Ma routine capillaire 2013

12 commentaires

Je n’ai pas de routine capillaire à proprement parler. C’est-à-dire que je n’ai pas un agenda  sur lequel il est prévu qu’à telle date je fasse ceci ou cela.

J’écoute mes cheveux et en fonction de leur condition « physique » (secs, cassants, trop souple, emmêlés…etc), j’adapte les soins.

Globalement, j’en fais très peu pour mes cheveux et ils s’en portent bien. Je suis une adepte de la simplicité.

MES PRODUITS CAPILLAIRES

Je fais la curly girl méthode, donc n’utilise que des produits sans silicones et sans sulfates. Je fais parfois une exception pour les silicones solubles dans l’eau.
Par ailleurs, comme j’essaye aussi de faire attention à ma santé (dans le doute), je choisis autant que possible des produits sans paraben et bio.

Shampooings:

Celui du moment: Shampooing Timotei Bio sans paraben, sans silicones, sans colorants, sans sulfates.

J’utilise le rose sur la photo

Après-Shampooings (AS):
Celui que je trouve facilement et donc que j’achète régulièrement: Corine de Farme, en grande surface, plus particulièrement celui à l’amande.

A vrai dire, j’utilise n’importe quel AS pourvu qu’il soit sans silicone.

Masques maison:
– henné (neutre, naturel et avec de l’indigo) et autres poudres ayurvédiques.
– masque au blanc d’oeuf (aux protéines)
– masque à la mélasse: une bombe! idéal pour détendre les boucles
– masque hydratant à l’AS+ huile

Leave-in:
Biosilk, infuseur de soie (avec silicones solubles dans l’eau)

Leave-in maison: eau+ as+ huile de ricin+ glycérine

Eau de rinçage:
– eau+ vinaigre de cidre
– infusion de thé
– pour coloration: infusion d’indigo, de poudre de garance ou hibiscus.

Beurres et huiles végétales:
La seule différence entre beurre et huile, c’est que le premier est solide à température ambiante et l’autre « liquide ». C’est la même différence entre l’eau et le glaçon, si ma comparaison a du sens pour vous.

Je les utilise en générale pour le sealing: garder l’hydratation dans la fibre capillaire après avoir appliqué mon leave-in.

Voici ceux que j’utilise et achète régulièrement:
beurre de karité, un must-have pour moi,
– beurre de coco,
– huile d’olive,
– huile de pépin de raisin,
huile de ricin, un autre must-have,
– huile d’amande douce,
– huile de jojoba.

Je ne fais pas la liste de mes huiles essentielles et  l’utilisation que j’en fais pour les cheveu. Cela fera l’objet d’un autre article.

DÉMÊLAGE

Sur cheveux mouillés bien sûr.

Je mouille mes cheveux et je les enduis d’une tonne d’AS ou un mélange d’AS+ une huile.

Je commence toujours à démêler au doigt. Je m’arrête souvent là.

Une fois tous les 2 ou 3 voire 4 mois, je poursuis le démêlage à la brosse ronde, puis éventuellement au peigne fin sur les pointes.

Je démêle les cheveux en faisant des sections que je tresse après avoir démêlé. Ça empêche que mes cheveux s’emmêlent tout de suite après.

MES SOINS
Voici dans l’ordre ce que je peux être amené à faire.

Prépoo ou avant shampooing:
Les seuls prépoo que je fais sont les bains d’huile.
Soit avec une seule huile ou beurre comme le beurre de coco.
Soit avec un mélange d’huile: huile de coco+ huile de moutard+ huile essentielle de menthe ou lavande ou romarin.

Lavage:
Je me lave les cheveux au moins une fois dans la semaine.

Si mon cuir chevelu n’est pas encrassé mais que j’éprouve de me laver les cheveux, je les lave avec un après-shamppoing sans silicone. C’est amplement suffisant et efficace dans ce cas.

Si je sens que mon cuir chevelu est encrassé je fais un shampooing (sans sulfate). En moyenne, c’est une fois par mois. Ça peut être plus long (1 fois en 2 mois) ou plus rapproché ( 2 fois dans la semaine).

