américaines comme Natural Dada, une franco-malienne qui a des cheveux de folie. Allez checker sa chaîne, vous ne serez pas déçues.
Je n’ai pas mis les proportions car il n’y a pas de règle. Je fais souvent les mélanges quand j’en ai besoin sans mesures précises.
Le plus important est d’avoir une texture crémeuse, ni trop épaisse, ni trop liquide parfois (sauf pour le leave-in qui est constitué d’eau essentiellement).
Ensuite, certaines huiles peuvent différées d’une recette à une autre ou du besoin de vos cheveux.
En fin d’article, je vous donne les propriétés des ingrédients.
À  vos bols et spatules… mélangez, fouettez!!
SOIN PROFOND CHEVEUX SECS (Masque hydratant)
Après-shampooing pas cher sans silicone
crème de coco
miel

– huile de son choix (selon l’humeur): coco, jojoba, ricin, olive

SHAMPOOING MAISON
La base est un shampooing commercial ou un savon déjà tout fait mais que vous allez adoucir et rendre plus « glissant » pour vos cheveux en ajoutant d’autres ingrédients
– gel ou jus d‘aloé vera
– shampooing sans sulfate ou savon noir africain
– après-shamppoing de son choix, sans silicone
– huile de son choix (en petite quantité voire facultatif)
 
SÉRUM MASSAGE CHEVEUX
Pour stimuler la pousse des cheveux en favorisant la circulation du sans qui va apporter nutriment et oxygène au bulbe.
Les huiles végétales doivent être mélangées en même quantité.
Pour les huiles essentielles, quelques gouttes suffisent; entre 5 et 10 gouttes pour chaque huile pour 50ml de sérum environ.
huile de ricin
– gel ou jus d’aloé véra 
– huile essentielle de menthe poivrée
– huile essentielle de romarin
Vous pouvez ajouter
– huile d’amande douce
– huile de jojoba
– huile de sésame
– huile essentielle d’andiroba
– huile essentielle de tea tree
Et vous pouvez ajouter encore ou utiliser seul et séparément
– huile d‘Emeu
SOIN DÉMÊLANT À LA BANANE
On peut utiliser de la vraie banane mais cela laisse des résidus sur les cheveux et c’est un peu gâcher ce bon fruit. Miam, miam!
– après-shampooing Body Shop banana conditioner ou un autre pas cher sans silicone
– huile d‘olive
– gel ou jus d’aloé véra
– banane écrasée ou poudre de banane
SPRAY QUOTIDIEN HYDRATANT( ou leave-in)
L’idéale est de vérifier avec du papier ph que le ph de cette lotion est comprise entre 4,5 et 5,5.
 
– eau de source (plus des 3 quarts du produit final)
– aloé véra
– huile de jojoba
– huile essentielle d’andiroba
– huile essentielle d‘ylang d’ylang
– quelques gouttes de protéines de riz
 
PRORIÉTES DES INGRÉDIENTS
Crème de coco: conditionneur, hydratant, nourrit la fibre capillaire
Miel: adoucit
Aloé Véra: hydratant, ré-équilibre le ph des cheveux
Banane: nourrit et démêlant
Protéines de riz: hydratant et fortifiant
Huile d’amande douce: apaisante et adoucissante

Huile de jojoba: calmante, assouplissante et similaire au sébum naturel
Huile de sésame: stimule le cuir chevelu
Huile d’olive: nourrit et apporte brillance
Huile de ricin: fortifie, galbe, favorise la pousse
Huile de coco: brillance et vigueur

Huile essentielle de menthe poivrée: stimule et rafraîchit
Huile essentielle de romarin à cinéole: revitalisante
Huile essentielle d’andiroba: répulsif insecte et parasite
Huile essentielle de tea tree: antibactérienne
Huile essentielle d’ylang d’ylang: force, brillance et bonne odeur
Huile d’Emeu (huile animale): hydrate en profondeur le cuir chevelu et stimule la croissance des cheveux
 
Vous vous demandez où trouver tous ces produits?
Pour le papier ph et l’huile d’Emeu vous les trouverez simplement sur Amazon.fr
Les huiles végétales, huiles essentielles, gel d’aloé vera…etc se trouvent sur Aroma-zone.com
L’après-shampooing pas cher de type Ultra Doux de Garnier à l’huile d’avocat et au beurre de karité, en grande surface.
Testez et dîtes moi ce que vous en pensez!
Nianga Léna

Soin henné express

 

SOIN GAINANT ET FORTIFIANT AU HENNÉ
Une de mes préparations du henné

 

Voilà, je pars bientôt en vacances à l’étranger et j’aimerais tout simplement continuer à porter mes cheveux au naturel sans extensions et surtout sans devoir faire des masques pendant ces vacances.
J’ai préparé les produits capillaires que je vais emporter dans ma valise c’est-à-dire beurre de karité, lotion hydratante, mon vapo contenant de l‘huile de ricin, de la glycérine, de l’aloe vera et il ne me restera plus qu’à y ajouter de l’eau.

Aussi, partir en vacances et ne pas vouloir trop s’occuper de ses cheveux pendant 2 semaines peut être un peu risqué pour mes cheveux alors j’ai décidé de faire un soin gainant et fortifiant pour mes cheveux avant de m’envoler pour le soleil: rien de tel qu’un henné pour accomplir cette tâche!

C’est un henné express car au lieu de préparer mon henné la veille et de le laisser poser plus de 6h sur ma tête, cette fois-ci, le henné est posé sur mes cheveux aussitôt préparé et je ne le laisse que 2h maximum.

