Attention Shikakai!

Elle a l’air tellement sereine cette femme en couverture sur cette boite contenant la poudre de shikakai.

Eh ben, elle est bien chanceuse!!
J’utilisais cette poudre de temps à autre comme shampooing pour mes cheveux.
Elle est terriblement efficace car avec juste de l’eau et en frictionnant le cuir chevelu, mes cheveux, surtout mon cuir chevelu, était bien lavés, sans résidu.
Après plusieurs années d’utilisation sans mauvaises expériences, il m’était arrivé de subir son pouvoir irritant. Un soir, en rinçant la poudre des cheveux, j’ai ouvert mes yeux par mégarde sous la douche. 
Il va sans dire, que mes yeux sont devenus rouges mais aussi gonflés. Je n’avais jamais vu ça. L’irritation était telle qu’elle a perduré des jours. Mes collègues ont sûrement pensé, que je pleurais toutes les larmes de mon corps, toutes les nuits.
Cette expérience m’a juste amené à constaté que le shikakai est simplement irritant. Surtout pour les yeux.
Mais l’expérience d’aujourd’hui m’a totalement fait changé d’avis. C’est pire que ça!!
Cette poudre est allergisante à fond!
J’ai ouvert le paquet et une fine nuée de poudre s’est envolée dans les airs. Cela m’a valu une quinzaine d’éternuements de suite. Jusque là, c’est normal.
Ensuite, je l’ai appliqué sur mon cuir chevelu en frictionnant légèrement. Puis rincé de suite. Et là HORREUR!! J’avais le cuir chevelu en feu. Ça me démangeait comme ce n’est pas permis. J’avais envie de me gratter le crâne avec les ongles jusqu’au sang… J’ai pris sur moi et me suis retenue bien sûr.
Connaissant le shikakai, pour le mélange, j’avais mis du lait de coco me disant que ça allait un adoucir le pouvoir irritant du shikakai. De plus, j’avais mis seulement 2 cuillères à café (sur la photo) de poudre de shikakai. Ça n’y a rien fait!
J’avais aussi fait attention à ne rien mettre dans mes yeux; mais même quelques petites éclaboussures m’ont donné des yeux injectés de sang, globuleux et irrités.
Pour me débarrasser de ces démangeaisons, j’ai du éliminer le moindre grain de poudre en rinçant abondamment mes cheveux. Après des litres et des litres d’eau, mon cuir chevelu s’est apaisé.
Tout ça pour vous mettre en garde à nouveau contre le shikakai qui est à utiliser en connaissance de cause. Les poudres ayurvédiques ont un réel pouvoir et une vraie action.
C’est une plante, certes, mais elle n’en est pas innocente pour autant.
De mon côté, j’ai l’impression qu’à force de l’utiliser j’ai développé une allergie à cette poudre. Et à priori, je ne suis pas la seule.
Donc pour moi, c’est une fin de non recevoir pour miss shikakai! 
Niangalement, 
Léna

Je suis curieuse de savoir quelle est votre expérience avec cette poudre?

Comment l’utilisez-vous?
Publicités