Masques:
Je fais toujours les masques après le lavage des cheveux et non le contraire.
J’ai l’impression que pour que le masque soit bien efficace et pénètre la fibre capillaire, il doit être appliqué après le shampooing  ou no-poo; sur cheveux propres quoi! Le contraire me semble contre-productif en toute logique.

J’en fais un par semaine ou toutes les 2 semaines.

mon henna gloss, pour force et brillance du cheveu

J’alterne entre 3 types de masque: hydratant, ayurvédique (comme le hénné) et aux protéines.
Comme écrit plus haut, cela dépend de l’état de mes cheveux.

Faire un masque  restructurant (aux protéines) à ses cheveux qui ont besoin d’un masque hydratant, c’est comme offrir du pain à celui qui meurt de soif. Vice et versa. 
Des cheveux dits secs n’ont pas forcément besoin de masques hydratants tout le temps.
Pire, cela peut faire encore plus de dégâts. D’où l’intérêt de controller la porosité de ses cheveux.
Voici une très bonne vidéo pour comprendre ce phénomène.

Après un henné ou un autre soin ayurvédique, qui sont efficaces mais dessèchent le cheveux, je fais souvent un masque hydratant.

Rinçage:
Après le lavage et/ou le masque, je rince mes cheveux à l’eau du robinet. Sachant que j’ai un filtre dans mon pommeau de douche, donc l’eau qui en sort est non calcaire.

Celui que j’ai à la maison, acheté sur filtredouche.fr
cliquez sur l’image pour plus d’info.

Je peux compléter ce rinçage, par une eau vinaigrée pour augmenter l’acidité de l’eau, ainsi refermer les écailles de mes cheveux, et par conséquent, leur donner de la brillance.
Je contrôle souvent le pH de mes produits de rinçage et fais en sorte qu’il soit compris entre 4,5 et 5,5.

Leave-in:
En ce moment, je ne rince pas totalement l’AS.
Si le besoin se fait sentir, je pulvérise le main ou le soir mon leave-in maison.

Seal-in:
En dernier j’applique une huile ou un beurre végétale sur toute la longueur de ma chevelure en insistant sur les pointes.
Puis je fais une dizaine de tresses et fais sécher mes cheveux ainsi. J’utilise très rarement le sèche-cheveux. Sauf pour me donner de la longueur et du volume avec la tension method.

Au quotidien:
Le soir, j’applique une noix de beurre de karité sur mes longueurs et pointes tous les 2 jours.

J’ai toujours dans la salle de bain, un pulvérisateur avec mon leave-in maison que je pulvérise parfois sur mes cheveux avant de mettre une huile.

Au besoin, je fais 6 grosses tresses ou vanilles avant de me coucher. Et le matin je suis prête pour me coiffer en 5 min chrono.

MES COIFFURES

Majoritairement, je fais des updos.

Pour le boulot, je fais souvent des chignons hauts. Je les adore car c’est super pratique. Mes cheveux ne frottent ainsi contre rien: pas sur l’appui-tête de la voiture, pas sur le dossier de mon fauteuil, pas sur l’écharpe, pas sur le col de mon manteau… etc.

Ceux que je fais pour le boulot sont moins « travaillés »

En vacances loin de chez moi, étant donné que je ne pars pas avec tous mes produits, je préfère faire des vanilles avec mes cheveux ou je fais moi-même des extensions tressées. Ainsi, je ne passe pas beaucoup de temps sur mes cheveux. Je les hydrate, huile les pointes et je suis ready to go.

Mais je n’en fais qu’à ma tête car lors de mes dernières vacances en Martinique en décembre, je laissais parfois mes cheveux au vent avec un braid-out fait sur cheveux mouillés.

Pour sortir ou les occasions spéciales, ou selon l’envie, je lâche les cheveux: twist-out, braid-out, curlformers…
Je me lisse très rarement les cheveux, à peine une fois par an.
Et j’utilise très peu le sèche-cheveux pour les étirer, mais cela va sans doute changer.

A la maison, je fais un puff ou chignon haut ou je les détache tout simplement.

