Merci Yves Rocher!

Merci Yves Rocher d’avoir pensé à toutes celles qui ont les cheveux bouclés, frisés voire crépus et soucieuses de ce que contiennent les produits qu’elles se mettent sur la chevelure.

En effet, la marque de cosmétique a sorti une gamme de produits capillaires visiblement beaucoup plus respectueuse de notre fibre capillaire.
Cette gamme me va quasiment à 100%.

Moi qui avais franchement délaissé cet marque depuis de nombreuses années déjà, j’y suis retournée lorsque j’ai vu leur gamme de produits capillaires SANS: sans sulfate, sans silicone, sans parabène…


J’AI ALORS TESTÉ…

LE LOW SHAMPOO



C’est un shampooing non moussant, une crème lavante, toute douce et surtout, sans sulfate et sans silicone.

Je peux vous dire qu’après ça, même vous cheveux vous disent merci.
Aucune sensation de cheveux rêches après ce low poo.
La crème est onctueuse, les cheveux glissent à son passage. On peut parfaitement démêler ses cheveux avec. Et pour plus de pouvoir glissant on peut ajouter de l’huile d’olive en faisant une petite préparation, comme on les aime.

On a l’impression de se laver les cheveux avec un après-shampooing; ce qui ravira toutes celles qui sont adeptes du cowash.

En revanche, pour celles qui aiment les shampooings qui dégomment tout sur leur passage et bien, il faudra repasser.
Les fans des shampooings moussant seront également désappointées car ce shampooing NE MOUSSE PAS.

Pour moi c’est LE shampooing idéale pour le cowash et pour toutes les fois où je n’ai pas besoin de nettoyer à fond le cuir chevelu.

SI vous avez besoin d’un bon décrassage, je vous conseille d’utiliser un shampoing un peu « plus fort » mais toujours sans sulfate comme le shampooing bio de Melvita.

L’inconvénient_ qui reviendra souvent dans les produits Yves Rocher_ c’est la faible quantité. Quoique les cheveux étant humides, on ne vide pas forcément le flacon à la première utilisation avec des cheveux tombants dans le dos par exemple.
Et si on regarde le prix au litre (avec les 50% de réduc que fait souvent Yves Rocher), le prix reste très très attractif.

Le rapport qualité/prix est au top!

JE LE CONSEILLE!

LES APRÈS-SHAMPOOINGS



Ils sont sans silicone, sans parabène, sans colorant. Hum, le rêve!
Il n’y a rien à dire, ils sont efficaces.
Tout comme la crème lavante, ils ne laissent pas les cheveux secs après le processus de lavage. On pourrait à la limite sortir les cheveux sans rien d’autres, sans leave-in, sans beurre de karité…

Je pourrais noter exactement les mêmes appréciations que pour la crème lavante, ce qui rend difficile  la distinction d’ailleurs.
Je peux simplement dire que les après-shampooing tiennent leurs promesses; bien que le réparateur n’a pas eu beaucoup d’effet sur mes cheveux puisque je n’ai pas les cheveux spécialement abîmés.


LA GAMME LISSANTE

Avec la crème lavante et les après-shampooings, j’ai également fait l’acquisition du sérum lacté anti-frizz 48h et de l »après-shampooing de la gamme lissante.

Je dois avouer que je n’ai pas encore eu l’occasion d’utiliser le sérum; tout simplement parce que je me lisse très rarement les cheveux et j’utilise également très peu la chaleur sur mes cheveux.

Néanmoins, ce sont des produits qui donnent envie de se lisser les cheveux.

L’après-shampooing est efficace_ si ce n’est au moins pour se démêler les cheveux_ et constitue, je pense, une bonne base en vue d’un lissage.

Ces deux produits contiennent de l’extrait de graines de gombo (« hydrolyzed hibiscus esculentus ») qui arrive en troisième position dans la liste des ingrédients pour le sérum. Autant vous dire qu’on ne nous vole pas sur la composition.

En revanche, je ne connaissais pas les propriétés de la graine de gombo.
Sachez que le gombo est une source d’antioxydants, de nombreuses vitamines et de minéraux en ce qui concerne l’alimentation.
Pour ce qui est de l’utilisation sur la chevelure, on l’utilise pour ses propriétés lissantes. Ce qui me donne l’idée, moi adepte de recettes naturelles, de l’utiliser dans ma cuisine pour la fabrication de mes propres produits capillaires.
À suivre donc.

VERDICT!

Je suis bien contente que la marque Yves Rocher a lancé ces gammes de produits capillaires qui me conviennent parfaitement.

Les gros avantages sont bien sûr_ en plus de l’efficacité des produits_ les petits prix des produits et le fait qu’ils se trouvent extrêmement facilement: sur internet, en magasins, en vente par correspondance.
Plus besoin de faire la product junkie pour trouver ses produits en demandant aux copines en voyage aux Etats-Unis: « Vas-y, ramène moi du Carol Daughter steuplé! Juste un pot… Allez, steuplé, juste un pot, un tout petit. Allez, j’en ai plus, je suis en manquuuuuue!!! » Tout en se grattant la tête.

Le petit plus pour moi aurait été que tous ces produits soient bio et là je leur aurais mis la note de 20/20. Là un bon 18/20 est bien mérité tout de même.


NEXT…

Pour finir, sachez tout de même que je vous ai présenté ici les produits que j’ai acheté dernièrement mais qu’il en existe d’autres tout aussi intéressants qui retiennent mon attention.
Je compte donc tester prochainement le vinaigre de rinçage ainsi que le masque nutri-réparateur.

Niangalement,

Léna.

Si vous avez aimé aussi… ou pas, n’hésitez pas à laisser un commentaire.

Publicités

Grossesse et cheveux

La grossesse est un bouleversement dans la vie d’une femme. Même après, plusieurs grossesses, c’est toujours un moment de grands changements, tant sur le plan familiale, organisationnelle que physique.

Parmi les centaines de doutes et craintes que les femmes ont au moment de l’annonce ou de la découverte de leur grossesse (« Est-ce le bon moment? », « Comment l’annoncer à doudou », « Serai-je une bonne mère », »Quelle poussette acheter »…etc), on trouve principalement des interrogations sur l’évolution de leur corps. Et dans ce domaine là, nombreuses sont les peurs:
peur des vergetures,
peur de l’excès de poids,
peur de la cellulite,
peur de l’acné,
peur d’être bouffie,
peur des pieds qui gonflent,
peur des cheveux gras… etc

Qui a dit qu’une femme enceinte était forcément épanouie et sereine et se trouvait belle enceinte?
Même au-delà de l’accouchement, subsistent d’autres peurs:
peur de ne plus retrouver sa ligne,
peur de ne plus avoir le ventre plat,
peur de ne plus avoir une peau ferme,
peur que ces vergetures ne s’atténuent jamais,
Et surtout, peur de la chute de cheveux post-partum.

Voici mon expérience capillaire pendant la grossesse.

MA ROUTINE CAPILLAIRE PENDANT LA GROSSESSE

1 semaine avant le jour J

Bon, il faut dire qu’elle était toute simple. J’en faisais le moins possible. Non pas que j’étais fatiguée physiquement mais j’avais plutôt la tête à autre chose. Cela s’est sans doute vu sur mon blog qui est resté  longtemps inactif.

Je me contentais d’hydrater mes cheveux à chaque fois que je les sentais un peu secs, environ 1 fois par semaine quand je les portais libre. Pour cela j’utilisais dans mon vapo de l’eau et du gel d’aloé vera. Et je mettais du beurre de karité sur les longueurs en insistant sur les pointes.

Je faisais un shampooing toutes les 2 semaines environ, voire plus et selon le besoin.
Entre temps, je lavais mes cheveux à l’après-shampooing.

Côté coiffure, je portais soit des chignons simples, pas du tout serrés; soit des patras (comme sur la photo) que je faisais moi-même en moins d’une heure.
J’ai rarement utilisé le sèche-cheveux pour étirer mes longueurs et je ne me suis jamais lissé les cheveux.

