LES BEAUTY-BOX "ETHNIQUES"

Les box beauté nous proposent, avec ou sans abonnement, des coffrets de produits de beauté tout déjà choisi pour nous, en format de voyage, miniature ou standard.
L’avantage majeur est bien-entendu la possibilité de tester chaque mois des produits de beauté sans se ruiner. 

Le concept des beauty box ne m’attirait pas spécialement pour la bonne et simple raison que je préfère choisir moi-même mes produits de beauté quitte à les payer plus cher.

De plus, les premières box s’adressaient principalement aux femmes de type caucasien et les marques proposées ne me convenaient pas forcément.
Il y avait bien le Crazy Bag d’Hapsatou Sy (Ethnicia) qui s’adresse à toutes les femmes; son point faible. Car je ne crois pas que des cosmétiques peuvent convenir à n’importe quelle femme, quel que soit son type de cheveux, de peau… etc. Un moment, il faut cibler.

Mais ça, c’était sans compter l’arrivée des box « ethniques » qui ont fait leur apparition en fin d’année 2012: MA SUBLIME BOX, LA B*BEAUTYBOX et LA BROWN ESSENTIELLES.


Elles proposent des produits en format voyage ou fulls size et s’adressent aux beauté dites « ethniques » ou « spécifiques », c’est-à-dire noires, métisses et méditerranéennes. 

12€ par mois + 2,90€ ou 4€ de frais de port, format voyage
15€ + 3€ de frais de port, full size

23€+ 3€ de frais de port, format voyage et full size

Et du coup, j’ai craqué!… pour la sublime box que je devrais bientôt recevoir.
Si j’aime, j’en testerais sûrement d’autres. À suivre…
Vous en pensez quoi de ces box?

Si vous avez testé une de ces box ou une autre, donnez votre avis!
Publicités

"THE NAPPY OF THE SUNDAY" NAPTURAL85 nous présente….


COMMENT COUPER SOI-MÊME LES POINTES SUR SES CHEVEUX NATURELS:


Ce dont vous aurez besoin:

– un masque hydratant de votre choix,
– votre après-shampooing favori et démêlant,
– une ou 2 charlottes en plastique selon la longueur de vos cheveux,
– une paire de ciseaux professionnelle et dédiée exclusivement à couper les cheveux,
– une Demann brush, la Tangle Teezer ou la traditionnelle brosse ronde (celle que je préfère),
du temps et de la patience.

Les étapes:

1- Préparer ses cheveux la veille en faisant un masque hydratant ou en appliquant un après-shampooing afin de faciliter le démêlage.

2- Le lendemain, séparer les cheveux en 2 sections (2 moitiés de têtes) et appliquer votre après-shampooing favori sur les 2 sections, rattacher les.

3- Diviser une première moitié en sections plus petites et donc plus maniables pour le démêlage.

4- Remettre les sections qu’on ne travaille pas de suite sous la charlotte en plastique. Cela permet de garder les cheveux humides pendant qu’on travaille sur les petites sections.

5- Sur une petite section, pulvériser de l’eau puis appliquer de l’après-shampooing.

6- Démêler cette petite section  à l’aide de vos doigts pour commencer, puis à l’aide de la brosse de votre choix.

7- Toujours sur cette petite section, couper les pointes de 0,5 à 2cm.

8- Repasser un coup de brosse ou de peigne fin (pour un démêlage plus que parfait!) pour s’assurer que les cheveux sont bien démêlés et qu’aucun ne dépasse. Tailler les cheveux qui dépassent si nécessaire.

9- Faire une vanille (=twist) ou une tresse avec cette section démêlée et déjà taillée.

10- Recommencer le processus par petites sections sur l’ensemble de la chevelure.

Remarques:

– Travailler par petite section permet d’éviter la casse en démêlant de grosses sections. De plus, cela permet de ne louper aucun cheveux lors de la coupe des pointes.

– Comme d’habitude, soyez extra-douces avec vos cheveux et prenez votre temps.

– Faire des vanilles ou des tresses permet d’éviter que les cheveux s’emmêlent juste après la coupe. Cela vaut surtout pour les cheveux de type 4 a, b, ou c.
On peut porter les vanilles ou les tresses plusieurs jours avant de les retirer pour un twist-out ou un braid out. Ou pour un style wash’n go, on peut simplement attacher les cheveux avec une barrette ou un élastique après avoir taillé une section puis tout lâcher… À convenance!

– Une fois le processus complètement terminé, n’oubliez pas de finir en appliquant un soupçon d’huile sur les pointes pour les nourrir et les protéger.

– À  faire selon mois tous les 3 à 6 mois.

En savoir plus sur Naptural85?

Et vous? Quelle est votre méthode? Vous coupez les pointes toutes les combien?


Des questions pour plus de précisions? Laissez un commentaire…

JEUX-CONCOURS "NATURA BRASIL"


CONCOURS CLÔTURÉ


LA MARQUE

No 1 des cosmétiques au Brésil et dans toute l’Amérique Latine

Cette marque de cosmétiques prône la beauté à travers ce que la nature met à la portée de l’homme. Et plus particulièrement la nature du Brésil qui offre une très grande diversité de plantes et de fruits bienfaiteurs.
C’est donc une marque de cosmétiques naturelle.

