Mes huiles essentielles

One comment
 
 
 
Selon moi, elles sont indispensables du fait de leur efficacité et de la multitude d’emploi qu’on peut en faire. 
En effet, les huiles essentielles ne s’utilisent pas seulement pour parfumer les cosmétiques ou l’air ambiant. L’utilisation qu’on peut en faire est beaucoup plus étendue. Leurs vertus sont multiples.
 
Je les utilise au quotidien:
– dans l’alimentation, dans l’élaboration de glaces maison en été par exemple,
– pour soigner mes petits bobos du quotidien avec des inhalations,
– pour mes massages corporels ou capillaires,
– pour m’aider à me détendre ou m’endormir,
– et bien sûr dans mes cosmétiques-maison ou ceux achetés en grandes surfaces dans lesquels je rajoute mes huiles essentielles pour booster ou leur donner plus de propriétés. Je fais souvent cela dans les shampooings entre autre.
 
 

QUELQUES PROPRIÉTÉS…
 
Voici les huiles essentielles que j’ai actuellement à la maison et que j’utilise dès que l’occasion se présente ou que le besoin se fait sentir.
 
 

Cèdre de Virginie (Juniperus Virginiana)

Décongestionnant veineux et lymphatique, phlébotonique, 
Stimule la circulation sanguine
Antiseptique génital et urinaire, Fongicide
Expectorante
Stimulante 


Citronnelle (Cymbopogon Citratus)

Anti-inflammatoire
Antalgique
Anti-infectieuse
Antiseptique

 

Lavande aspic ( Lavendula Latifolia)

Alimentaire
Apaisante (piqûres d’insecte) et éloigne les insectes
Antalgique, analgésique
Antibacterienne
Excellent fongicide
Antivirale et stimulant immunitaire
Cicatrisante
Contre sensations physiques désagréables

 


Lavandin abrial (Lavendula hybrida)

Anti-brûlure
Antispasmodique puissant
Calmant, sédatif
Décontractant musculaire
Antalgique
Anti-inflammatoire
Microbicide, bactéricide


 
Menthe poivrée (Menthe Piperita Lamiaceae)
 
Alimentaire
Tonique et stimulant cardiaque, digestive, pancréatique et nerveuse
Décongestionnant nasal, hépatique et prostatique
Anesthésique et antalgique, apaisante (calme les démangeaisons) 
Antimalarique (aide à lutter contre la fièvre jaune)
Rafraîchissante
Bactéricide, fongicide
Anti-inflammatoire intestinale et urinaire
Emménagogue : favorise les règles
 
 
Palmarosa (Cymbopogon Martinii)
 
Antibactérien puissant à large spectre
Antifongique puissant
Antiviral et stimulant immunitaire
Astringent, stimulant cellulaire, hydratant et cicatrisant
Excellent drainant lymphatique
Tonique général du système neuro-hormonal
Aphrodisiaque
Antidouleur
 
 
Petitgrain Bigarade (Citrus Aurantium)
 
Alimentaire
Antispasmodique
Régule les systèmes respiratoires et cardiaques
Anti-inflammatoire
Légère antibactérienne 

Romarin à cinéole ( Rosmarinus Officinalis Cineoliferum)

Expectorant
Bactéricide puissante
FongicideRevitalisant cutané et capillaire

 

Sauge sclarée (Salvia Sclarea)
 
Action similaire aux oestrogènes, régularisation des cycles menstruels
Régulatrice de la sécrétion du sébum et de la transpiration
Tonique du cuir chevelu
Tonique de la circulation sanguine, diurétique
Anti-hyper-cholestérolémiante
Antispasmodique, antiépileptisante, relaxante
Neurotonique
Aphrodisiaque

 

 
 
Tea Tree ou Arbre à thé (Melaleuca alternifolia)
 
Alimentaire (peu recommandé)
Antibactérien
Antiviral
Antiparasitaire
Antifongique
Anti-inflammatoire
 
 
Thym à thymol (Thymus vulgaris à Thymol ou Thymus  Zygis)
 
Anti-bactérienne à large spectre d’action
Anti-parasitaire puissant
Anti-virale et stimulante immunitaire
Fongicide
Tonique et stimulante générale
Digestive, carminative, apéritive
 
 
 
RECETTES
 
Hair Growth Oil, pour favoriser la pousse des cheveux
 
Voici une recette que j’ai glané il y a fort fort longtemps sur le net et que j’ai personnalisé.
Je l’ai bien sûr testé et je l’utilise de temps à autre, notamment quand je suis dans un challenge « Hair Growth ». Ce sera bientôt le cas…
Les huiles essentielles de la recette et le massage favorise la circulation sanguine au niveau du cuir chevelu et l’assainit grâce à ses propriétes foncigide.
À utiliser le soir (dans l’idéal le matin et le soir), au coucher à cause de l’odeur qui peut gêner, pendant 1 à 2 mois.
Mélanger dans un flacon teinté et parfaitement propre:
  • 2 gouttes d’huile essentielle de Cèdre de Virginie
  • 3 gouttes d’huile essentielle de Lavande Aspic
  • 3 gouttes d’huile essentielle de Romarin à Cinéole
  • 2 gouttes d’huile essentielle de Thym à Thymol ou Cinéole
  • 1 demi cuillère à café (à thé en fait, entre 3 et 4,5 ml) d’huile de jojoba
  • 4 cuillères à café d’huile de pépins de raisin

 

Mettre ce mélange sur le bout de vos doigts et masser votre cuir chevelu avec (pas les cheveux) pendant 2 min au moins.
 