Côté produits, je n’étais pas fidèle à une marque en particulier. J’essayais tout de même de garder des produits sains: sans silicones, sans parabènes, sans sulfates. Mais, il m’arrivait de prendre des après-shampooings avec silicones car je voulais leur donner une deuxième chance. Ca, ce n’était pas forcément une bonne idée.

LES EFFETS BENEFIQUES DE LA GROSSESSE SUR MES CHEVEUX

Idée reçue: « Les cheveux poussent plus vite lors de la grossesse, ils sont plus beaux. »

Ceci peut être vrai car grâce aux surplus d’hormones de la grossesse et de bébé qui grandit en nous, certaines femmes voient leur cheveux pousser considérablement.
Par ailleurs, si vous aviez des soucis capillaires (cheveux gras, ultras secs ou tombant…); ces derniers peuvent disparaître totalement le temps de la grossesse.

Je pense que c’est vrai si vous avez (même sans le savoir) un déséquilibre hormonale qui fait que votre pousse de cheveux est ralentie ou faible; et qu’avec le surplus d’hormones de la grossesse ce déséquilibre disparaît et la pousse de vos cheveux est ainsi boostée.

De plus, que vous portiez un garçon ou une fille ou des jumeaux ou des jumelles, le taux d’hormones dans le sang n’est pas le même, et donc les effets sur les cheveux ne sont pas les mêmes non plus.
C’est pourquoi, d’une grossesse à une autre d’une même femme, les cheveux ne poussent pas de la même manière; et toutes les femmes n’expérimentent pas une pousse de cheveux particulièrement importante pendant la grossesse.

Ce fut mon cas. Car à vrai dire, je n’ai rien remarqué d’extraordinaire, pas de changement significatif.
Oui mes cheveux ont poussé. Peut-être un peu plus que d’habitude parce que ma routine était simple et parce que j’ai fait majoritairement des coiffures protectrices (patras et chignon).

N’oublions pas que certaines femmes, a contrario, observent une chute de cheveux PENDANT la grossesse ou bien leur cheveux sont moins beaux.

CHUTE DE CHEVEUX POST-PARTUM

Idée reçue: « Quelques mois après la grossesse, les cheveux tombent en masse obligatoirement, c’est la chute de cheveux post-partum. »

Non, pas nécessairement.

Car, ce qui fait que les raisons de chute de cheveux post-partum est la baisse des hormones.
Ainsi, si les hormones de grossesse ont eu pour effet des modifications dans votre chevelure (cheveux plus beaux, pousse plus rapide), attendez-vous aux effets inverses quelques mois après l’accouchement quand votre taux d’hormones sera revenu à la normale.

Et non, vous ne perdez pas vraiment tous vos cheveux. En fait, la pousse de cheveux se normalise.
Pendant le grossesse, vos cheveux sont plus touffus car chaque brin de cheveux (ils sont souvent par paquets de 2 ou 3 voire 4 sur le cuir chevelu quand on regarde à la loupe) s’est mis à pousser, boosté par vos hormones et celles de bébé. Car en tant normal, tous vos cheveux ne poussent pas, certains sont au repos. Mais pendant la grossesse, il peut arriver qu’ils poussent tous en même temps; d’où l’impression de plus de masse capillaire et de cheveux plus beaux… pour celles qui ont vécu cela.
Vous comprenez bien que lorsque le taux d’hormones baisse, les cheveux n’étant plus dopés par ce surplus d’hormones, certains tombent et se remettent au repos.

La perte des cheveux peut être généralisée ou localisée, sur les tempes par exemple.

En ce qui me concerne, 6 mois après avoir donné naissance à mes jolies princesses, je n’expérimente toujours pas de chute de cheveux, pas plus qu’à mon habitude. Ce qui est logique pour l’instant car mes cheveux n’ont pas spécialement poussé pendant ma grossesse.

Malheureusement pour certaines femmes, la grossesse perturbe tellement leur corps que celui-ci ne retrouvent pas les taux d’avant grossesse, ce qui a pour effet d’empirer le phénomène de chute post-partum. Ce phénomène se poursuit dans le temps et elles se retrouvent avec une chevelure nettement moins belle qu’avant ou avec une alopécie. Néanmoins, parfois dans ces cas, seules les hormones ne sont pas responsables.

QUAND LA CHUTE POST-PARTUM SURVIENT-ELLE?

Quand votre taux d’hormones de  grossesse revient à la normale bien sûr.

Comment savoir que mon taux d’hormones est revenu à la normale ou que je ne risque plus la chute de cheveux post-partum?
Non, ne courez pas en laboratoire pour faire une prise de sang. Vous l’avez suffisamment fait enceinte me semble-t-il.

Le premier signe d’un retour à la normale est le retour de couche tout simplement.
La chute post-partum fait parti aussi des signes que votre taux d’hormones a franchement baissé et qu’il revient à la normale.

Mais en plus de cela, vous pouvez guetter d’autres signes comme par exemple:
– la ligne transverse (pour les peaux brunes) du ventre allant du pubis au nombril voire plus haut disparaît peu à peu.
– la peau de votre corps (ventre et jambe) est de plus en plus ferme: il vous semble même avoir moins de cellulite que pendant la grossesse.
– votre ventre avait noirci; il s’éclaircit peu à peu, reprenant sa coloration d’avant grossesse.
– vous êtes moins souple. Enceinte vous pouviez limite faire le grand écart ou joindre vos 2 mains dans le dos en passant une main par dessus votre épaule (dans les 2 sens)… eh bien, vous ne le pouvez plus désormais.

Gardez tout de même en mémoire que si vous allaitez, certaines hormones peuvent tarder à se normaliser et ainsi retarder la chute post-partum.

La chute de cheveux post-partum peut avoir lieu de 1 mois après l’accouchement à plus d’un an après l’accouchement selon que vous allaitez ou pas.
Ainsi, il n’est pas totalement sûr que j’ai échappé à ce phénomène…

SOLUTIONS EN CAS DE CHUTES DE CHEVEUX POST-PARTUM

Si cela vous arrive_ ce qui est le cas de 50% des femmes qui ont été enceintes_, sachez que la chute de cheveux post-partum est normale car VOUS N’ÊTES PLUS ENCEINTE, donc vos hormones baissent pour retrouver le niveau de base.
Vous perdez les cheveux « en trop » qui ont poussé. Votre corps, tout comme vos cheveux tendent à nouveau vers ce qu’ils étaient.

Cela dit, si cette chute de cheveux vous fait peur et vous avez l’impression qu’elle ne s’arrêtera pas voici ce qui peut vous aider.
Sachez tout de même que si cela doit arriver, quoique vous fassiez, vous ne pourrez pas éradiquer le phénomène, juste l’endiguer.

 

– Mangez varié et équilibré
– Buvez assez d’eau (au moins 1L d’eau par jour)
– Dormez suffisamment (ah ah! facile à dire!), du moins autant que possible.
– Evitez le stress, les situations stressantes
– Prenez des compléments alimentaires à base de vitamines B, comme la levure de bière et prenez du magnésium.

Faîtes ceci dès la sortie de la maternité, avant même que la chute post-partum ne pointe le bout de son nez, vous limiterez ainsi les dégâts.

Bien sûr, n’oubliez pas de prendre soin de vos cheveux comme d’habitude.

Et pour éviter de casser vos cheveux en plus de cette perte naturelle, vous pouvez suivre les conseils donnés dans ces articles:
DES CHEVEUX PLUS LONGS EN 1 ANNÉE
MES CHEVEUX NE POUSSENT PLUS… QUE FAIRE?