Tous leurs produits sont garantis sans paraben.
Leurs après-shampooings peuvent contenir des silicones, notamment des silicones non solubles dans l’eau comme l’amodimethicone. Mais comme leurs shampooings contiennent des sulfates, ils permettent ainsi d’enlever les silicones au lavage.
Leur devise « bem estar bem« . 
« Littéralement, bien être bien. C’est en étant bien avec soi-même que l’on parvient à être bien avec le monde, l’environnement, les autres et la société. »

Cette marque née au Brésil est « similaire » aux produits d’Yves Rocher dans le concept mais se rapproche plus de la marque Body Shop pour la qualité des produits et des packagings.
Elle propose donc des produits pour le bain et le corps, des soins du visage, du maquillage, soins des  cheveux, pour « mamae e bebê »… et nos chers hommes ne sont pas en reste.
MON EXPERIENCE
J’ai testé leurs produits sur 2 ans maintenant.
Les senteurs: 
Elles sont absolument nouvelles et un vrai délice olfactif! Celle que je préfère c’est celle de la gamme Castanha, of course. C’est celle qui plaît le plus.
Mes 3 produits préférés
– le beurre exfoliant  Castanha, 
– la crème main Castanha 
– et la brume de lait corps Andiroba qui s’avère être, par mon expérience, un répulsif contre les moustiques avec son odeur si particulière mais que j’aime.
Allez, je rajoute un 4ème produit: le sérum éclat effet tenseur. 
Une vraie bombe! Mes soeurs et moi en sont fans. Prix un peu plus élevé mais il corrige vraiment les imperfections du visage et on note son effet lisseur dès la 1ère application. Il y a des résultats.
Toute la gamme pour le visage me correspond à vrai dire.
Originalités:
Natura Brasil a proposé en premier _bien avant Nivea par exemple qui fait une tonne de pub actuellement_ des soins hydratants à appliquer sous la douche et à rincer: les huiles de douches triphasées, les huiles sève et amande, et l’hydratant douche Inverno. 
Originales aussi, les brumes de lait corps, idéales lorsqu’on veut hydrater sa peau sans en mettre des tonnes. J’ai la peau sèche mais en vacances au soleil, les crèmes classiques un peu lourdes me donnent parfois l’impression d’être un poulet en train de griller au soleil. Pas avec les brumes de lait légères et hydratantes.

PLUS QUE DES COSMÉTIQUES
Outre son action en faveur du développement durable (pour en savoir plus c’est ici), Natura exprime sa générosité en nouant un partenariat avec United Way et lEntraide Scolaire Amicale (ESA) afin de soutenir les enfants en difficulté, soit par le soutien scolaire, soit par l’accès à la culture. 
On peut être sceptique ou pas, je trouvais que ça méritait d’être écrit.
OÙ ACHETER?

– Sur leur site internet (source)
C’était une des grandes particularité de cette marque. Elle n’était accessible qu’à des initiées, du moins aux copines des conseillères. Ces vendeuses à domicile qui réunissent des copines pour une vente privée. C’est ainsi que cette marque s’est établie dans un premier temps au Brésil puis en France.
Si vous connaissez des copines de copines, ou des collègues dont l’amie est conseillère, faîtes vous inviter pour découvrir les produits avant de les acheter si vous souhaitez.
Ou vous pouvez en trouver une près de chez vous sur le site.
Actuellement, une seule boutique à Paris dans le 6ème.
Ils y proposent des maquillages flash (séance privée et gratuite), différents ateliers (maquillage, massage, coiffure, maman et bébé…) et même des concerts brésiliens.
Je ne les ai pas encore testé.
JEUX-CONCOURS

A gagner!

– un beurre exfoliant EKOS senteur Cupuaçu, 175 ml,
– des savonnettes pure végétal EKOS senteur Pitanga Preta, 6 pièces de 25g,
– un lait corps hydratation 24h peau sèche TODODIA senteur Jasmin, 400ml,
– une trousse de toilette,
– un miroir,

– et un bandeau à cheveux.

Qui peut participer?
Toute personne résidant en France métropolitaine.
Je me limite géographiquement pour mon premier concours.

Comment?

C’est simple, inscrivez-vous à ce site (lien à droite) puis répondez à ces 4 questions en m’envoyant un mail à: nianga@lenasbeautips.com

1- En quelle année est née Natura Brasil?

2- Quel est le nom de la gamme de produits Natura Brasil dont la totalité des bénéfices de la vente de produits est reversée à l’ESA?

3- Donner le nom brésilien du fruit utilisé dans gamme EKOS signifiant « fruit de la passion ».

4- Qui est le créateur de la marque?