LA NUIT

Je fais un chignon haut ou un puff, non serré. Puis je mets un foulard en soie ou en satin autour de la tête. Quand je ne veux pas m’attacher les cheveux avec le foulard, je dors sur un oreiller en soie dont j’ai acheté le tissu moi-même et cousu plusieurs.

Voici ma routine capillaire en long et en large. Rien de compliqué à vrai dire. Le tout est de comprendre l’effet des produits sur nos cheveux et de leur donner ce dont ils ont besoin. Ça paraît long et fastidieux mais ça vient tout seul avec l’habitude.

Pour plus de détails sur la CG méthode, la porosité, le PH des produits… n’hésitez pas à laisser un commentaire si vous souhaitez que j’aborde le sujet dans un autre post.

Niangalement,

Léna

12 comments on “Ma routine capillaire 2013”

  1. Bonjour,

    Prendre soin de ses cheveux même avec des nattes est rarement néfaste. En revanche, il faut faire attention à ne pas faire des soins à base de protéines trop souvent même avec des nattes.
    Je conseille d'alterner entre soin hydratants et soins protéinés une fois sur deux. Tu peux peux même espacer les soins protéinés et en faire une seul fois par mois. En général c'est suffisant dans une routine d'entretien.
    En revanche, sache que tes soins seront moins efficaces sur les longueurs lorsque celles-ci sont dans les nattes car le produit ne peux couvrir entièrement chaque longueur de cheveux.
    Quand j'ai des nattes (avec ou sans extensions), je me fais des soins aussi et je les lave régulièrement également, si ce n'est au moins pour le cuir chevelu. Car il n'y a pas que les longueurs qui ont de l'importance.
    Ravie en tout cas que tu penses à prendre soin ainsi de tes cheveux même avec des nattes car peu de filles le font alors que c'est vraiment indispensable.
    Niangalement,
    Léna.

    J'aime

  2. Bonjour Lena,
    J'aime ce que tu fais et tous les conseils que tu prodigues aux personnes qui veulent retourner au naturel. J'aimerai que tu me conseilles au niveau des soins a apporter aux nattes au quotidien. En fait j'ai decidé de me faire des nattes et de les laver une fois par semaine avec des soins proteinés et hydratants sans les defaire. est ce une bonne chose au contraire est cela peut etre néfaste pour mes cheveux ?
    Merci d'avance pour ta réponse

    J'aime

  3. Bonjour! Oui mais cheveux sont crépus à 100%: aucun traitement chimique, pas de lissage à chaud rendant mes cheveux moins crépus, rien, rien , rien! 🙂

    Faire un brushing avant de passer les plaques céramiques, par exemple, permet de lisser plus facilement les cheveux crépus. Bien-entendu, c'est un lissage temporaire car dès que tu mouilles les cheveux, normalement ils redeviennent crépus.

    Certaines filles remarquent néanmoins qu'à force de lissages (et parfois même après le 1er), leur cheveux sont moins crépus; les boucles sont plus larges ou certaines pointes sont lisses. Moi ça m'est déjà arrivé d'avoir des pointes lisses et les cheveux moins crépus à cause de lissage à chaud. J'ai coupé toutes ces longueurs depuis.

    Sache aussi donc que plus tu lisses ainsi tes cheveux, plus ils seront faciles à lisser par la suite. les américaines appellent ça le « heat training ». Mais cela changera sans doute ta texture de cheveux la rendant moins crépus… et ça peut les casser à la longue.

    Ne pas oublier de faire des soins avant le lissage et après. Et pendant, utiliser un soin thermoprotecteur aide à limiter la casse et améliorer le résultat.

    Je connais bien cette vidéo de Fobuleuse et tu peux t'en inspirer pour lisser tes cheveux.

    Pour finir, saches qu'un lissage à chaud est temporaire. si tu veux avoir les cheveux lisses en permanence, seul un défrisage chimique te permettra d'obtenir ce résultat; mais bon je pense que tu le savais.

    J'espère que j'ai répondu à ta question.

    Je penserai à écrire un article la dessus; mais avant, j'en ai un certain nombre en attente.

    A bientôt!