Henné d’Egypte acheté à l’Herboristerie, 59 Rue de la République à Rouen

PRÉPARATION DU HENNÉ

Ingrédients:

– 8 grosses cuillères à soupe (non rases) d’henné d’Egypte
– 2 grosses cuillères à soupe (non rases) de poudre d’indigo
– 3 cuillères à soupe de vinaigre de vin (pour acidifier le mélange et faire intensifier la couleur orangée du henné)
– 3 cuillères à soupe d’huile d’olive extra vierge, extraite à froid, bio
– eau chaude filtrée, sans calcaire (via Brita par exemple)

Procédé:

Au préalable, je fais chauffer l’eau filtrée avec une bouilloire électrique par exemple.
Puis, je mélange tous les ingrédients dans un tupperware en plastique avec une cuillère en plastique (ou en bois) mais surtout pas d’ustensiles en métal.

On doit obtenir une texture de pâte à gâteau (type quatre-quart par exemple), une pâte onctueuse; ni trop épaisse, ni trop liquide.

De toute façon, la pâte va un peu sécher le temps que vous l’appliquiez. Vous aurez tout le loisir d’ajouter un peu d’eau (filtrée).

Je laisse poser le temps de préparer mes cheveux à recevoir ce mélange.

PRÉPARATION DE MES CHEVEUX EN VUE DU HENNÉ

Vous pouvez simplement faire un shampooing pour débarrasser vos cheveux de tout résidu de produits.

Mais cheveux étant relativement propres déjà, cette fois-ci j’ai décidé de faire à la place un masque assouplissant rapide afin de donner un peu plus de souplesse à mes cheveux avant le henné et d’ouvrir les écailles afin qu’ils puissent recevoir tous les  bienfaits du henné.

Masque avant henné

Ingrédients:

– Après-shampooing sans silicone, sans paraffine, sans parabène
– beurre de karité fondu

Procédé:

Sur cheveux secs, je vaporise de l’eau sur l’ensemble de ma chevelure puis j’applique ce masque assouplissant section par section en prenant soin de finir chaque section par une grosse vanille.

Puis je passe une trentaine de minute sous mon casque Babyliss.

Astuce:
Si vous n’avez pas de casque à la maison mais un lisseur à cheveux, faîtes comme cette bloggeuse américaine, The Moptop Maven, qui utilise son lisseur protégé par de l’aluminium pour ouvrir les écailles des cheveux et faire pénétrer le masque en profondeur.

J’utilise cette méthode quand j’ai la flemme de sortir mon casque Babyliss un peu encombrant; et je peux vous dire que c’est tout aussi efficace si ce n’est plus.

Malheureusement, cette bloggeuse ne publie plus et a disparu du net depuis 2011 mais vous pouvez voir sa vidéo et son blog (tout en anglais).

Après ce masque en profondeur rapide, j’applique directement le henné sans rincer mes cheveux au préalable. Autrement dit, mes cheveux sont en vanille et recouverts du masque assouplissant quand je commence mon henné express.

APPLICATION DU HENNÉ

Bon là, pas de secret, je pense que vous savez toutes appliquer un masque sur les cheveux.
Considerez que le henné en est un.

Vous pouvez ajouter de l’eau à la préparation avant de commencer si vous trouvez votre mélange d’henné un peu trop épais.

Pour l’application vous aurez besoin de:
– environ une vingtaine de minute maxi,
– une paire de gant,
– un t-shirt de maison noir ou un haut roulé en bustier,
– une charlotte en plastique ou un sac plastique en guise de charlotte.

J’applique le henné en défaisant une grosse vanille puis en l’enduisant de henné des racines au pointes.
Je continue ainsi jusqu’à recouvrir l’ensemble de ma chevelure puis je mets mes cheveux dans une charlotte en plastique.

 

 

 

Vous pouvez acheter des lots de 100 charlottes en plastique pour vos soins pour moins de 10 euros dans les magasins pour professionnels de la beauté. Ils sont présents dans toutes grandes villes.
J’achète les miennes à Look Diffusion Beauté, 39 Rue du Bac à Rouen.

RINÇAGE DU HENNÉ

2 heures maxi plus tard, je rince le henné à l’eau claire, encore et encore… et encore.
Me concernant, il m’est impossible d’éliminer tous les grains de henné même après 15 min sous la douche. Donc tant pis, je sèmerai les grains partout après mon passage pendant plusieurs jours telle le Petit-Poucet.

Toujours penser à refermer les écailles des cheveux par une eau de dernier rinçage ou une lotion ou une crème hydratante dont le ph est compris entre 4,5 et 5,5.
Surtout que, là, la chaleur a eu comme action de les ouvrir en grand!

L’idéal est de finir par un soin ou masque  hydratant car le henné a tendance a assécher le cheveux.
Mais étant donné que j’en ai fait un avant, je me permets juste de finir en vaporisant sur ma chevelure ma lotion maison: eau filtrée+aloe vera+glycérine+huile de ricin.

Et je finis en faisant des vanilles dont je « scelle » les bouts avec du beurre de karité.

RÉSULTATS

Mes cheveux sont immédiatement gainées et visiblement plus forts.
Quasiment toutes celles qui ont testé le henné le disent.

Je peux partir en vacances sans me soucier de faire des masques 1 à 2 fois dans la semaine. L’application de ma lotion maison et de ma crème hydratante favorite au quotidien sera suffisante pour 2 semaines. Je ne craindrai pas la casse!

PETITES NOTES

 

  • J’ai utilisé du henné d’Egypte, le meilleur qu’il soit paraît-il mais celui-ci est colorant; même si à vrai dire vu le peu de temps que je le laisse dans ce soin express (moins de 2h) et vue ma couleur de cheveux d’origine, j’ai à peine des reflets après… et encore.

Vous pouvez tout aussi bien remplacer le henné (colorant) par du henné neutre.