En définitive…

… N’oubliez pas, la chute de cheveux post-partum n’est pas une fatalité pour toutes. 
Mais si vous avez noté une amélioration énorme dans l’état de vos cheveux lors de la grossesse, attendez-vous à une chute post-partum. Vous ne deviendrez pas chauve, mais une partie ou la totalité des bénéfices acquis pendant la grossesse vont juste disparaître naturellement.
Donc pas de panique. Armez vous de patience et de bon sens, attendez en beauté que ça passe.

Niangalement,

Léna.

Comment faire pousser les cheveux plus vite?

 MARRE DE STAGNER?
J’ai choisi la belle et naturelle Inna Modja pour illustrer cet article.

Vous faîtes « tout comme il faut ». Pourtant vous avez l’amère impression, à juste titre, que vos cheveux, qui avaient bien poussé jusque là, stagnent à la même longueur.
Dans un premier temps, vous vous dîtes qu’il faut être patiente. Vous avez raison.
Le temps passe et force est de constater que vous êtes toujours à la même longueur…  depuis plus de 6 mois. C’est à ce moment là que vous commencez à désespérer…
Puis au bout d’un moment, résignée, vous vous dites que vous avez sûrement atteint votre longueur maximale… un bon carré au dessus des épaules.

Lisez la suite, cela pourrait vous aider…


Avant tout, sachez que la longueur maximale aux épaules est un peu un mythe. Sauf en cas de maladie, les cheveux peuvent être bien plus longs.
Bien sûr, les cheveux ne poussent pas indéfiniment; alors si vous caressiez le secret espoir d’avoir une traine en guise de chevelure, comment dire… laissez tomber!

Tapez sur le net et vous verrez les différentes phases de pousse d’un cheveux.
En moyenne, un cheveux a une durée de vie de 4 à 7 ans avant de tomber. Si vos cheveux poussent en moyenne de 0,5 cm par mois (ce qui est peu), la longueur maximale de vos cheveux serait de 42cm si vous arrivez à tout « garder ».  Calcul grossier mais cela donne un ordre d’idée.

Alors si vous pensiez que vos cheveux, qui ont la longueur d’un carré court, ont atteint leur longueur maximale et vous les voulez plus long, bonne nouvelle, il peut y avoir une solution.

Néanmoins, et désolée de vous le dire, c’est que vous faîtes quelque chose qui ne convient pas dans votre routine, ou que celle-ci manque d’un petit quelque chose.

J’ai déjà abordé le sujet de manière complète dans un précédent article. Cliquez ici pour le lire.

Je vais donc vous présenter ici une check-list sommaire pour vérifier que vous faîtes les bons gestes si vous stagner alors que vous recherchez plus de longueur.
Ainsi, vous pourrez voir ce qui manque à votre routine ou tout simplement corriger le tir pour voir à nouveau vos cheveux prendre en longueur.

 

CHECK-LIST POUR PLUS DE LONGUEUR

 

  • Démêlage tout doux

C’est souvent par là que les dégâts commencent…
Vos cheveux ont pris de la longueur, il est sans doute temps d’espacer les démêlages et d’utiliser les doigts simplement au lieu du peigne qui va casser les fibres capillaires une à une.
Et n’oubliez pas, pas de démêlage sur cheveux secs mais seulement sur cheveux humides avec une tonne d’après-shampooing (a.k.a conditionner).

 

  • Laver ses cheveux en sections

L’idéal est de faire 6 à 10 grosses vanilles non serrées à la racine et de laver son cuir chevelu.
On ne shampouine pas les longueurs, cela ne sert à rien. L’eau du rinçage suffit à laver les longueurs.

 

  • Bichonner les pointes

Cela passe aussi par le sealing= sceller les pointes. Pour être plus claire, après avoir lavé vos cheveux, fait le masque et rincé le tout, il faudrait par exemple effectuer un dernier rinçage avec une eau dont le ph est compris entre 4,5 et 5,5 (eau vinaigrée ou avec du jus d’allé vera) et appliquer une huile ou un beurre surtout sur les pointes. Cela permet de bien refermer les écailles et de bloquer l’hydratation au coeur de la fibre capillaire.

 

  • Hands up!

Pas la peine de trifouiller vos cheveux sans cesse quand on veut gagner en longueur. Moins on en fait mieux c’est.
Démêlage trop fréquents, colorations, utilisation du sèche-cheveux ou des plaques… sont autant d’actions qui peuvent grignoter votre capital longueur.
Et si vous portez vos cheveux « libres » au quotidien, vous aurez tendance à TROP les manipuler… ce qui m’amène au point suivant.

 

  • Coiffure protectrice

On ne rappelle plus le principe.
L’idéal est une coiffure protectrice douce que vous gardez entre 2 et 3 semaines MAX et que vous refaites VOUS-MÊME avec très peu de manipulation, avec ou sans extensions.
Un chignon que vous enlevez chaque soir pour hydrater les cheveux n’est pas la meilleure coiffure protectrice car c’est déjà beaucoup de manipulation.
Il faut une coiffure que vous garder 2 semaines sans l’enlever.

 

  • Alterner entre les masques hydratants et les masques protéines

Vos cheveux ont besoin des deux. Mais il faut trouver le juste équilibre car trop d’un ou trop de l’autre et vos cheveux peuvent être cassants… mais pas de la même manière.
En général, les cheveux crépus demandent plus d’hydratation que de protéines.
À vous de trouver votre équilibre mais sachez qu’un seul masque protéiné par mois est suffisant en général.

 

Les petits plus…
Dormir avec un foulard en soie ou en satin… pour éviter les frictions et la perte d’hydratation.
 Prenez des vitamines… Ca peut aider, surtout si votre alimentation n’est ni variée ni équilibrée.
Essayez les shampooings sans sulfates et les après-shampooings sans silicones.

 

Voilà, rien d’exceptionnel mais parfois on oublie les bases.
Au fur et à mesure que les cheveux poussent, il faut adapter sa routine.
Les gestes qu’on faisait, la routine qu’on avait quand on avait un twa ou un carré ne peuvent pas être les mêmes quand les cheveux sont au milieu du dos. Souvenez-vous en.
Surtout, ne croyez pas aux produits miracles par pitié! Si on vous en vend un comme tel, on vous ment.
Aucun produit seul ne va faire pousser vos cheveux alors qu’ils stagnent, c’est la manière dont vous en prenez soin qui fera la différence.

Sur ces mots, il ne me reste plus qu’à vous souhaiter une bonne pousse!

Niangalement,

Léna.

Si cet article vous a aidé, partagez, laissez un commentaire!

Des jumelles d’un coup d’un seul!

ET DE DEUX!…

Comme vous avez pu le remarquer, j’étais aux abonnées absentes de mon propre blog.
2014 fut pour moi une merveilleuse année car je suis devenue maman tout simplement.
Etant pudique et plutôt réservée, j’avais envie de faire une coupure dans de nombreux domaines, être mon propre centre et me regarder le nombril…pousser, pousser et pousser.
Pas de nombrilisme pour autant, j’ai juste voulu déguster intimement ces moments tout doux qu’une femme peut éventuellement connaître dans sa vie: la grossesse puis la maternité.

 

Certaines femmes auraient paniqué à l’annonce de la nouvelle, se demandant avec tristesse et désespoir: « Pourquoi moi??!!!. De mon côté, ce fut avec joie qu’à cette découverte je me suis dit: » Merci mon Dieu, je suis gâtée ».
En effet, 2 petites princesses sont venues se loger dans mon bidou et ont grandi en moi. Et depuis quelques mois _comme le dit la formule consacrée_ elles font le bonheur de mon compagnon et moi-même.

Et voilà!… Et de deux! De part mon autre chez moi, dans cette lointaine contrée, je suis un vénavinon: maman de jumeaux… enfin de jumelles dans le cas présent.

 

Bon, parlons peu mais parlons bien.
Ce sont des filles! Mouhahahahaha! (rire louche). Moi qui aime tripoter les cheveux, jouer à la coiffeuse, me prendre pour Cristina Cordula (Ma-Gni-Faïque!!), faire de la couture, du shopping… Je peux vous dire qu’elles seront servies avec moi! Et de vous à moi, si ça avait été des garçons, ça aurait été la même.