Date limite pour participer: vendredi 25 janvier à 23h59

Un tirage au sort aura lieu parmi les membres de mon site  ayant correctement répondu aux questions.
A vos claviers!
Bom dia!
xoxo

APRÈS TIRAGE AU SORT, effectué le 27/01/13, LA GAGNANTE DU CONCOURS NATURA BRASIL EST…

12 participants, 12 bonnes réponses, 1 gagnante
REGINEA!



Félicitations!! Tu remportes le coffret que tu recevras cette semaine chez toi!

Merci à tous les nouveaux inscrits d’avoir joué le jeu et n’hésitez pas à participer aux prochains jeux-concours qui auront lieu régulièrement sur ce blog.
xoxo.

Léna Nianga.

Mes poudres ayurvédiques

LES POUDRES:
Je les utilise principalement pour les cheveux.
 Ce que j’utilise sur les cheveux:

 

En italique, ce qui est écrit sur ces emballages.

Shikakai: Shampooing végétal, agit comme un astringent naturel, fait disparaître les pellicules et fortifie les racines.
 
Amla: Astringent naturel également et lotion tonique pour les cheveux comme pour la peau, promeut la pousse des cheveux. La pâte de cette poudre illumine le teint et enlève boutons et crasse.
Brahmi: Aide à rendre les cheveux bruns, denses et brillants. Il fortifie également les racines. 
 
Neem: A des propriétés antiseptiques et curatives pour la peau.
 
Kalpi Tone: Ajoute une nuance brune naturelle, fortifie les racine, favorise la pousse et endigue la perte de cheveux et grisonnement prématuré.
 
Maka: Enlève les pellicules, guérit l’alopécie ( promeut la pousse des cheveux) et rend les cheveux plus denses et plus épais.
 
Mon avis: 
Mes préférés et donc ceux que j’utilise le plus souvent sont le shikakai, l’amla, le kalpi tone et le maka.
Uilisés régulièrement, pour moi, ils tiennent leurs promesses. Je les rachète dès que je n’en ai plus.
 
Attention! Le shikakai, très bon soin et shampooing, est aussi très très irritant pour les yeux. J’ai eu le malheur une fois de m’en mettre dans les yeux et ils étaient rouges et gonglés pendant des jours. Sympa quand on doit aller au boulot!
Le henné neutre:
Ne colore pas les cheveux. Outre son action bactéricide et foncigide, il gaine et fortifie la chevelure, donne de l’épaisseur, de la vigueur et de la brillance.
Henné neutre (henné cassis)
Le henné et ses mélanges:
Le henné ( lawsonia) et les mélanges ont les mêmes propriétés que le henné neutre à la différence qu’ils colorent les cheveux. On mélange le henné avec d’autres poudres afin de donner la couleur que l’on désire:
– de la poudre de garance pour des reflets rouges acajou cuivrés,
– de la camomille pour des reflets blonds,
– de la brou de noix pour des reflets brun,
– de la poudre d’indigo pour une coloration brune, noire, voire avec des reflets bleus.
Le résultat dépend de votre couleur de cheveux initiale.
Attention! Les coiffeurs n’aiment pas du tout le henné car il empêche les colorations chimiques de pénétrer la fibre capillaire. Donc si vous faîtes un tour chez le coiffeur, pensez à lui dire si vous avez fait un henné.
Henné acajou et henné naturel
Le henné dans l’emballage rouge contient du sodium picramate, un sel métallique, qui est en fait un colorant de synthèse. Ce produit n’est donc pas 100% naturel et donc pas forcément sain. 
Je m’en suis rendue qu’une fois l’avoir acheté. 
Mon avis:
Je suis une grande fan du henné (neutre ou naturel) mais du vrai, c’est-à-dire la plante écrasée sans ajout chimique comme le sodium picramate par exemple. Les effets sont indéniables après chaque utilisation.
Mon préféré: le henné naturel d’Egypte.
Le seul point négatif c’est qu’on ne peut pas avoir précisément la couleur que l’on souhaite. 
La poudre de garance:
 
Poudre de garance
Mon avis:
Dernièrement, je voulais les cheveux franchement rouges ou du moins avec des reflets cuivrés en mélangeant du henné et de la poudre de garance. Je ai eu à peine des reflets. Pourtant j’avais essayé au préalable de me décolorer les cheveux au soleil et avec un mélange de citron (léger), miel et clou de girofle. En vain. A tester à nouveau!
L’indigo:
Plusieurs façons de l’utiliser:
– seul pour une coloration noire à bleutée si vous avez déjà les cheveux noirs.
– en le mélangeant directement au henné naturel.
– le plus efficace est de l’appliquer juste après avoir appliqué et rincé un henné naturel car celui-ci ouvre les écailles au préalable et renforce la couleur de l’indigo.

Mon avis:
Tout aussi efficace.
Néanmoins, il faut faire le procéssus régulièrement pour maintenir la coloration shampooing après shampooing.



Noix de lavage:

Noix de lavage
Utilisé depuis des siècles en Inde et au Népal en tant que lessive mais aussi pour soins capillaires. La saponaire contenu dans les noix agit comme détergent au contact de l’eau tiède ou chaude. Elle produit une eau savonneuse mais ne mousse pas.
 