 

  • L’inconvénient du henné sur les cheveux crépus c’est qu’il reste des grains dans la chevelure et ce pour plusieurs jours.

Pour s’en débarrasser un peu plus, ne mettez aucun produit dans votre chevelure après les avoir rincé.
Faîtes vos vanilles et laissez sécher vos cheveux pour la nuit par exemple.
Une fois vos cheveux secs, enlevez chaque vanille, séparez vos cheveux à la main comme si vous les démêliez. Et là les grains tomberont d’eux-même. En effet, les derniers grains s’enlèvent beaucoup plus facilement sur cheveux secs sans aucun produit gras surtout.
N’oubliez pas tout de même ensuite, de vaporiser également vos cheveux et d’appliquer vos crèmes hydratantes avant de faire la coiffure souhaitée.

 

  • L’autre option pour se débarrasser de ces petits grains est de faire une infusion de henné:

– Vous versez une très grande quantité d’eau chaude ( environ 3 litres) sur la poudre de henné,
– Vous laissez infusez le temps qu’il faut, jusqu’à la couleur de mélange souhaitée par exemple,
– Puis vous filtrez soigneusement ce mélange en prenant soin qu’il ne reste aucun grain de henné. Vous pouvez même utiliser un collant abîmé pour ce faire (pas des résilles hein!).
– Puis une fois le mélange refroidie et vos cheveux préparés avant de recevoir le henné, vous aurez pris le soin de mettre les 3 litres de filtrat dans un saladier ou une bassine et vous plongez vos cheveux (tête vers le bas) dans la bassine pendant 2 à 3 minutes.
– Vous essorez légèrement vos cheveux;
– Vous mettez un plastique sur la tête et une serviette par dessus car ça va un peu couler,
– Et vous laissez poser comme un masque classique.

J’ai déjà testé et j’approuve! Simple mais bien efficace aussi pour gainer et renforcer les cheveux.
En revanche, si vous souhaitez de la couleur vous n’y arriverez sans doute pas avec cette méthode.
Pour moi, c’est la meilleure façon de bénéficier du henné sans avoir des grains dans les cheveux pendant des jours.

 

  • Sachez enfin, qu’il existe plusieurs recettes de henné, des plus simples au plus compliquées, avec ou sans huile d’olive, avec du citron ou du vinaigre ou sans, avec de l’indigo ou du brou noix ou de la poudre de garance ou d’autres poudres ayurvédiques, avec de l’après-shampooing…etc.

Alors n’hésitez pas à chercher sur le net pour trouver cette qui vous correspond ou selon vos envies… Mais en général, plus c’est simple, mieux c’est.

Quels sont vos résultats avec le henné? Êtes-vous aussi convaincue par cette poudre magique?


Ma recette de chantilly de karité

Autrement appelée
 
MOUSSE DE KARITÉ

ou 

FOUETTÉ DE KARITÉ

 

 
 
Vous trouverez de nombreuses recettes de cette mousse sur internet et notamment sur Youtube.
 
La mienne n’a rien d’exceptionnelle et est accessible à toutes.
 
Le beurre de karité est un must-have pour les peaux et les cheveux à tendance sèche.
Il s’applique en bain d’huile avant le shampooing mais aussi tout simplement comme crème capillaire pour nourrir et assouplir les cheveux.
Il est également idéal sur l’ensemble du corps et notamment les talons secs.
 
Souvent, les 2 problèmes rencontrés avec le beurre de karité sont:
– difficile à étaler
– l’odeur
 
Ainsi, si vous ne pouvez pas vous passer de beurre de karité non raffiné (avec l’odeur) mais que vous ne supportez plus son odeur ni la texture, la chantilly de karité est faite pour vous!!


 

Vous aurez besoin de:
– un bol assez grand,
– un fouet électrique ou manuel,
– spatule souple en silicone pour racler le fond du bol,
– un contenant pour votre mousse (ne jetez pas vos pots de masque capillaire une fois fini),
– de l’alcool pour désinfecter vos ustensiles et contenants,
– les ingrédients
– 10 min


 

Mes ingrédients
– 200g de beurre de karité,
– 50 ml d’huile de ricin,
– 25 ml d’huile de jojoba,
– 6 cuillères à soupes d’arôme de fleur d’oranger,
– 25 gouttes d’extrait aromatique de pêche (Aroma-zone.fr)
 
 
PROCÉDÉ
 
– Commencez déjà par tout désinfecter à l’alcool. Comme lors des séances de TP au collège, j’ai même fait flamber les pièces métalliques de mon fouet électrique.

 

– Mélangez vos ingrédients tels quels dans le bol.
Perso, je ne fais pas fondre mon beurre de karité car je ne veux altérer en rien les propriétés de celui-ci; contrairement à ce qu’on peut faire lors d’un bain d’huile au beurre de karité.

– Ecrasez puis battez avec le fouet classique ou au fouet électrique jusqu’à l’obtention de la chantilly

Plus vous battez, moins il y aura de grumeaux dans votre mousse voire pas du tout.



– À l’aide d’une spatule, mettez votre mousse dans un pot et conservez la idéalement au réfrigérateur.

 

 
REMARQUES IMPORTANTES

Pour l’odeur

J’ai choisi de l’arôme de fleur d’oranger et de l’extrait aromatique de pêche car je voulais que ma chantilly sente ces odeurs-ci qui, pour moi, se marient très bien.
 