De retour donc, avec mon emploi du temps _un tantinet soit peu plus chargée_ de maman, prête à écrire de nouveaux articles.
Je ne dis pas que les articles vont fuser de toutes parts et que j’en posterais toutes les semaines. Néanmoins, vous avez été un certain nombre durant mon absence à m’écrire et me poser des questions. Je m’évertuerai, autant que possible, à y répondre par des articles tout simplement et à vous proposer des sujets qui peuvent, je pense, vous intéresser.

C’était l’article mummy du blog. J’en profite donc pour féliciter toutes les nouvelles mams et les mams-to-be. L’aventure ne fait que commencer.

Niangalement,

Léna

L’exaltation des sens par un massage chez Seen

LE MASSAGE À SEEN, C’EST TOUT VU!

Je reviens après une longue période d’absence pour vous parler de ce que j’affectionne particulièrement en ce moment, où mon corps a besoin de se faire chouchouté, dorloté, cajolé, cocoonné… Encore plus que d’habitude!

Et pour moi rien ne vaut un bon massage fait par des mains expertes… et confirmées!

Oui, moi aussi pendant longtemps, je pensais que rien ne vallait les mains fermes et douces de doudou pour prodiguer à mon petit corps délicat, les meilleurs massages au monde.
Eh bien, ceci n’est vrai que quand doudou est motivé!

J’ai alors essayé pas mal de centres d’esthétique pour me faire masser: Yves Rocher, Douglas, Marionnaud, salons d’esthétiques indépendants…. Et finalement, j’ai trouvé mon bonheur: chez Seen!

 

40, Rue Grand Pont, 7600 Rouen

Certains assimileront cet article à de la publicité pour ce salon d’esthétique au plein coeur de Rouen.
Sachez qu’elle est totalement gratuite car on ne m’a pas payé pour écrire cet article ni offert une compensation en nature.
Ils ne sont même pas au courant que j’écris un article sur eux.
J’ai simplement eu un vrai coup de coeur et ai voulu partager avec vous mes impressions.

Pour avoir essayé un certain nombre de massages dans plusieurs centres à Rouen, je peux vous dire que j’ai succombé aux mains de la masseuse de Seen (une tête blonde qui semble être la patronne des lieux).

Comme souvent, j’ai profité d’un bon de réduction acheté sur Marche-prive.com pour essayer à tout hasard un massage à Seen que je ne connaissais ni d’Adam ni d’Eve; normal car le centre venait à peine d’ouvrir.

Et que fut ma surprise quand je découvre le lieu du salon! Il a été ouvert dans les anciens locaux du salon Hapsatou Sy qui lui a fermé depuis.

Le lieu est tout simplement classe et élégant. Et on s’y sent à l’aise dès qu’on franchit le pas de la porte; et ce grâce aux sourires et attentions ni feints ni forcés de la gérante et de ses esthéticiennes.

LE MASSAGE

Il a lieu dans une pièce bien chauffé mais pas trop. De toute façon, vous êtes chouchoutée donc si vous avez trop chaud (ou un peu froid), vous n’aurez qu’à le dire et tout sera fait pour vous mettre dans de bonnes conditions.
La température de la pièce semble être un détail mais j’en ai connu des massages où je n’étais pas totalement à l’aise car au bout d’un moment j’avais un peu froid (eh oui, on est un peu en tenue d’Eve sous la serviette pour se faire masser) ou il faisait frais dès le début… sans possibilité d’augmenter la température de la pièce.

L’ambiance est tamisée: pas de lumière aveuglante, ni une totale obscurité inquiétante.

Et surtout, la masseuse est une VRAIE masseuse. C’est elle qui fait la différence sur la prestation. On sent l’expérience en la matière notamment avec les légères pressions de réflexologie qu’elle effectue et là ce n’est que du bonheur. Elle arrive même à « diagnostiquer » (elle n’est pas médecin hein!) l’état superficielle de votre peau et de ce qu’elle ressent au toucher. Elle a ainsi vu que j’avais un petit souci veineux au niveau du mollet sans que je lui en parle, rien qu’au toucher. J’étais bluffée!

Mais surtout, je me sentais entre de bonnes mains et bien évidemment, je m’endormais tel un chat tellement le massage était agréable.

PRESTATIONS PROPOSÉES

Conquise par cette première expérience, j’y suis retournée encore et encore pour des massages.
Néanmoins, les massages ne sont qu’une partie des prestations qui y proposées.

Comme tout centre d’esthétique, vous y trouverez des soins du corps, des épilations, soins du visage, des mains et des pieds, soins pour homme, soins des cheveux et coiffure et du maquillage.

Personnellement, je trouve les tarifs raisonnables voire moins chères que dans certains centres d’esthétiques beaucoup plus connus.

GAMMES DE PRODUITS UTILISÉS

Les produits utilisés sont des marques suivantes: Royal Effem, Myriam K, Morrocan Oil, AhavaMatrix, Carita et Decléor.

J’avoue que je ne connaissais aucune de ces marques. Mais j’ai eu le plaisir de découvrir une partie de la gamme Ahava, produits de la Mer Morte, qui a été utilisé lors de mes massages. C’était essentiellement une huile.

Il est tout à fait possible de demander des échantillons suite à votre massage, pour prolonger les bienfaits du massage à la maison. Ils m’ont été proposés et offerts spontanément dès la première prestation et les prestations suivantes également.


LES PETITS PLUS

Conseils en image
Ils proposent des conseils en image avec un entretien préalable qui est offert.

Parking gratuit
Le salon est en plein centre ville où il est parfois (souvent) difficile de se garer. Néanmoins, le parking est offert pour la réalisation d’1h de soin minimum, sur présentation du ticket de stationnement d’une valeur maximale de 5 euros (environ 4h de stationnement à Rouen-centre).

Évènements-soirées
Des soirées beauté sont également proposées dans le salon, notamment à l’occasion du mondial de foot. Pendant que doudou regarde le foot, entassé sur la canapé avec ses quinzaines de potes, vous pourrez vous échapper pour prendre un cours de maquillage, par exemple, avec vos copines ou autres femmes dans une ambiance qui se promet d’être conviviale.

CONTACT

SEEN
40 Rue Grand Pont
76000 Rouen
02 77 07 72 29

Toutes les infos sont disponibles sur leur site internet: www.virginaseen.com

Pour celles qui sont également fan de massages, j’ai également testé le salon Bio Smile, Rue Alsace Lorraine; un salon utilisant des produits et huiles biologiques 100% bio. Si vous voulez mon avis avant de vous lancer, faîtes moi signe!

Laissez en commentaire votre avis sur le salon Seen ou sur les produits utilisées si vous connaissez.

Soin henné express

 

SOIN GAINANT ET FORTIFIANT AU HENNÉ
Une de mes préparations du henné

 

Voilà, je pars bientôt en vacances à l’étranger et j’aimerais tout simplement continuer à porter mes cheveux au naturel sans extensions et surtout sans devoir faire des masques pendant ces vacances.
J’ai préparé les produits capillaires que je vais emporter dans ma valise c’est-à-dire beurre de karité, lotion hydratante, mon vapo contenant de l‘huile de ricin, de la glycérine, de l’aloe vera et il ne me restera plus qu’à y ajouter de l’eau.

Aussi, partir en vacances et ne pas vouloir trop s’occuper de ses cheveux pendant 2 semaines peut être un peu risqué pour mes cheveux alors j’ai décidé de faire un soin gainant et fortifiant pour mes cheveux avant de m’envoler pour le soleil: rien de tel qu’un henné pour accomplir cette tâche!

C’est un henné express car au lieu de préparer mon henné la veille et de le laisser poser plus de 6h sur ma tête, cette fois-ci, le henné est posé sur mes cheveux aussitôt préparé et je ne le laisse que 2h maximum.