Pour booster votre shampooing acheté dans le commerce
 
Si vous souffrez d’alopécie séborrhéique, ajoutez à votre shampooing habituel (quantités pour 1 application):
  • 1 goutte d’huile essentielle de Tea Tree
  • 1 goutte d’huile essentielle de Palmarosa
  • 1 goutte d’huile essentielle de bois de Cèdre d’Atlas

 

Même si vous ne souffrez pas d‘alopécie seborrhéique, vous pouvez ajouter une des ces huiles essentielles à votre shampooing afin de lui donner une propriété souhaitée et nécessaire.
Vous pouvez trouver des milliers d’autres recettes sur la toile ou des bouquins spécialisés sur le sujet et pour quasiment chaque souci au quotidien.
OÙ LES ACHETER
 
 
En pharmacie, parapharmacie, boutiques bio et sur internet:
 
Aroma-Zone:  Je conseille vivement ce site car vous y trouverez également toutes les infos concernant les huiles essentielles, leurs propriétés ainsi que leur application, sans oublier des recettes.
 
Centifolia: Bon site également. Je commande souvent ici.
 
Naturalforme: Je n’ai jamais commandé leurs huiles essentielles mais j’y commande souvent des compléments alimentaires par exemple. À tester.
 
 
 
PRÉCAUTIONS D’EMPLOI
 
– Les huiles essentielles ne sont pas des médicaments mais il faut les employer avec modération (voire parcimonie) et précaution car elles sont très puissantes.
C’est pourquoi elles doivent toujours être diluées dans un support gras végétale ou sucré (miel, sirop de sucre…).
Par ailleurs, elles ne doivent pas être utilisées de manière ininterrompue.
Ne pas appliquer sur les muqueuses, les yeux ou contour des yeux.
– Garder hors de la portée des enfants et bien conserver les étiquettes sur les flacons.
– Tester vos huiles essentielles sur une petite partie de la peau avant de les utiliser car certaines sont très irritantes
Attention au soleil! Certaines huiles essentielles sont photosensibilisantes. Ainsi, après ingestion ou application, ne pas s’exposer aux uv.
– Sauf avis de votre médecin, homéopathe, naturopathe ou pharmacien, ne pas utiliser les huiles essentielles sur les personnes « fragiles »: femmes enceintes ou allaitant, personnes épileptiques, bébés et enfants ( surtout de moins de 3 ans).
Les injections d’huiles essentielles sont rigoureusement interdites!
– En cas d’allergies respiratoires, évitez d’inhaler directement les diffusions d’huiles essentielles.
– La plupart des huiles essentielles peuvent être stockées des années. Mais faîtes attention à la durée de conservation. Si la date de péremption est dépassée, jetez les! Ne vous fiez pas à leur parfum qui peut rester le même en dépit de la péremption.
– Tout comme les huiles végétales, les huiles essentielles doivent être  conservées dans des flacons teintés (marron, laiteux, violet, bleu), à une température comprise entre 15 et 22°C. Les essences d’agrumes se conservent plus longtemps au réfrigérateur.
– Les huiles essentielles sont volatiles: bien refermer le flacon juste après utilisation.
Ne pas associer les huiles essentielles et traitements médicaux. 
Il existe de réelles interférences entre les huiles essentielles et certains traitements médicamenteux ou homéopathiques, rendant ces derniers totalement inefficaces. Demandez l’avis de votre médecin, homéopathe, naturopathe ou pharmacien. Dans le doute, abstenez-vous d’utiliser les huiles essentielles durant la toute la durée du traitement médical.
Attention au nom latin! Il existe souvent différent nom latin pour une huile essentielle ce qui rend les propriétés différentes.
Bien respecter le dosage des recettes que vous trouvez au risque de voir apparaître des effets secondaires indésirables. En effet, c’est le dosage qui détermine la toxicité d’une huile essentielle.
Utilisés dans les règles de l’art, les huiles essentielles ne sont pas nocives.
En cas d’ingestion accidentelle, avalez plusieurs cuillerées d’huile végétale afin de diluer l’huile essentielle, contacter un centre anti-poison et consultez un médecin.
De même, en cas de contact avec les yeux, imbiber un coton huile végétale et passez le sur les yeux; puis rincez abondamment.
– En cas de doutes ou d’interrogation, n’hésitez pas à demander l’avis d’un spécialiste.
Bon test!
xoxo
Niangalena.
Si vous aussi, vous avez des recettes à partager, laissez un commentaire!
Sources: 
– Les huiles essentielles, Bien-être, Beauté et Santé, M. Werner, Edition Vigot (11,30 euros sur Fnac.fr).

1 comments on “Mes huiles essentielles”

  1. Cc super intéressant ton article !
    Il y a des huiles essentielles que je ne connaissais pas…
    Moi j'utilise comme lotion de croissance de l'huile de ricin avec quelques gouttes essentielles de menthe poivrée et de bay saint thomas 😉
    bisous
    Essé

    J'aime

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s