Néanmoins, vous pouvez tout aussi bien remplacer ces 2 ingrédients par des huiles essentielles de votre choix et convenant aux cheveux comme:
– l’huile essentielle d’ylang-ylang,
– l’huile essentielle de petitgrain bigarade,
– l’huile essentielle de romarin,
– l’huile essentielle de sauge sclarée,
– l’huile essentielle de tea tree (arbre à thé),
– l’huile essentielle de lavande aspic,
– l’huile essentielle de menthe…


Mais aussi, du macérât huileux de vanille dont la recette est la suivante:
(Recette tirée du blog de Marie de Watrelot, Biochimiste de formation et titulaire d’un DESS en Cosmétologie: Secrets Cosmétiques)
 
« 10g de gousses de vanille (environ 3 gousses)
90g d’huile de jojoba
Fendre les gousses de vanille en 2 et faire sortir les graines avec un couteau.
Couper les gousses en petits morceaux.
Mettre les graines et les gousses dans un bocal en verre transparent.
Ajouter l’huile par dessus et écraser la vanille avec une cuillère pour bien répartir les graines (elles sont normalement collées entre elles quand on les sort de la gousse).
Bien boucher et laisser macérer au soleil (à la lumière) pendant 3 semaines en secouant régulièrement le flacon.
Retirez ensuite les gousses. Je vous déconseille de filtrer l’huile au travers d’un filtre type filtre à café, car vous aurez pas mal de pertes. Si vous ne souhaitez pas laisser les graines dans l’huile, il vaut mieux verser l’huile doucement après avoir laissé reposer les graines pendant quelques jours. Pour ma part je préfère laisser les graines… »


Pour les propriétés

J’ai choisi l’huile de ricin, certes un peu visqueuse, mais j’aime beaucoup l’effet de cette huile sur mes cheveux. Et notez qu’elle favorise la pousse des cheveux.

L’huile de jojoba est, ce que l’on appelle, un support huileux, indispensable pour diluer les huiles essentielles. 
Inutile d’utiliser les huiles essentielles dans vos cosmétiques sans un support huileux.
Stricto sensus, l’huile de jojoba n’est pas une huile mais une cire liquide (huileuse) obtenue par pression à froid des fruits. 
Je l’ai choisi ici pour ces propriétés réparatrice, assouplissante et hydratante.

Néanmoins, vous pouvez remplacer ces huiles par une ou plusieurs huiles suivantes:
– huile d’olive,
– huile de coco,
– huile de pépin de raisin,
– huile d’amande douce, huile de millepertuis, huile de noix de macadamia, huile d’aloès; ces dernières sont également des supports huileux.
 
De même, j’ai utilisé majoritairement des corps gras (à l’exception de l’arôme de fleur d’oranger) mais vous pouvez incorporer à votre recette: 
– du gel d’aloés vera,
– ou du gel de graine de lin (recette facile que je donnerai dans un autre article).


Ainsi, votre recette perso de la mousse de karité peut être:
– 200g de beurre de karité,
– 50 ml d’huile de coco,
– 25 ml d’huile de noix de macadamia,
– 20g de gel d’aloés vera,
– 25 gouttes d’huile essentielle de menthe

Il y a autant de recette qu’il existe d’ingrédients. Les quantités peuvent légèrement varier également mais  selon moi, le beurre de karité doit représenter au moins 50% de votre préparation. 
Choisissez donc vos chouchous, selon les propriétés, selon les odeurs et faîtes votre propre chantilly de karité; celle qui vous va.


Niangalement,

Léna





Attention Shikakai!

Elle a l’air tellement sereine cette femme en couverture sur cette boite contenant la poudre de shikakai.

Eh ben, elle est bien chanceuse!!
J’utilisais cette poudre de temps à autre comme shampooing pour mes cheveux.
Elle est terriblement efficace car avec juste de l’eau et en frictionnant le cuir chevelu, mes cheveux, surtout mon cuir chevelu, était bien lavés, sans résidu.
Après plusieurs années d’utilisation sans mauvaises expériences, il m’était arrivé de subir son pouvoir irritant. Un soir, en rinçant la poudre des cheveux, j’ai ouvert mes yeux par mégarde sous la douche. 
Il va sans dire, que mes yeux sont devenus rouges mais aussi gonflés. Je n’avais jamais vu ça. L’irritation était telle qu’elle a perduré des jours. Mes collègues ont sûrement pensé, que je pleurais toutes les larmes de mon corps, toutes les nuits.
Cette expérience m’a juste amené à constaté que le shikakai est simplement irritant. Surtout pour les yeux.
Mais l’expérience d’aujourd’hui m’a totalement fait changé d’avis. C’est pire que ça!!
Cette poudre est allergisante à fond!
J’ai ouvert le paquet et une fine nuée de poudre s’est envolée dans les airs. Cela m’a valu une quinzaine d’éternuements de suite. Jusque là, c’est normal.
Ensuite, je l’ai appliqué sur mon cuir chevelu en frictionnant légèrement. Puis rincé de suite. Et là HORREUR!! J’avais le cuir chevelu en feu. Ça me démangeait comme ce n’est pas permis. J’avais envie de me gratter le crâne avec les ongles jusqu’au sang… J’ai pris sur moi et me suis retenue bien sûr.
Connaissant le shikakai, pour le mélange, j’avais mis du lait de coco me disant que ça allait un adoucir le pouvoir irritant du shikakai. De plus, j’avais mis seulement 2 cuillères à café (sur la photo) de poudre de shikakai. Ça n’y a rien fait!
J’avais aussi fait attention à ne rien mettre dans mes yeux; mais même quelques petites éclaboussures m’ont donné des yeux injectés de sang, globuleux et irrités.
Pour me débarrasser de ces démangeaisons, j’ai du éliminer le moindre grain de poudre en rinçant abondamment mes cheveux. Après des litres et des litres d’eau, mon cuir chevelu s’est apaisé.
Tout ça pour vous mettre en garde à nouveau contre le shikakai qui est à utiliser en connaissance de cause. Les poudres ayurvédiques ont un réel pouvoir et une vraie action.
C’est une plante, certes, mais elle n’en est pas innocente pour autant.
De mon côté, j’ai l’impression qu’à force de l’utiliser j’ai développé une allergie à cette poudre. Et à priori, je ne suis pas la seule.
Donc pour moi, c’est une fin de non recevoir pour miss shikakai! 
Niangalement, 
Léna

Je suis curieuse de savoir quelle est votre expérience avec cette poudre?