Henné d’Egypte acheté à l’Herboristerie, 59 Rue de la République à Rouen

PRÉPARATION DU HENNÉ

Ingrédients:

– 8 grosses cuillères à soupe (non rases) d’henné d’Egypte
– 2 grosses cuillères à soupe (non rases) de poudre d’indigo
– 3 cuillères à soupe de vinaigre de vin (pour acidifier le mélange et faire intensifier la couleur orangée du henné)
– 3 cuillères à soupe d’huile d’olive extra vierge, extraite à froid, bio
– eau chaude filtrée, sans calcaire (via Brita par exemple)

Procédé:

Au préalable, je fais chauffer l’eau filtrée avec une bouilloire électrique par exemple.
Puis, je mélange tous les ingrédients dans un tupperware en plastique avec une cuillère en plastique (ou en bois) mais surtout pas d’ustensiles en métal.

On doit obtenir une texture de pâte à gâteau (type quatre-quart par exemple), une pâte onctueuse; ni trop épaisse, ni trop liquide.

De toute façon, la pâte va un peu sécher le temps que vous l’appliquiez. Vous aurez tout le loisir d’ajouter un peu d’eau (filtrée).

Je laisse poser le temps de préparer mes cheveux à recevoir ce mélange.

PRÉPARATION DE MES CHEVEUX EN VUE DU HENNÉ

Vous pouvez simplement faire un shampooing pour débarrasser vos cheveux de tout résidu de produits.

Mais cheveux étant relativement propres déjà, cette fois-ci j’ai décidé de faire à la place un masque assouplissant rapide afin de donner un peu plus de souplesse à mes cheveux avant le henné et d’ouvrir les écailles afin qu’ils puissent recevoir tous les  bienfaits du henné.

Masque avant henné

Ingrédients:

– Après-shampooing sans silicone, sans paraffine, sans parabène
– beurre de karité fondu

Procédé:

Sur cheveux secs, je vaporise de l’eau sur l’ensemble de ma chevelure puis j’applique ce masque assouplissant section par section en prenant soin de finir chaque section par une grosse vanille.

Puis je passe une trentaine de minute sous mon casque Babyliss.

Astuce:
Si vous n’avez pas de casque à la maison mais un lisseur à cheveux, faîtes comme cette bloggeuse américaine, The Moptop Maven, qui utilise son lisseur protégé par de l’aluminium pour ouvrir les écailles des cheveux et faire pénétrer le masque en profondeur.

J’utilise cette méthode quand j’ai la flemme de sortir mon casque Babyliss un peu encombrant; et je peux vous dire que c’est tout aussi efficace si ce n’est plus.

Malheureusement, cette bloggeuse ne publie plus et a disparu du net depuis 2011 mais vous pouvez voir sa vidéo et son blog (tout en anglais).

Après ce masque en profondeur rapide, j’applique directement le henné sans rincer mes cheveux au préalable. Autrement dit, mes cheveux sont en vanille et recouverts du masque assouplissant quand je commence mon henné express.

APPLICATION DU HENNÉ

Bon là, pas de secret, je pense que vous savez toutes appliquer un masque sur les cheveux.
Considerez que le henné en est un.

Vous pouvez ajouter de l’eau à la préparation avant de commencer si vous trouvez votre mélange d’henné un peu trop épais.

Pour l’application vous aurez besoin de:
– environ une vingtaine de minute maxi,
– une paire de gant,
– un t-shirt de maison noir ou un haut roulé en bustier,
– une charlotte en plastique ou un sac plastique en guise de charlotte.

J’applique le henné en défaisant une grosse vanille puis en l’enduisant de henné des racines au pointes.
Je continue ainsi jusqu’à recouvrir l’ensemble de ma chevelure puis je mets mes cheveux dans une charlotte en plastique.

 

 

 

Vous pouvez acheter des lots de 100 charlottes en plastique pour vos soins pour moins de 10 euros dans les magasins pour professionnels de la beauté. Ils sont présents dans toutes grandes villes.
J’achète les miennes à Look Diffusion Beauté, 39 Rue du Bac à Rouen.

RINÇAGE DU HENNÉ

2 heures maxi plus tard, je rince le henné à l’eau claire, encore et encore… et encore.
Me concernant, il m’est impossible d’éliminer tous les grains de henné même après 15 min sous la douche. Donc tant pis, je sèmerai les grains partout après mon passage pendant plusieurs jours telle le Petit-Poucet.

Toujours penser à refermer les écailles des cheveux par une eau de dernier rinçage ou une lotion ou une crème hydratante dont le ph est compris entre 4,5 et 5,5.
Surtout que, là, la chaleur a eu comme action de les ouvrir en grand!

L’idéal est de finir par un soin ou masque  hydratant car le henné a tendance a assécher le cheveux.
Mais étant donné que j’en ai fait un avant, je me permets juste de finir en vaporisant sur ma chevelure ma lotion maison: eau filtrée+aloe vera+glycérine+huile de ricin.

Et je finis en faisant des vanilles dont je « scelle » les bouts avec du beurre de karité.

RÉSULTATS

Mes cheveux sont immédiatement gainées et visiblement plus forts.
Quasiment toutes celles qui ont testé le henné le disent.

Je peux partir en vacances sans me soucier de faire des masques 1 à 2 fois dans la semaine. L’application de ma lotion maison et de ma crème hydratante favorite au quotidien sera suffisante pour 2 semaines. Je ne craindrai pas la casse!

PETITES NOTES

 

  • J’ai utilisé du henné d’Egypte, le meilleur qu’il soit paraît-il mais celui-ci est colorant; même si à vrai dire vu le peu de temps que je le laisse dans ce soin express (moins de 2h) et vue ma couleur de cheveux d’origine, j’ai à peine des reflets après… et encore.

Vous pouvez tout aussi bien remplacer le henné (colorant) par du henné neutre.

 

  • L’inconvénient du henné sur les cheveux crépus c’est qu’il reste des grains dans la chevelure et ce pour plusieurs jours.

Pour s’en débarrasser un peu plus, ne mettez aucun produit dans votre chevelure après les avoir rincé.
Faîtes vos vanilles et laissez sécher vos cheveux pour la nuit par exemple.
Une fois vos cheveux secs, enlevez chaque vanille, séparez vos cheveux à la main comme si vous les démêliez. Et là les grains tomberont d’eux-même. En effet, les derniers grains s’enlèvent beaucoup plus facilement sur cheveux secs sans aucun produit gras surtout.
N’oubliez pas tout de même ensuite, de vaporiser également vos cheveux et d’appliquer vos crèmes hydratantes avant de faire la coiffure souhaitée.

 

  • L’autre option pour se débarrasser de ces petits grains est de faire une infusion de henné:

– Vous versez une très grande quantité d’eau chaude ( environ 3 litres) sur la poudre de henné,
– Vous laissez infusez le temps qu’il faut, jusqu’à la couleur de mélange souhaitée par exemple,
– Puis vous filtrez soigneusement ce mélange en prenant soin qu’il ne reste aucun grain de henné. Vous pouvez même utiliser un collant abîmé pour ce faire (pas des résilles hein!).
– Puis une fois le mélange refroidie et vos cheveux préparés avant de recevoir le henné, vous aurez pris le soin de mettre les 3 litres de filtrat dans un saladier ou une bassine et vous plongez vos cheveux (tête vers le bas) dans la bassine pendant 2 à 3 minutes.
– Vous essorez légèrement vos cheveux;
– Vous mettez un plastique sur la tête et une serviette par dessus car ça va un peu couler,
– Et vous laissez poser comme un masque classique.

J’ai déjà testé et j’approuve! Simple mais bien efficace aussi pour gainer et renforcer les cheveux.
En revanche, si vous souhaitez de la couleur vous n’y arriverez sans doute pas avec cette méthode.
Pour moi, c’est la meilleure façon de bénéficier du henné sans avoir des grains dans les cheveux pendant des jours.