Mon avis:
Bon, j’avoue, je n’ai pas été persévérante avec les noix de lavage. Je l’ai testé une fois et j’ai eu l’impression que ça ne lavait pas mes cheveux suffisamment. J’ai préféré mon shampooing bio et mon shikakai. Je ne leur ai donc pas laissé une seconde chance. 
Je les utilise donc en complément dans ma machine à laver, histoire de les finir. 

 

 

Les poudres que j’utilise sur le visage uniquement:
Orange: Astringent naturel, tonique pour la peau et lutte contre les imperfections. Sur les cheveux, ils les rend doux, brillants et faciles à coiffer.
 
Multani: Rend la peau douce et lisse, ajoute de l’éclat à la peau.
 
Mon avis: 
Je les utilise peu pour donner un avis tranché. 
En général, je mélange le multani à de l’argile blanche (mon soin préféré pour le visage) pour bénéficier de ses effets. 

LES AUTRES POUDRES?
Ils existent d’autres poudres ayurvédiques tels que le kapoor kachli, le manjishta, la poudre de pétale de rose, ou de citron, tulsi… et sans doute une centaine au total. C’est autant de plantes que possède l’Inde.

Trônent dans votre cuisine des plantes à incorporer dans vos préparations ayurvédiques:
– le curcuma (avec le henné)
– le clou de girofle (masque pour la peau et exfoliant)
– le café (avec le henné)
– les fleurs d’hibiscus séchées (toujours avec le henné pour des reflets auburns, violets)
– le basilique



COMMENT LES UTILISER?
Vous trouverez sur le net des tas de sites, de blogs, forums qui expliquent comment les utiliser.
Souvent il faut mélanger la ou les poudres avec de l’eau (chaude ou tiède) ou du lait afin d’obtenir une mixture onctueuse à appliquer sur le visage ou les cheveux.
On peut ajouter, selon les effets souhaités, de l’après shampooing, des huiles végétales, des jus d’agrumes (citron ou orange), des infusions (thé, camomille, café…).
Testez et trouvez la recette qui correspond à vos cheveux et vos exigences.


LES MOINS
Ces poudres ont tendance à rendre les cheveux secs. N’oubliez pas de les faire suivre d’un masque bien hydratant ou simplement d’hydrater les cheveux avec votre produit préféré.


OÙ LES ACHETER?
– Sur internet, le site de Centifolia ou Aroma-Zone.

– A Paris, chez Velan, dans le 10ème, métro Strasbourg St-Denis ou Chateau d’Eau. Ils ont un tout nouveau site internet.

– A Rouen, à l’Herboristerie, 59 rue de la République ou sur leur site internet.

Pour vos questions, n’hésitez pas à les mettre en commentaire.

Niangalement,

Léna

Présentation capillaire ou histoire d’une nappy

Et une nappy de plus sur la toile!

Au terme « nappy », certaines préfèreront le terme « naturelle ». D’autres, aux cheveux défrisés trouveront que le terme « naturelle » _en opposition au fait qu’elle se dénaturent les cheveux_ est une insulte car elles estiment qu’elles sont naturelles aussi. Ce n’est pas faux!

Moi, je suis simplement une femme qui ne se défrise pas les cheveux.

Cheveux légèrement étirés avec la « tension method » (au sèche cheveux), sauf sur les pointes, après un twist out.

FAQ rapide:
Non, ce n’est pas un effet de mode.
Non, je ne suis pas une activiste afrocentriste, le point levée vers le ciel, voulant revenir aux sources.
Non, je n’écoute pas du Bob Marley à longueur de journée, les pupilles dilatées.
Non, ce n’est pas un défi ou un pari de garder mes cheveux ainsi.

Oui, j’aime sincèrement mes cheveux crépus.
Oui, j’arrive à les entretenir depuis des années… comme n’importe quelle chevelure.
Oui, ils poussent… comme des cheveux j’ai envie de dire.
Oui, ils sont propres!!! WTF?!