Comment l’utilisez-vous?

Diagnostic capillaire complet René Furterer Gratuit chez Parashop

PROCHAINEMENT À PARASHOP…

PROFITEZ EN, C’EST GRATUIT!
En allant chercher mes compléments alimentaires pour cheveux à Parashop (je commence une nouvelle cure), j’ai été intriguée par cette affiche.
Le magasin propose un diagnostic capillaire complet fait par une vendeuse/conseillère du magasin formée à l’utilisation d’une machine prêtée par la marque Rene Furterer.
Cette machine, le capilliscope, qu’on voit à l’image permet de voir au microscope l’état de votre cuir chevelu: sec, gras, irrité, normal…
Ensuite, la conseillère vous arrache environ 6 cheveux (ouille!!) avec le bulbe pour voir l’état de celui-ci, toujours à l’aide d’un microscope. Elle vous dira dans quelle phase se trouve vos cheveux globalement: phase anagène (croissance), phase catagène (repos), phase télogène (mort ) ou chute.

Source et pour plus d’infos, cliquez ici 

« Grâce au capilliscope, une caméra permettant de voir de près votre cuir chevelu et votre fibre capillaire, nos conseillères diagnostiqueront de façon précise la typologie de vos cheveux et pourront vous conseiller sur les produits qui répondront au mieux à vos besoins. » Source Parashop
Elle pourra éventuellement vous conseiller sur la méthode à adopter si vous avez les cheveux abîmés ou le cuir chevelu irrité par exemple. Elle vous orientera sans doute aussi vers des produits selon votre demande.
Bien sûr, c’est une stratégie commerciale pour que vous mettiez les pieds dans le magasin et que vous repartiez peut-être avec des produits. Mais en aucun cas, ils ne vous pousseront ou forceront à la consommation ou feront un mauvais diagnostic exprès. Je suis habituée à ce magasin et ce n’est pas le genre de la maison.
C’est gratuit donc profitez-en si vous souhaitez connaître un peu mieux l’état de vos cheveux actuellement.
C’est avec ou sans rendez-vous selon la vendeuse. Le mieux est de téléphoner pour prendre rendez-vous tout de même.
Tous les magasins Parashop ne le proposent pas. La liste de ceux qui le font est disponible ici!
Passer leur un petit coup de fil avant d’aller en magasin.
C’est le mois du cheveu chez Parsashop. 
Ils proposent également des réductions sur les marques de produits capillaires: des compléments alimentaires, aux shampooings, bio ou pas, ethniques ou classiques.
Ils font du -30% sur le 2ème produit capillaire mais aussi d’autres promos de déstockage. J’ai ainsi obtenu un produit de la marque Phytospecific à -50%! 
C’est un bon plan pour les hair addict comme moi.
xoxo!

Tout savoir sur les colorations pour Cheveux

 


Comme beaucoup de femmes j’aime bien changer de coiffure selon mes humeurs, les évènements de ma vie, par ennuie ou tout simplement par coquetterie.


Depuis un certain temps, j’ai envie de me faire une coloration. Mais laquelle choisir? Je ne sais pas où commencer.


Une solution très simple et de confier ma tête au coiffeur et de lui laisser faire.

Pour celles qui optent pour cette solution, n’hésitez pas à en parler avec votre coiffeur, quitte à venir le jour J avec une photo de ce que vous voulez. De toute façon, les coiffeurs disposent d’une palette de couleurs à vous proposez; mais vous préciseront que la couleur finale dépend de votre couleur de départ.
C’est d’ailleurs l’avantage d’aller chez le coiffeur, c’est qu’il propose beaucoup plus de couleurs que les colorations maison.

 

Oui mais je VEUX une coloration!!
 
 
Et puis, je dois avouer que j’aime bien faire les choses par moi même et surtout comprendre. Je me dis souvent qu’on n’est jamais mieux servie que par soi-même. Alors voici mon grand topo sur les colorations.




LES DIFFÉRENTS TYPES DE COLORATION MAISON
Entre colorations synthétiques, permanentes, semi-permanente, bio, naturelle, mousse, poudre, shampooing… on est vite perdues. 
Oubliez tout! Il n’y a que 2 types de coloration: chimique ou naturelle.

CHIMIQUE (ou SYNTHÉTIQUE)

Elles permettent d’avoir toutes les couleurs possibles, quelque soit sa couleur naturelle.
En revanche, elles sont agressives pour la fibre capillaire et peuvent donc l’endommager en la rendant poreuse et donc sèche puis cassante.

  • Permanente


Aussi appelée coloration d’oxydation. Elle contient du peroxyde d’hydrogène (= eau oxygénée) pour décolorer et de l’ammoniaque pour fixer la coloration.

En effet, lorsqu’on applique la coloration, l’ammoniaque (NH3) ouvre les cuticules du cheveu, les pigments y pénètrent c’est à ce moment qu’ils réagissent, au cœur de la fibre capillaire, avec l’oxygène (O2) et ils prennent alors leur couleur. Le processus se fait en deux étapes. La première, par une action oxydante qui a un effet de décoloration des cheveux. La deuxième est une action chimique colorante, celle qui donne à nos cheveux la couleur désirée.


Les pigments utilisés sont de petites molécules de couleur « non développées » qui ont besoin de peroxyde pour se développer.