 

  • Sachez enfin, qu’il existe plusieurs recettes de henné, des plus simples au plus compliquées, avec ou sans huile d’olive, avec du citron ou du vinaigre ou sans, avec de l’indigo ou du brou noix ou de la poudre de garance ou d’autres poudres ayurvédiques, avec de l’après-shampooing…etc.

Alors n’hésitez pas à chercher sur le net pour trouver cette qui vous correspond ou selon vos envies… Mais en général, plus c’est simple, mieux c’est.

Quels sont vos résultats avec le henné? Êtes-vous aussi convaincue par cette poudre magique?


Celle qui voulait des yeux de biche



PARLONS EXTENSIONS DE CILS

Oui oui oui!!

Certains hommes vont se dire que nous les femmes, de nos jours, nous n’avons plus rien de vrai: faux-seins, faux-chivé, faux-ongles… et maintenant faux-cils!!

Pas 100% naturelle la nappie!
Je suis une nappie: je ne me défrise pas les cheveux.

J’ai une vie plutôt saine et naturelle: je ne mange aucun plat préparé acheté en magasin, je mange le plus souvent bio, je fais attention à la composition de mes cosmétiques, je ne porte plus de déodorant, très rarement du parfum désormais… Etc.

Néanmoins, cela ne veut pas dire que je suis hermétique à toute superficialité! Je reste une femme coquette! Du moins j’essaye…

Je m’épile sous les bras, les sourcils, je porte du maquillage, parfois des extensions aux cheveux, du vernis, vernis permanent depuis peu… et maintenant des faux-cils! Naturelle mais pas extrémiste non plus! Quoique je n’ai rien contre les femmes qui ne s’épilent pas sous les bras…

Pour qui les extensions de cils


Pour toutes celles qui aimeraient avoir des cils plus longs et/ou plus étoffés,
et qui n’ont pas de contre-indications aux yeux.


Car j’aime beaucoup la féminité et pour moi, ça passe aussi dans l’expression du regard.
Il faut se l’avouer: mes cils sont naturellement recourbés certes, comme beaucoup de femmes typées afro mais ils sont irrémédiablement courts!
Ainsi, n’étant pas gâtée par la nature de ce côté là, je me suis enfin décidée à faire des extension de cils.
J’adore!! Je compte le refaire régulièrement pour l’instant.
En revanche, lors de mon rendez-vous, je n’avais pas pensé à mon blog chéri et je n’ai pas pris de photo avant/après.
Mais croyez moi sur parole quand je vous dis que le résultat est magnifique. Cela se voit sans trop en faire.
CILS AVEC EXTENSIONS, CILS NUS SANS MASCARA
J+10
Cils avec extensions mais nus

 

On ne voit pas très bien la longueur
car je me suis mise de la poudre libre dessous sans le vouloir

PS: La photo ne fait pas honneur au travail car sans mascara et sans aucune poudre libre ou fond de teint sur les cils, on voit la différence et ça fait quand même yeux de biche selon moi.

Formule choisie et prix

Je suis allée chez Glam Make up à Rouen et j’ai choisi la formule découverte à 75 euros.
La pose découverte consiste en la pose de faux cils, un à un, seulement sur la partie extérieure de la rangée de vos cils naturels tout en faisant un dégradé pour un effet naturel également.
Finalement cette pose découverte avec extensions seulement sur le coin de l’oeil me plaît vraiment car cela fait un effet naturel et plus glamour que sur toute la longueur selon moi.

 

CILS AVEC EXTENSIONS, AVEC MASCARA
J+10

 

Il existe également la pose complète et la pose star qui sont plus fournie voire beaucoup plus fournie sur toute la longueur de la rangée de vos cils.

Les appellations peuvent changer mais globalement tous les salons de beauté vous proposeront ce genre de formules. Et bien sûr, plus on met de cils, plus le prix augmente.

Cliquez sur l’image pour plus de renseignements
Glam Make Up, 81 rue d’Amiens, 76000 RouenTél. : 02 32 83 43 68
Déroulement de la pose

L’esthéticienne vous pose une série de questions pour voir s’il n’y a pas de contre-indication à ce que vous portiez des faux-cils car la pose se fait au plus proche de l’oeil, d’une muqueuse. Vous comprenez qu’on ne peut pas jouer avec ça.
Ce questionnaire est indispensable! Si on ne vous pose pas ces questions préliminaires, courage, fuyez!  Cela dénotera du manque de sérieux et de professionnalisme de votre esthéticienne.

Puis l’esthéticienne me demande l’effet souhaité, même avec la pose découverte: volume ou longueur.
Moi, j’ai choisi longueur.

Il est également possible de choisir entre des cils en soie ou synthétique. Mais à vrai dire, c’est plus l’esthéticienne qui choisira pour vous en fonction de l’effet que vous souhaitez apporter à vos cils.
Entre des cils en soie ou synthétiques, le prix ne varie pas chez Glam Make Up.
On m’a posé des cils synthétiques. Il est aussi possible de mélanger.

Pour la pose à proprement parler, je suis restée allongée sur le dos, sur une table de massage pendant que l’esthéticienne était penchée sur le haut de mon visage à appliquer les protections préalables autour des yeux puis à poser les cils eux-même, un à un.

Je suis restée en tout plus de 2h chez l’esthéticienne: le temps du questionnaire et le temps de la pose.
A priori, cela a pris un peu plus de temps que prévu dans mon cas, car mes cils sont in-dis-ci-pli-nés! Ils partent dans tous les sens et sont assez recourbés au naturel. L’esthéticienne a donc un peu lutté avec eux.
Pour ma première fois, j’ai donc trouvé ça long vers la fin de la pause.
Et même s’il ne fallait pas trop (du tout même) bouger le visage, il est possible de changer de position des jambes pendant la séance. Certaines femme s’endorment même.

Nul besoin de préciser qu’il faut venir à cette séance sans le moindre maquillage autour des yeux ni sur les cils.

 

Entretien

À la fin de la séance, l’esthéticienne explique comment entretenir les faux-cils; surtout comment se démaquiller. Il ne faut surtout pas se démaquiller avec du coton car ça peluche et ça se retrouve sur les cils. Une éponge c’est l’idéal.

Il existe aussi des produits qui sont recommandés pour le démaquillage des yeux car ils sont plus adaptés. Moi j’avoue que j’utilise mon démaquillant habituel yeux sensibles et pour le moment pas de souci.

On a utilisé une colle qui sèche en 48h dans mon cas. Ainsi, durant ce temps, je ne devais ni mouiller les cils ni les maquiller. Mais dépassé ce temps, je pouvais mettre du mascara pour un effet encore plus glamour, je pouvais les mouiller, aller à la piscine… Bref, reprendre une vie normale.

Il est aussi tout à fait normal que des cils tombent même la première semaine.
Les extensions se font cils à cils donc ils tomberont avec vos cils naturels, donc totalement au bout de 3 semaines à 1 mois si vous ne faîtes pas de remplissage.

CE QUE CA DONNE GLOBALEMENT
J+10
yeux de biche
 

Si le prix vous rebute un peu et que vous n’êtes pas sûre de vouloir tester;  de ce fait, faîtes comme moi, profitez des offres type Groupon.fr ou Marché-privée.com qui proposent souvent des offres beauté quelque soit votre région ou votre ville. C’est grâce à ce genre d’offre que je me suis jetée à l’eau pour 35 euros au lieu de 75!

Mais comme ça me plaît bien je compte poursuivre.

Alors yeux de biche ou pas?

 

Mes résolutions capillaires pour 2014

WORK HARD, HAVE FUN!!



1- M’amuser encore plus avec mes cheveux

Comme souvent, je trouve que je ne m’amuse pas assez avec mes cheveux.
Les mois passent et je suis principalement plus dans le pratique que le plaisir.
Donc c’est décidé, cette année j’en profite, je varie les coiffures: lissages, tissages, twist out, braid out, afros, fro-hawk, coupe garçonne voire boule à zéro!