Ma texture:
Voyez vous même.
Selon la classification connue d’André Walker, ils sont de type 4B.
Ma couleur:
En poussant mes cheveux sont noirs.
Je fais souvent des hennés donc ils peuvent avoir des reflets auburn.
Au soleil, mes cheveux éclaircissent, surtout les mèches de devant. Ils ne sont pas en mauvaise état. C’est l’effet naturel du soleil. Petite, après chaque été, ma mère me teignait les cheveux en noir pour retrouver ma couleur « naturelle ». Donc par habitude, quand je trouve que mes cheveux ont trop éclairci, je fais un henné noir (avec de la poudre d’indigo).
Ma longueur:
Pour les expertes, j’ai dépassé le BSL. Je dois approcher le MBL.
Pour les novices, cela veut dire que dans le dos mes cheveux une fois lissés tombent plus bas que l’attache de mon soutif.
A vrai dire la longueur n’est pas mon objectif premier, c’en est une des conséquences.
Mon Big Chop:
Je n’en ai pas fait à proprement parlé.
A l’époque, le terme big chop n’existé pas, du moins, pas en France.
Je n’ai jamais aimé le défrisage, surtout de ce que je voyais sur les autres.
Commençant mes études supérieurs et n’ayant plus personne pour me coiffer, on m’a fortement conseillé de défriser mes cheveux. Donc je l’ai fait une fois. 3 mois plus tard j’ai retouché les racines. Et depuis, je n’ai jamais retenté l’expérience. Le défrisage n’était pas pour moi.
J’ai laissé pousser mes cheveux 1 an en coupant régulièrement les pointes : ce qu’on appelle maintenant, « transitionner ».
Puis j’ai coupé, ça et là, le reste de pointes défrisées que j’avais: le big chop.
C’était il y a 12 ans.
Depuis, j’apprends avec des hauts et des bas à prendre soin de mes cheveux. C’est plus facile maintenant car il y a de plus en plus de nappies et elles partagent leurs astuces sur la toile, notamment sur Youtube.
 Mes objectifs:
Garder mes cheveux en bonne condition.
Varier les coiffures (je suis souvent en mode chignon haut).
Gagner du volume en coupant les pointes régulièrement. Si si!
Pour constater les changements, rendez-vous dans 1 an avec une photo prise de la même manière.
xoxo.

 Petit glossaire:
WTF!: What The F*ck!, exclamation un tantinet soit peu grossière.
Nappy: terme désignant une personne de type africaine portant les cheveux naturels et souvent crépus.
FAQ: Frequently Asked Questions, questions les plus souvent posées.
BSL: Bra Strap Length
MBL: Mid Back Length
Faire son big chop ou big choper: Couper en une fois la partie de la chevelure traitée chimiquement.

 

C’EST LES SOLDES!!!!

Bon à vrai dire, rien de vraiment excitant.

En bonne shoppeuse, je n’attends pas forcément les soldes pour acheter ce dont j’ai besoin, ce qui me plaît vraiment.Du coup, je suis allée faire un tour aux soldes aujourd’hui, sans idées précises de ce que j’allais acheter.

Voici mon petit butin du premier jour des soldes:

 En articles soldés, j’ai aussi acheté des accessoires et de la lingerie.
Les soldes, c’est aussi sur internet!
Sur asos.fr, je me suis faite plaisir avec une paire de chaussure (oui encore!), 2 combinaisons (dont une combi-short) et 2 maillots de bain.
Il ne reste plus qu’à les recevoir et les essayer.

Vous l’avez remarqué, j’aime beaucoup cette coupe de maillot de bain. Elle met mes formes en valeur. Donc vu leur petit prix, j’en ai profité pour en acheter deux.
Pourquoi acheter des maillots en plein hiver? Parce que j’aime bien partir au soleil à n’importe quelle saison. Et une fois en vacances, c’est très pratique d’avoir 3 ou 4 maillots de bain et d’en changer au gré de mes humeurs.
En revanche, je suis arrivée trop tard pour celui-ci. Il était déjà épuisé! Grgrgrgrgr….

Voili, voilou, vous savez tout!

Et vous? Vous avez dégainé la cb pour quoi aujourd’hui?

Des Cheveux plus longs en 1 année

2013 commence à peine et comme souvent, nous avons pris de bonnes résolutions: faire du sport, mieux manger, perdre du poids, lire plus…

Si une de vos résolutions ou votre challenge de l’année est d’avoir les cheveux plus longs fin 2013, c’est possible.
Restons réalistes tout de même, il n’y a pas de miracle. Si vos cheveux poussent en moyenne de 1cm par mois, vous pouvez espérer gagner 12 cm à la fin de l’année.


Donc pas de miracle mais 10 points à suivre pour gagner une belle longueur fin 2013.

1- Commencez par une bonne base
Faîtes une coupe de cheveux une bonne fois ou coupez seulement les pointes sèches et abîmées.
Vous ne pouvez pas essayer de vous laisser pousser les cheveux sur une base abîmée car cela ne servirait à rien. La fourche des pointes remonterait plus haut. Et puis de belles repousses sur des pointes abîmés ce n’est pas très joli.

Si pas besoin de se couper les cheveux, passez au point no 2.

2- Allez-y mollo avec la chaleur, voire supprimez-la

Sèche-cheveux, fer à lisser, le pince céramique, tourmaline… exit!

On n’y touche plus (dans l’idéal) ou on s’autorise à l’utiliser beaucoup moins souvent, genre 2 fois par mois. Et quand on l’utlise, on met une température moins élevée.

La chaleur a pour effet mécanique d’ouvrir les écailles et d’assécher le cheveu qui ne retient plus l’hydratation. A répétition, cela modifie la structure du cheveu et donc le rend plus fragile; d’où les pointes fourchues et les cheveux qui cassent.

3- Stoppez les traitements chimiques

Les colorations (sauf les hennés), le défrisage, lissage californien, brésilien, japonais, coréen ou X-tenso cera thermic… on évite!

Pour celles qui ne peuvent pas faire sans, on espace les espaces.
Donc si vous vous défrisez les cheveux tous les 2 mois, par exemple, faîtes le tous les 3 mois voire plus pour celles qui peuvent tenir.