À savoir que dans les colorations permanentes sans ammoniaque, l’ammoniaque est remplacée par la thiotiamine, un ingrédient protéinique moins nocif que l’ammoniaque et surtout hypoallergène.

Le « sans ammoniaque » sur le paquet est plus vendeur mais pas forcément beaucoup plus sains pour les cheveux (et le cuir chevelu…).

 
 

C’est une coloration définitive jusqu’à la repousse des cheveux, donc avec un effet racine.

Les mèches (décoloration de paquets de cheveux sur l’ensemble de la chevelure) ou le balayage (décoloration sur mèches fines) sont permanentes et doivent être entretenues comme des colorations.

De même pour le populaire  tie and dye qui est une décoloration des pointes des cheveux en utilisant une brosse.

  • Semi-permanente et ton sur ton


Ce sont des colorations chimiques temporaires, un peu moins agressives que les colorations permanentes ci-dessus.
En effet, les pigments utilisés ici sont de grosses molécules de couleur déjà développées, or qui ne nécessitent pas ou très peu l’utilisation du peroxyde. Ces pigments colorent seulement les cuticules et sont peu résistants aux shampoings.

La coloration ton sur ton est souvent qualifiée de coloration durable. 

La différence avec coloration permanente c’est que l’ammoniaque (ou thiotiamine) est remplacé par un résidu alcalin. Cette coloration a un faible pouvoir éclaircissant au préalable.
Elle colore et recouvre la couleur naturelle sans toucher aux pigments capillaires. Elle permet d’obtenir des reflets et s’estompe au bout de 28 shampooings environ.

 





Avec une coloration semi-permanente, on obtient seulement des nuances.
Elle dépose des colorants à la surface du cheveu et qui s’éliminent donc progressivement au bout 8 shampooings environ.


Attention! Pas de coloration chimique si vous êtes enceinte, si vous allaitez, si vos cheveux sont déjà cassants ou si vous avez le cuir chevelu irrité.

Si vous avez fait des hennés, les colorations chimiques seront inefficaces sur vos cheveux. Car la place des pigments est déjà prise par le henné.


NATURELLE (ou VÉGÉTALE)

Ce sont des colorations à base de plantes et font partie des colorations temporaires car s’estompent avec les shampooings également.
Elles sont beaucoup plus douces, moins agressives, que les colorations chimiques mais ne permettent en générale que d’avoir des reflets ou des nuances quand on a à la base les cheveux foncés.

Attention! Certaines colorations dites naturelles sont en fait à base de plantes seulement mais contiennent des ingrédients chimiques comme des peroxydes. Ne vous faîtes pas avoir par cette astuce commerciale. De même, « coloration bio » ne veut pas dire « coloration saine » mais seulement « à base de plantes bio ». Lisez la liste des ingrédients!!


  • Le henné naturel


La plus connue des colorations naturelles est le henné qui en plus de donner des reflets roux, donne brillance et gaine le cheveu. Il est redouté par les coiffeur car il rend impossible toutes colorations permanentes car il a déjà pris la place des pigments. Il faut quasiment attendre que les cheveux repoussent complètement pour faire une coloration permanente.
Le henné est déconseillé au cheveux blonds qui auront tendance à virer à l’orange.

 
 

Attention! Ne pas confondre le henné naturel (qui colore) avec le « henné neutre » qui est une plante qui a les mêmes effets que le henné naturel sauf qu’elle ne colore pas.
Certaines marques proposent des hennés mais ajoutent du peroxyde pour fixer la couleur. Ce n’est donc plus une coloration naturelle mais chimique et permanente.

  • Les mélanges


Il est possible de faire soi-même les mélanges à la maison, en achetant individuellement les différentes poudres. On trouve ensuite sur internet, sur des blogs les proportions à mélanger. Ou bien, on peut créer ses propres mélanges.
On utilisera donc, selon la couleur souhaitée, de la poudre de garance, de l’indigo, de la camomille, de la brou de noix, du café, de la fleur d’hibiscus, du thé noir, du romarin, la centaurée pour les plus connues.

On peut aussi acheter dans le commerce (grande surface, pharmacie et parapharmacie) ou sur internet des mélanges déjà tout fait telles que les marques suivantes:

 

 

 

 
Ces mélanges ne contiennent pas nécessairement du henné.



LES MÉTHODES D’APPLICATION


Crème
 
 
 
 
 
Mousse




Poudre
 
 
 
Shampooing
Marque Intermède
 




Marque Martine Mahé




Les shampooings permettent seulement de donner des reflets aux cheveux. Il existe aussi des shampooings décolorants.


Le choix de la méthode d’application se fait selon les préférences de chacune.

Par exemple, l’avantage de la mousse,est de ne pas couler.



QUELLE COLORATION CHOISIR?

 
Tout dépend de ce que vous voulez:
 
Changer de couleur radicalement= Coloration permanente
longue durée
 
Éclaircir vos cheveux= Mèches ou Balayage 
ou des soins éclaircissants comme des shampooing ou des sprays.
 
Illuminer votre couleur naturelle= Coloration temporaire ( ton sur ton, semi-permanente, naturelle), sans effet racine.
 
Si vous ne savez pas ce que vous souhaitez faire exactement, ne commencez pas par une couleur radicale. Optez plutôt pour des nuances de votre couleur naturelle, des reflets… légers.

Ensuite, si cela ne vous suffit pas vous pourrez changer radicalement de couleur de cheveux.


LES ÉTAPES
 

  • Préparer ses cheveux
Que ça soit à la maison ou chez le coiffeur, une coloration chimique ou « naturelle », il est déconseillé de le faire sur des cheveux abîmés. Si c’est le cas, il faut attendre que les cheveux poussent pour le faire sur des cheveux sains.
 