    J'aime

  4. Qui que tu sois, merci pour le relecture! 🙂

    En effet, je voulais écrire « diminuer le ph » ou « augmenter l'acidité ». L'essentielle est bien qu'au finale le ph soit compris entre 4,5 et 5,5 lorsqu'on veut resserrer les écailles des cheveux et leur donner de la brillance.

    Edit: Petite précision en revanche, je ne suis pas d'accord avec toi quand tu dis qu'un ph 7 respecte le cheveu; d'autant plus qu'ensuite tu dis une chose vraie, c'est que le ph idéal pour la peau et les cheveux est compris entre 4,5 et 5,5.

    Pour resserrer les écailles, un ph 7 n'est pas assez acide et ça suffit même à les ouvrir. Ca explique aussi pourquoi certaines personnes ont les cheveux qui cassent alors qu'elles font « tout bien » sauf par exemple, ajouter une solution de bon ph pour resserrer les écailles pour le dernier rinçage.

    De même, une solution trop acide (ph inf à 4,5) aura tendance à rendre les cheveux secs et cassants.

    Pour finir, parfois, se rincer les cheveux avec de l'eau (ph 7) simplement permet d'ouvrir les écailles avant d'appliquer un soin qui a besoin de pénétrer la chevelure… Ca peut être utile. Et à la fin du soin se rincer les cheveux avec une solution de ph entre 4,5 et 5,5 permet de piéger tout ça et fermer les écailles.
    Bref, on me demande souvent d'écrire un article dessus et je pense qu'il faut que je prenne le temps de le faire.

    Mesurer le ph ( potentiel hydrogène) d'une solution, c'est mesurer l'acidité d'une solution (la concentration en H+ pour faire simple). Le ph 7 est juste le milieu de l'échelle, la limite entre 2 définitions, basique ou acide. Cela veut juste dire qu'il y a autant d'ions OH- que d'ions H+. Donc, une solution de PH 10 par exemple est une solution dite « basique » car elle contient plus d'ions OH- que H+.
    Le ph 7 est celui de l'eau pure mais concrètement pour les cheveux et le corps en général il n'a pas vraiment d'intérêt ce ph 7.

    Bref, pas besoin de tout ça pour prendre soin des cheveux. Il faut juste du papier ph à la maison ( disponible en pharmacie ou sur le net) et comprendre que pour resserrer les écailles et donner de la brillance il faut une solution de rinçage dont le ph est compris entre 4,5 et 5,5. Un ph au dessus aura tendance a ouvrir les écailles ( et ce n'est pas forcément mauvais, ça peut être utile); et un ph en dessous aura tendance à rendre le cheveux trop rigides et cassant à la longue.

    Voilà, j'espère que cette longue tirade aidera toutes celles qui se posent des questions, en attendant un article plus clair.

    xoxo!

    J'aime

  5. bonjour! merci pour toute ces informations précieuses 🙂
    Toutefois tu commets une erreur en disant : « Je peux compléter ce rinçage, par une eau vinaigrée pour diminuer l'acidité de l'eau ».

    L'eau a, par essence, un PH neutre (PH = 7)qui respecte le cheveu.
    Ajouter une solution type vinaigne ou citron va diminuer le PH de l'eau et donc « augmenter » l'acidité de l'eau!
    Une solution de PH acide, idéalement entre 4,5 et 5,5 (correspondant au PH des cheveux et de la peau), va serrer les écailles du cheveu, les rendant plus souples et brillants.

    Une solution avec un PH supérieur à 7, est dite basique ou alcaline (ex: défrisant, eau chlorée des piscine) va augmenter la porosité des cheveux et donc, à terme, les rendre secs et ternes.
    bonne continuation 🙂

    J'aime

  6. coucou je voudrais savoir si tes cheveux sont-ils crepu? et je voudrais savoir si un brushing pourrait aider a ne plus avoir les cheveux crepus enfin a les avoir tout lisses? car il y'a quelques jours j'ai vue une video ou une fille fait un brushing et c'est superbe!!! et ses cheveux ne sont pas du tout crepus non bon voici le lien de la video pour mieux comprendre:http://www.youtube.com/watch?v=wHsYdo2wuoY
    merci!!! et si c'est possibles pourrait-tu faire un articles sur mon commentaires s'il-te-plait encore merci

    J'aime

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s