Le défrisage, les lissages et les colorations ont un effet comparable à la chaleur: ils dénaturent le cheveu, le rendent sec, plus fragile et il peut casser. Et lors des retouches, surtout, on applique la crème seulement sur les repousses!

4- Adoptez le KISS: Keep It Short and Simple
N’en faîtes pas des tonnes! Ne passez pas votre temps à mettre vos mains dans les cheveux:
– Ne vous démêlez pas les cheveux quotidiennement.
– N’allez pas chez le coiffeur tous les mois (sauf si vous souhaitez lui payer son prochain 4*4)
– Faites une coiffure que vous pouvez garder le plus longtemps possible sans la refaire (cf. coiffure protectrice).
– N’achetez pas et n’utilisez pas une tonne de produits; souvent vos cheveux ne le réclament pas.

5- Faites des coiffures protectrices:

Ce sont des coiffures protègent vos cheveux au maximum et de vous-même également!
Vous devez pouvoir porter cette coiffure au moins une semaine sans y toucher ou avec le moins de manipulation possible.
Vos cheveux ne doivent pas frotter contre les épaules, les vêtements: des updos. En effet, les fibres capillaires ont tendance à capter l’hydratation des cheveux et soulever les écailles à cause du frottement.
Astuces supplémentaires: utiliser un foulard ou une taie d’oreiller, en soie ou satin. Ces matières préservent la fibre capillaire contre le déssechement et les effet néfastes des frottements.

6- Prenez soin des pointes:


J’ai lu une fois que les cheveux poussent par les pointes. Vrai mais à ne pas prendre au premier sens.
Bien-entendu, c’est par la racine qu’ils poussent, qu’ils sortent du cuir chevelu. Mais l’expression signifie qu’en prennant soins des pointes et en les préservant, on garde chaque centimètre de cheveux qui pousse. Ainsi, à la fin de l’année, on constate la pousse.
Quand on applique un masque, on prend soin que les pointes sont bien couvertes.
On hydrate ses cheveux et on en met plus sur les pointes.
Pensez aussi à mettre une huile légère (jojoba, amande douce, d’olive, de pépin de raisin…) ou un beurre (de karité, de cacao, de coco…) sur les pointes après les avoir hydrater, tout en faisant un mouvement vers le bas, dans le sens des écailles pour les fermer mécaniquement.
Cela permet d’emprisonner l’eau dans les écailles: le sealing.

7- Ne vous prenez pas la tête:
Regarder l’eau sur le feu ne l’a jamais faite bouillir! (A watched pot never boils!)
Pas la peine de mesurer ses cheveux tous les mois pour voir du changement. Vos cheveux poussent! C’est une certitude, c’est biologique.
Pensez à autre chose, ne vous focalisez pas dessus… Patience!!

Si vous ne voyez pas qu’ils ont poussé, c’est qu’ils se sont cassés tout simplement et que vous ne leur faîtes pas du bien.
Prenez une photo dès le début, puis tous les 2 mois jusqu’à la fin. Vous verrez ainsi l’évolution.

8- Stoppez les méthodes agressives, soyez douces:
Parfois, la casse vient de notre manque de douceur envers nos tifs.
Prenez le temps de les chouchouter. Vous risquez de leur faire plus de mal que de bien en voulant aller vite. Bloquez vous du temps pour les démêler en douceur, leur faire des soins… Ne le faîtes pas si vous manquez de temps, reportez ça à un autre moment.

Si vous aimez avoir les cheveux tiré en arrière, ne tirez pas trop sur les cheveux de devant au risque de les casser encore une fois. Utilisez d’autres méthodes douces pour aplanir les « chichis de devant ».

Ne serrez pas trop les élastiques, les extensions, les tresses, les tissages, les perruques…

Evitez les frictions avec les tissus. Si vous aimez les bonnets, cousez un bout de tissu en soie ou en satin, à l’intérieur du bonnet, ni vu ni connu.

La douceur passe aussi dans les produits qu’on utilise et qui sont parfois agressifs. Tout le monde n’est pas adepte du « sans sulfate, sans paraben, sans silicone, sans alcool » comme moi. Mais si vous trouvez un produit capillaire sans tout ou partie de ses ingrédients, gardez-le. Les parabens c’est à cause de leurs possibles effets cancérigènes, mais il y en a partout donc c’est un peu difficile de les éviter…
Les sulfates et les alcools assèchent le cheveu. Les silicones ont un effet « immédiat » et aident beaucoup en général. Mais leur défaut est qu’ils recouvrent la fibre capillaire, sont difficile à éliminer et donc empêche l’hydratation du cheveux, le rendant sec.

Prenez le temps d’essayer des produits brutes types ayurvédiques, ghassoul, argiles, noix de lavages, beurres et huiles végétales, huiles essentielles, glycérine… Et si vous avez le temps, faîtes vos propres produits capillaires.


9- Prenez en soin de l’intérieur:

On est ce que l’on mange.