Si vous avez déjà une coloration chimique et que vous souhaitez vous mettre à la coloration végétale, il faut:
– arrêter toute coloration chimique plusieurs mois avant,
– et faire des masques détox à l’argile verte, blanche ou au rhassoul.
 
Ensuite, en préparation à une coloration il faudrait:
– faire un masque fortifiant 1 semaine à 2 jours avant le jour J.
– ne pas se laver les cheveux la semaine précédente.
 
 

  • Le jour J


Préparer son matos:
– le chronomètre,
– des gants,
– un pinceau,
– le coton pour nettoyer la colo si elle coule,
– un vieux T-shirt,
– une serviette,
– de quoi protéger le sol, comme du papier journal ( moi je garde la pub de ma boite aux lettres).

Bien lire la notice


Mettre de la crème ou du beurre végétale (par exemple du beurre de karité) ou de la vaseline sur le pourtour des cheveux,


Appliquer la coloration comme indiqué sur la notice, respecter le temps de pose,


Ne pas oublier de mettre le soin poste coloration juste après.



  • En Entretien


Pour maintenir la couleur et la prolonger, ainsi que préserver l’état de ses cheveux:
– faire des soins fortifiants et pour lutter contre la  porosité et la sécheresse,
– faire des shampooings et des soins spécifiques aux cheveux colorés,
– espacer les colorations au risque d’abîmer les cheveux

  • Remarques


Il sera parfois nécessaire de faire décoloration au préalable afin d’avoir la couleur souhaitée. C’est souvent le cas si vous êtes brunes et que vous souhaitez du châtain par exemple.
Dans ce cas, l’application de la décoloration sera immédiatement suivi de la coloration. Double traitement chimique le même jour. Aïe!! Faîtes un maximum de soins ensuite pour éviter la casse.

Par ailleurs, pensez aux sourcils!

Vous êtes brune et vous souhaitez du blond? Ce sera plus que nécessaire de décolorer les sourcils.
Dans certains cas, la différence de couleur entre les sourcils et les cheveux colorés ne sera pas étrange.
Une solution simple de résoudre le problème dans certains cas est de tricher avec un crayon à sourcils pour donner la couleur souhaitée. Pensez-y!


COULEURS TENDANCES POUR FEMMES NOIRES ET MÉTISSÉES

 

chocolat

 

 
 
 

bordeaux

Une américaine ColouredBeautiful
bloggeuse et youtubeuse
coloration semi-permanente
Sa vidéo sur cette couleur



 
 
 
bleu/ violet
 
ColouredBeautiful
Pour cette couleur elle utilise la marque Manic Panic
coloration semi-permanente
son Blog et Facebook


 
 
marron doré
 
 
 
rouge cuivré/ rouge
 
 
 

 

N’oubliez pas qu’à la maison, il est difficile d’avoir exactement la couleur désirée. On peut se permettre à coup sûr de foncer les cheveux sans problème ou avoir des reflets. Pour le reste, pour plus de satisfaction allez chez un coiffeur!


 
LE TEMPS DE LA JOURNÉE OU D’UNE SOIRÉE

Produits qui partent en un seul shampooing.


  • Le mascara pour cheveux


Pour couvrir les cheveux blancs

SANS SILICONE, SANS PARABEN, SANS OXYDANT, SANS RESORCINE
SANS PEROXIDE
Disponible sur 
http://www.kpourkarite.com/fr, 12 euros.



  • Le Color.Bug de Kevin Murphy


C’est un tie and dye de couleur: rose, violet ou orange

5g, 18.50€. Exclusivement au Bon Marché


Disponible sur http://www.kalista-capillaires.com
À partir de 18,50 euros


 
 
Bien sur, on peut appliquer la coloration en tie and dye ou sur l’ensemble de la chevelure.

 


Mon avis:
Je préfère tout ce qui est naturel et donc me priver d’une belle couleur pour garder mes cheveux sains. Néanmoins, la couleur violet/bleue me tente beaucoup…
Je sauterai donc bien le pas avec une couleur qui s’en va au premier shampooing comme le Color.Bug ou un peu plus avec le Manic Panic qu’utilise Coloured Beautiful.


xoxo




Avez-vous déjà tenté l’expérience d’une coloration? Si oui, laquelle?


Sinon, envisagez-vous de faire une coloration prochainement?

Mes poudres ayurvédiques

LES POUDRES:
Je les utilise principalement pour les cheveux.
 Ce que j’utilise sur les cheveux:

 

En italique, ce qui est écrit sur ces emballages.

Shikakai: Shampooing végétal, agit comme un astringent naturel, fait disparaître les pellicules et fortifie les racines.
 
Amla: Astringent naturel également et lotion tonique pour les cheveux comme pour la peau, promeut la pousse des cheveux. La pâte de cette poudre illumine le teint et enlève boutons et crasse.
Brahmi: Aide à rendre les cheveux bruns, denses et brillants. Il fortifie également les racines. 
 
Neem: A des propriétés antiseptiques et curatives pour la peau.
 
Kalpi Tone: Ajoute une nuance brune naturelle, fortifie les racine, favorise la pousse et endigue la perte de cheveux et grisonnement prématuré.
 
Maka: Enlève les pellicules, guérit l’alopécie ( promeut la pousse des cheveux) et rend les cheveux plus denses et plus épais.
 
Mon avis: 
Mes préférés et donc ceux que j’utilise le plus souvent sont le shikakai, l’amla, le kalpi tone et le maka.
Uilisés régulièrement, pour moi, ils tiennent leurs promesses. Je les rachète dès que je n’en ai plus.
 