2- Donner une deuxième chance aux silicones

Je les avais complètement bannis de mon régime capillaire car ils ont tendance à assécher le cheveux et les étouffer. Mais à priori, les silicones ne sont pas nocifs pour la santé, alors pourquoi pas leur donner une 2ème chance d’autant plus que certains produits capillaires me tentent bien?

Néanmoins, cela fait depuis plusieurs années que je les avais bannis progressivement notamment parce que je suivais la Curly Girl Method. Ainsi, je ne peux pas sauter du coq à l’âne et utiliser toutes sortes de silicones.
Je dirai donc oui aux silicones solubles et semi-solubles dans l’eau. Ce sera toujours un grand non! aux silicones non solubles dans l’eau

 
SILICONES SOLUBLES DANS L’EAU


– Trideceth-12, Dimethicone Copolyo, Dimethicone copolyol/HWP, Hydroxypropyl, Polysiloxane, Lauryl methicone copolyol

– PEG /PPG-20/15 Dimethicone,  PEG-12 Dimethicone


SILICONES SEMI-SOLUBLES DANS L’EAU


– Amodimethicone, Behenoxy Dimethicone, Stearoxy Dimethicone

Amodiméthicone & Laureth-9, Amodiméthicone & C11-15 Pareth 7, Amodiméthicone & Trideceth-12, Amodiméthicone & Cetrinomium Chloride

SILICONES NON SOLUBLES DANS L’EAU


– Cetearyl methicone, Cetyl Dimethicone, Cyclomethicone, Cyclopentasiloxane, Dimethicone, Dimethiconol, Stearyl Dimethicone, Trimethylsilylamodimethicone
-Phenyl triméthicone
-Cyclotertrasiloxane
-Amodiméthicone, Amodiméthicone & isolaureth-6, Amodiméthicone & Glycerin, Amodiméthicone & Octoxynol-4.

– Dimethiconol  & TEA, Dimethicone & Laureth-4, Dimethicone & Laureth-23

– Bis-Aminopropyl Dimehicone


Ainsi, lisez la composition de vos produits et fuyez, autant faire ce peu, au moins les silicones non solubles dans l’eau. 
Comme le nom l’indique, vous ne pouvez pas les enlever de votre chevelure juste en vous rinçant les cheveux à l’eau. Il faut se lever tôt, enchaîner les shampooings (avec sulfate!), et ce, sur plusieurs semaines pour y venir à bout. 
Pourquoi un shampooing avec sulfate? Car seuls les sulfates permettent de dissoudre les silicones non solubles dans l’eau; et encore, il faut s’y reprendre à plusieurs reprises; sachant que les sulfates assèchent le cheveux! 
Bref, voici de bonnes raisons pour éviter les silicones non solubles dans l’eau.

Concernant les silicones semi-solubles dans l’eau, ils sont intermédiaires et tout de même difficile à enlever. Ceux là si on peut les éviter c’est bien aussi car il faudra parfois un (seul) shampooing avec sulfate pour les enlever de la chevelure.

Et les silicones solubles dans l’eau, vous l’aurez compris, s’éliminent avec un simple passage sous le jet d’eau, avec un shampooing sans sulfates ou un no poo.

Au besoin, je complèterais cette liste que j’ai depuis un certain nombre d’année déjà. Et si vous avez un doute sur un composant, cherchez sur le net ou demandez moi!


3- Utiliser la chaleur…

 en toute en sécurité bien sûr!
C’est à dire en utilisant des sérums thermoprotecteurs, en mettant les instruments chauffants sur une chaleur modérée, en tenant loin le sèche-cheveux de la chevelure ou avec un seul passage de plaque.

Pourquoi avoir recours à la chaleur au risque d’abîmer ma chevelure? 
Parce qu’en éliminant les appareils chauffant de mon régime capillaire, je me suis refusé un certain nombre de coiffures, de styles que je trouve sympa.
De toute façon, bannir tous ces appareils ne pouvait être que temporaire pour moi car il faut parfois se faire plaisir.
Alors, oui, cette année, j’aurai recours un peu plus souvent aux appareils chauffant, sans pour autant me cramer les cheveux.
Et quand je dis « souvent », je parle d’une fois par mois maximum contre 1 fois par an depuis de nombreuses années.


4- Faire plus d’achats plaisir

Ce qui va dans le sens de plus s’amuser avec ses cheveux et en profiter.

Etant donné que je m’autorise maintenant les silicones solubles et semi solubles dans l’eau, cela ouvre l’éventail des possibilités en terme de produits capillaires, que je ne vais pas seulement testé en une seule fois mais pourquoi pas adopter pour beaucoup plus longtemps.
Cette année, je m’autorise beaucoup d’achats coup de coeur, quelque soit le prix!


5- Faire des soins, des soins et des soins!

Less is more, KISS (keep It Short and Simple) certes mais le contraire n’est pas bon non plus.


En 2013, je pouvais rester parfois 2 semaines, voire plus, sans faire le moindre soin. 
Souvent, je faisais au moins un no poo mais il est arrivée de passer 2 semaines sans toucher à mes cheveux sauf pour refaire un chignon. Ce qui n’est pas bon car mes cheveux crépus demandent une certaine attention du fait de leur nature sèche. Donc un soin hydratant une fois par semaine et une crème hydratante tous les jours ou tous les 2 jours est un minimum pour moi maintenant.


6- Retourner chez le coiffeur

C’est une vraie résolution!
Car en règle générale, je m’occupe de ma tête toute seule car je n’ai plus confiance dans les coiffeurs du fait de nombreuses expériences négatives. 
Beaucoup de salons, que j’ai fréquenté par le passé, ne savaient tout simplement pas s’occuper de ma chevelure crépue… même les salons dits afros.
A chaque fois, les coiffeurs voulaient me lisser les cheveux comme préalable à n’importe quelle coiffure. J’étais mieux servie par moi-même. Et je le pense toujours.
Mais j’ai tout de même décidé de renouer avec les salons de coiffures, notamment pour faire des lissages à l’occasion ou des tissages, même si je sais faire ça toute seule à la maison. Mais c’est bien de se faire aider ou bichonner tout simplement.

En ce mois de janvier 2014, j’ai déjà commencé… à moitié!
Je suis allée en salon de coiffure pour me faire poser mon tissage, juste poser. J’ai fait la base (les nattes collées sur le crâne) à la maison tranquille et la coiffeuse a fait le plus dur: la pose mais surtout la closure, très importante. Je ne fait pas aussi bien toute seule.

Pourquoi j’ai fait les nattes moi-même?
Simplement pour éviter qu’on lisse mes cheveux crépus avant de faire les nattes. Et souvent avec ma longueur (BSL) non lissée, les coiffeuses s’emmêlent les doigts avec mes cheveux quand elles nattent et tirent affreusement sur mes longueur pour se dépêtrer de là. Je ne vous parle même pas quand elles passent le peigne fin dans mon BSL crépu, shrinké ou pas!!
C’est du au type de nattes (collées) et au fait qu’elles n’ont pas la patience de faire autrement que ça peut devenir un vrai calvaire pour moi. Moi à la maison, j’ai la patience car ce sont MES cheveux!
La pose du tissage est plus douce et le faire par autrui me convient amplement et me repose assez. J’aime!