Le cheveu croît de l’intérieur. Pour se faire, il a besoin de certains nutriments et de l’énergie que nous apporte notre alimentation.
Vous pouvez trouver sur le net ou ici à votre demande, les aliments qui sont nécessaire à la pousse de cheveux. Mais pour faire simple, il faut manger varié, un peu de tout, éviter la junk food (fast food) et boire environ 1,5l d’eau par jour.

Prenez des compléments alimentaires au besoin.

10- Aimez vos cheveux, écoutez-les

 

Et si pour une fois on aimait ses cheveux? Crépus, bouclés, frisés, lisses, bruns, roux, blonds…
N’essayez pas de les changer mais apprenez à les dompter tels qu’ils sont et ils vous le rendront bien.
Vous partirez du mauvais pied si d’emblée vous vous dîtes qu’ils sont moches, trop ci, trop ça, pas assez ci, pas assez ça… Ils sont comme ils sont et aimez les ainsi. S’ils sont abîmés vous pouvez y faire quelque chose, prenez en soin.

S’ils sont cassants, s’ils paraissent rester à la même longueur, analysez la situation pour comprendre: Trop de manipulation? Un produit capillaire inadapté? Démêlage trop agressif? Sont-ils pas assez ou trop hydratés? Ou au contraire ont-ils besoin d’un soin à base de protéine? Puis rectifiez le tir.

Voilà, avec ça, vous ne pouvez qu’atteindre votre objectif: avoir les cheveux plus longs et au passage, en bonne santé.

Niangalement,

Léna

Cet article vous a t-il aidé? N’hésitez pas à me laisser un commentaire, j’y répondrai assez rapidement.

Tweet: https://ctt.ec/1YFZ3+

QUELLE SHOEAHOLIC ETES-VOUS?

On les aime plates, avec des talons de 5 ou 15 cm, avec ou sans plateformes, de toutes les couleurs, de toutes les formes: les chaussures. Quelle que soit la marque, pourvu qu’il y ait la beauté… et la classe.

Bien sûr, une shoeaholic vous dira que le maître en la matière est celui qui parle à l’oreille de nos pieds: Christian Louboutiiiiiiiiiiiiin!

Oui! On aime les chaussures. Elles nous procurent parfois des frissons rien qu’en les regardant: un shoegasm.
On les imagine déjà à nos pieds, avec la tenue qui va bien et le maquillage qui va bien. On les achète et seulement après on trouve l’occasion de les mettre.
J’ai plusieurs paires de chaussures qui attendent leur tour justement. Mais bon, ça viendra.

Oh oui!! On les adore!

Oui mais Léna, je n’ai pas le salaire de Rachida Dati!
Ben, moi non plus.
Donc hors de question pour moi de me pavaner en Louboutin et de ne manger que des pastas pendant des mois… même si c’est bon les pâtes.
Alors, on achète chic et pas cher quand on aime comme moi s’acheter (entre autres) des paires de chaussures régulièrement. Certains magasins comme H&M et Zara _ les grands classiques_ proposent souvent des chaussures de soirée (mon péché mignon) en faisant varier les styles et les couleurs. La grande qualité n’y est pas, mais au moins vous pouvez acheter plusieurs paires et tourner avec; ce qui vous évite de mettre la même paire et de l’abîmer vite.
Et de temps à autres, on se fait plaisir et on fait flamber la cb pour la paire de nos rêves!! ^_^

J’ai aimé le modèle, confortables, alors je les ai acheté en plusieurs coloris,
H&M

Oui mais Léna, je n’ai plus de place chez moi! 

Que nenni! Chaque problème a sa solution.
Etant donné que je ne vis pas dans un château avec un dressing de 30m carré, j’ai opté pour les bibliothèques Ikea Billy. Certaines les remplissent de bouquins, moi de chaussures. On choisi la couleur en fonction de son intérieur, le nombre d’étagères et la hauteur du meuble en fonction du nombre de chaussures que l’on possède. Ces bibliothèques sont minces et donc prennent peu de place, pas chères et on peut mettre des portes pour protéger ses shoes de la poussière.

Meuble à chaussures dans mon couloir.
J’ai les grandes bibliothèques Billy dans mon dressing pour le reste,
( autres chaussures, bottes, bottines, baskets, claquettes..)

Oui mais Léna, t’en penses quoi des sites de ventes en lignes?

Ce n’est pas pour moi.
J’ai déjà commandé des shoes sur le net mais parfois la taille n’allait pas ou le modèle présenté ne rendait pas bien. Bref, souvent les photos embellissent les chaussures. Et puis, je me suis lassée de prendre le temps de retourner les produits ou essayer de les revendre sur le net.
En bonne shoeaholic, le plaisir est aussi dans l’essayage de la chaussure avant de dégainer la cb.

4 paires que j’aime bien:

J’adooore, toute dorées, pailletées de chez Bershka

J’adooore, sandales à talon de chez San Marina,
Effet « belles jambes » garantie

Simples mais efficaces, imitation peau de serpent albinos,
de chez H&M

Avec dessins mangas imprimés,
achetées dans une petite boutique à Deauville


C’est bien beau d’avoir plein de chaussures mais ça n’habille pas complètement. Quoique!
Donc prochainement, des OOTD (Outfit Of The Day), des « tenues du jour »… Bref, je vous montrerai avec quoi porter ces chaussures.