Attention! Le shikakai, très bon soin et shampooing, est aussi très très irritant pour les yeux. J’ai eu le malheur une fois de m’en mettre dans les yeux et ils étaient rouges et gonglés pendant des jours. Sympa quand on doit aller au boulot!
Le henné neutre:
Ne colore pas les cheveux. Outre son action bactéricide et foncigide, il gaine et fortifie la chevelure, donne de l’épaisseur, de la vigueur et de la brillance.
Henné neutre (henné cassis)
Le henné et ses mélanges:
Le henné ( lawsonia) et les mélanges ont les mêmes propriétés que le henné neutre à la différence qu’ils colorent les cheveux. On mélange le henné avec d’autres poudres afin de donner la couleur que l’on désire:
– de la poudre de garance pour des reflets rouges acajou cuivrés,
– de la camomille pour des reflets blonds,
– de la brou de noix pour des reflets brun,
– de la poudre d’indigo pour une coloration brune, noire, voire avec des reflets bleus.
Le résultat dépend de votre couleur de cheveux initiale.
Attention! Les coiffeurs n’aiment pas du tout le henné car il empêche les colorations chimiques de pénétrer la fibre capillaire. Donc si vous faîtes un tour chez le coiffeur, pensez à lui dire si vous avez fait un henné.
Henné acajou et henné naturel
Le henné dans l’emballage rouge contient du sodium picramate, un sel métallique, qui est en fait un colorant de synthèse. Ce produit n’est donc pas 100% naturel et donc pas forcément sain. 
Je m’en suis rendue qu’une fois l’avoir acheté. 
Mon avis:
Je suis une grande fan du henné (neutre ou naturel) mais du vrai, c’est-à-dire la plante écrasée sans ajout chimique comme le sodium picramate par exemple. Les effets sont indéniables après chaque utilisation.
Mon préféré: le henné naturel d’Egypte.
Le seul point négatif c’est qu’on ne peut pas avoir précisément la couleur que l’on souhaite. 
La poudre de garance:
 
Poudre de garance
Mon avis:
Dernièrement, je voulais les cheveux franchement rouges ou du moins avec des reflets cuivrés en mélangeant du henné et de la poudre de garance. Je ai eu à peine des reflets. Pourtant j’avais essayé au préalable de me décolorer les cheveux au soleil et avec un mélange de citron (léger), miel et clou de girofle. En vain. A tester à nouveau!
L’indigo:
Plusieurs façons de l’utiliser:
– seul pour une coloration noire à bleutée si vous avez déjà les cheveux noirs.
– en le mélangeant directement au henné naturel.
– le plus efficace est de l’appliquer juste après avoir appliqué et rincé un henné naturel car celui-ci ouvre les écailles au préalable et renforce la couleur de l’indigo.

Mon avis:
Tout aussi efficace.
Néanmoins, il faut faire le procéssus régulièrement pour maintenir la coloration shampooing après shampooing.



Noix de lavage:

Noix de lavage
Utilisé depuis des siècles en Inde et au Népal en tant que lessive mais aussi pour soins capillaires. La saponaire contenu dans les noix agit comme détergent au contact de l’eau tiède ou chaude. Elle produit une eau savonneuse mais ne mousse pas.
 
Mon avis:
Bon, j’avoue, je n’ai pas été persévérante avec les noix de lavage. Je l’ai testé une fois et j’ai eu l’impression que ça ne lavait pas mes cheveux suffisamment. J’ai préféré mon shampooing bio et mon shikakai. Je ne leur ai donc pas laissé une seconde chance. 
Je les utilise donc en complément dans ma machine à laver, histoire de les finir. 

 

 

Les poudres que j’utilise sur le visage uniquement:
Orange: Astringent naturel, tonique pour la peau et lutte contre les imperfections. Sur les cheveux, ils les rend doux, brillants et faciles à coiffer.
 
Multani: Rend la peau douce et lisse, ajoute de l’éclat à la peau.
 
Mon avis: 
Je les utilise peu pour donner un avis tranché. 
En général, je mélange le multani à de l’argile blanche (mon soin préféré pour le visage) pour bénéficier de ses effets. 

LES AUTRES POUDRES?
Ils existent d’autres poudres ayurvédiques tels que le kapoor kachli, le manjishta, la poudre de pétale de rose, ou de citron, tulsi… et sans doute une centaine au total. C’est autant de plantes que possède l’Inde.

Trônent dans votre cuisine des plantes à incorporer dans vos préparations ayurvédiques:
– le curcuma (avec le henné)
– le clou de girofle (masque pour la peau et exfoliant)
– le café (avec le henné)
– les fleurs d’hibiscus séchées (toujours avec le henné pour des reflets auburns, violets)
– le basilique



COMMENT LES UTILISER?
Vous trouverez sur le net des tas de sites, de blogs, forums qui expliquent comment les utiliser.
Souvent il faut mélanger la ou les poudres avec de l’eau (chaude ou tiède) ou du lait afin d’obtenir une mixture onctueuse à appliquer sur le visage ou les cheveux.
On peut ajouter, selon les effets souhaités, de l’après shampooing, des huiles végétales, des jus d’agrumes (citron ou orange), des infusions (thé, camomille, café…).
Testez et trouvez la recette qui correspond à vos cheveux et vos exigences.


LES MOINS
Ces poudres ont tendance à rendre les cheveux secs. N’oubliez pas de les faire suivre d’un masque bien hydratant ou simplement d’hydrater les cheveux avec votre produit préféré.


OÙ LES ACHETER?
– Sur internet, le site de Centifolia ou Aroma-Zone.

– A Paris, chez Velan, dans le 10ème, métro Strasbourg St-Denis ou Chateau d’Eau. Ils ont un tout nouveau site internet.

– A Rouen, à l’Herboristerie, 59 rue de la République ou sur leur site internet.

Pour vos questions, n’hésitez pas à les mettre en commentaire.

Niangalement,

Léna