Niangalement,

Léna

ETHNICIA ROUEN

Pour celles qui ne le savaient pas, plus besoin de se déplacer à Paris pour se faire chouchouter dans l’un des espaces de Beauté Ethnicia d’Hapsatou Sy.

Ouvert depuis quelques mois maintenant, il propose tout un ensemble de services comme la coiffure, le bien-être, l’amincissement, le maquillage…
On peut choisir un service à la carte, comme dans tous les salons de beauté classique ou bien choisir un abonnement: c’est le concept « beauté illimitée ».

J’ai testé pour vous! Enfin, ma soeur a testé pour la coiffure et je l’accompagnais. Elle voulait couper ses cheveux défrisés (a.k.a faire son big chop) pour la n-ième fois et se faire une couleur.

Verdict: ce salon n’a rien a envier à ceux de Paris, c’est le même concept après tout.

– L’accueil est agréable, même pour moi qui ne venais pas me faire coiffer. On nous a offert un petit thé avec des gâteaux. On m’a laissé prendre mes photos sans souci.

– Côté résultat, ma soeur est entièrement satisfaite. La coupe et la couleur correspondent à ce qu’elle avait demandé. On ne voit pas bien sur la photo mais la couleur est un peu plus intense à la lumière du soleil, sans faire too much. 

– Ils coiffent différents types de texture de cheveux. Par exemple, Joao (sur la 3ème photo) est un coiffeur brésilien et a l’habitude de coiffer les cheveux afro. 

– Les prix peuvent en rebuter certaines mais je ne les trouve pas excessifs par rapport au cadre, à la qualité du service et des produits qu’ils utilisent, notamment Biosilk ( marque que j’achète et qui coûte bonbon).

Nous avons hésité toutes 2 à prendre un abonnement. Mais c’est sur une durée de 6 mois minimum et nous ne sommes pas sûres de rentabiliser l’abonnement. 
Mais pour les accros des salons de coiffure, qui aiment se faire coiffer au moins une fois par mois et se faire d’autres soins, ça vaut vraiment vraiment le coup.

xoxo!


Présentation




C’est mon tout premier blog et je ne sais vraiment pas par quoi commencer.
Eh bien! Je vais me présenter brièvement comme je le ferais dans la vraie vie.
Je suis une jeune femme dont les origines se trouvent sur le continent africain et dont la vie est ancrée ici, en France. J’adore voyager et m’inspirer de la beauté que je vois dans le monde.

Je l’avoue, je suis coquette! Mais chut! Cela reste entre nous.
J’aime prendre soin de moi sur tous les plans. Pour moi, il est autant important de se chouchouter de l’extérieur que de l’intérieur. Je ne conçois pas de prendre soin de mon apparence physique et de négliger mon corps, ma santé… ou ma spiritualité. Mais ça, c’est un autre sujet. 
Un de mes adages préférés: un esprit sain, dans un corps sain. C’est ce que je m’efforce d’être au quotidien.

Ainsi, ce blog s’adresse à toutes les femmes mais il sera orienté sur mes expériences en matière de beauté et de mode, de celle d’une jeune femme noire. Néanmoins, la beauté étant universelle, mes expériences et avis peuvent tout aussi bien aider une jeune femme caucasienne aux cheveux lisses par exemple. Bref, vous m’avez comprises!

Pour me décrire un peu plus, je suis une nappy depuis longtemps. J’ai défrisé mes cheveux une seule fois dans ma vie, avec 2 retouches et ce sous la pression. J’adore mes cheveux crépus, m’amuse avec et apprends toujours à les dompter au fur et à mesure qu’ils prennent de la longueur.

J’ai une vie plutôt saine et c’est pourquoi quand il s’agit de beauté j’essaye de prendre des produits les moins nocifs que possibles ou bien je reviens aux produits bruts. Ma salle de bain et ma cuisine regorgent d’huiles essentielles, d’huiles végétales, de beurres végétaux, de poudres ayurvédiques, de produits bio… Et au besoin, je fais mes propres produits de beauté.

Je m’engage à être sincère et à ne pas publier des avis pour faire de la pub à telle ou telle marque, sauf si celle-ci le mérite selon moi. Mais je ne serai jamais payé d’aucune manière que ce soit pour le faire.

Mes conseils beauté ou de soins n’engagent que moi, je les partage simplement et gratuitement. Je ne suis pas esthéticienne, je ne travaille pas pour une marque de beauté, ou dans le domaine de la médecine. Mon travail est vraiment tout autre. Je suis juste une bloggeuse passionnée.

Un jour, une grande dame a dit: « je n’ai qu’une seule philosophie, être accepter comme je suis ».
Alors, si ce que vous venez de lire vous plaît, acceptez-moi comme telle et suivez mon blog svp ^_^… A défaut, vous trouverez sans doute votre bonheur sur un autre site sur le net.

xoxo