7- Tenir mes nouveaux objectifs

Lupita Nyong’o



Cela se résume à ce que je souhaite à mes cheveux cette année:


  1. Rester sains: pas fourchus, pas cassants… sain comme en 2013. Je reste sur cette lancée. Mais le risque est que leur santé se modifie car comme écrit précédemment je redonne une deuxième chance aux silicones et aux instruments à chaleur. La difficulté sera donc de faire des soins plus adaptés à ce nouveau régime capillaire qui inclus désormais silicones et chaleur.
  2. Gagner en volume: c’est toujours un objectif pour moi et comme pour beaucoup de nappies. Ca aide d’avoir du volume pour beaucoup de styles.
  3. Gagner en longueur: cela vient en 3ème position car ce n’est pas le plus important. D’autant plus que j’hésite vraiment à me raser complètement la tête cette année car avoir des cheveux courts me manquent un peu. Et quand je vois l’actrice Lupita Nyong’o, je suis encore plus motivée: Short (hair) is beautiful! En attendant de prendre ma décision, je vais laisser cette idée mûrir dans mon cerveau et lancer tout de même un Hair Growth Challenge bientôt, en espérant que vous le ferez avec moi.

    SHORT HAIR IS BEAUTIFUL!


J’aime bien le chiffre 7, donc je m’arrête là pour les résolutions. 

Et puis, 7 résolutions c’est déjà assez, sachant qu’il est souvent difficile de suivre ses résolutions.

Niangalement,

xoxo.


Et vous, quels sont vos hair resolutions pour 2014?

Vous me suivriez dans un hair  growth challenge prochainement?

Golden Globe Awards 2014. Who’s that girl?!

SON NOM
 LUPITA NYONG’O
Actrice et réalisatrice d’origine kenyane
Son style ce soir là: une tuerie! Elle a marqué les esprits par sa robe rouge Ralph Lauren ornée d’une belle cape, juste élégant. Cette beauté ébène a fait fort pour sa première au Golden Globe Awards.
Et il n’y a pas que la robe. Le maquillage, le teint, la coiffure étaient au top. Perso, pour moi c’est un sans faute!
C’est ce genre d’allure qui donne envie de porter les cheveux courts. Certaines n’aimeront pas. Moi j’adore… Même si j’ai du mal à passer au très court.
Si je peux me permettre_ moi simple inconnue qui regarde les GGA depuis son petit poste de télévision_ elle aurait juste pu faire un petit gommage du cou ou faire le raccord maquillage… voire les deux, soyons folles! C’est du détail, c’est du détail, je vous l’accorde! Mais je ne vois que ça sur la photo…
Quoiqu’il en soit, c’est une beauté dont les apparitions à la télévision ne nous lasseraient jamais.
COMMENT NE PAS PARLER D’ELLE  NON PLUS
KERRY WASHINGTON
qu’on ne présente plus
J’ai flashé sur la femme, l’actrice élue la mieux habillée, de tout temps, d’une série télévisée: la scandaleuse, Kerry Washington.
Elle était rayonnante dans sa robe Balenciaga et avec son baby bump. Elégante et craquante!
Vivement qu’elle revienne. Ses phrases du genre « I’ll fix it. This is what I do, this is what I’m good at! I fix things » avec sa bouche si caractéristique me manquent.
Et vous? Qu’avez-vous aimé des GGA 2014?
 
 
 
 

Gamme de Soins Capillaires Kalavy

KALAVY est une nouvelle marque française de produits capillaires
pour les femmes ayant les cheveux secs et/ou abîmés.
– article sponsorisé-

 

La première gamme de produits capillaires Kalavy a été lancé cette année en 2013.
En bonne testeuse, je me suis intéressée à ces produits.

Le point positif pour moi est que ces produits ne contiennent ni parabène, ni sulfate.
Il est important de noter, pour celles dont la précision est importante, qu’ils contiennent des silicones.


Le shampooing

À savoir que tous les produits de cette gamme ont pour parfum (artificiel) l’odeur de la noix de coco. Mais ils contiennent également de l’huile de coco (cocos nucifera oil). On retrouve souvent cette odeur dans les cosmétiques dits « afros ». C’est un bon classique qui raviront les fans de noix de coco.
 
C’est un shampooing classique, assez efficace pour la tâche qui lui incombe. Il élimine la moindre saleté du cuir chevelu. Vous pouvez gratter votre crâne après le shampooing, vous n’aurez rien sous l’ongle.
 
La seule chose que je lui reproche, comme à beaucoup de shampooing, c’est de laisser les cheveux un peu secs immédiatement après avoir rincé la chevelure. C’est juste une sensation au toucher mais qui donne envie d’appliquer, de suite, une bonne crème hydratante.

Prix: 14,90 euros

L’après-shampooing

C’est un après-shampooing très liquide. ce qui n’est pas pour me plaire du tout.
En effet, j’ai une grande préférence pour les après shampooing assez épais, lourd; et que je peux diluer au besoin. Du coup, je ne l’ai pas utilisé vraiment comme après-shampooing.
Ainsi, je ne le trouve pas démentiel d’autant plus pour moi, un bon après-shampooing est avant tout un bon démêlant. Or, avec ce produit, pour le côté démêlant, il faudra repasser.

En revanche, il m’a semblé correct comme leave-in (l’équivalent d’une crème hydratante pour cheveux) après une séance de shampooing+démêlage.
Néanmoins, il n’est pas très recommandé de l’utiliser ainsi puisqu’au dos du flacon, il est bien précisé qu’il faut le rincer abondamment. Mais bon, entre la théorie et la pratique…
Et je ne suis pas la première nappy à utiliser un après-shampooing comme leave-in.
Prix: 15,90 euros

Le spray hydratant

Je ne suis pas très spray hydratant. Je leur préfère largement les crèmes hydratantes, même pour rafraîchir des vanilles par exemple.

Le meilleur spray hydratant pour moi c’est l’eau. Rien de tel que son flacon rempli d’eau et éventuellement de ces huiles préférés et quelques gouttes d’huiles essentielles comme spray capillaire.
Ainsi, j’ai testé ce spray à la place de mon spray maison. Il est aussi tout à fait correct car hydrate avec l’eau qu’il contient et fait briller la chevelure notamment grâce à l’huile de coco, de ricin et de monoï.

Mais je dois avouer que je préfère mon spray maison qui contient mes ingrédients naturels et fétiches, et qui est sans autre produit chimique.
Pour celles qui ne sont pas adeptes du « tout faire soi-même », ce produit est quand même une bonne alternative.

À utiliser dès qu’on a besoin d’humidifier ses cheveux sans passer la tête sous le pommeau de douche ou bien d’hydrater ses cheveux à l’eau sans les mouiller complètement.
Prix: 14,90 euros

Pour plus d’informations sur ces produits et savoir où les acheter, vous pouvez aller sur le site internet de la marque Kalavy. Vous aurez aussi la composition de chacun de leur produit. Je trouve ça très bien qu’ils fassent preuve de transparence vis-à-vis des compositions. Toutes les marques devraient le faire.

Niangalement,

Léna

Retrouver sa belle chevelure d’enfance

 
OU 
LES 10 RAISONS QUI FONT QUE VOUS NE POUVEZ PAS RETROUVER VOTRE CHEVELURE D’ENFANCE

 

 

On me demande souvent des astuces pour retrouver sa belle (et souvent longue) chevelure d’enfance.
Pour moi, la réponse est claire: ce n’est pas possible. Inutile de courir après un fantôme, vous ne l’attraperez jamais!

1- Vous avez 25 ans passés et non 10 ans.

C’est une évidence: les cheveux des adultes sont différents des cheveux des enfants.
Pour la bonne et simple raison que les cheveux à la naissance sont du duvet qui se transforme en cheveux au fur et à mesure des années jusqu’à l’âge adulte qui est environ autour de 25 ans.
En effet, jusqu’à cet âge là, notre corps subit des transformations, murît pour ensuite dépérir petit à petit: c’est le vieillissement.
C’est pour ça que certaines personnes ont leur dents de sagesse à 25 ans voire beaucoup plus tard.
Et c’est la raison pour laquelle on dit que les cheveux changent tous les 7 ans.

Des cheveux d’enfants sont en générale plus fins que des cheveux d’adultes car la maturation du corps (peau, système veineux…) n’est pas la même.
Ainsi, en vieillissant, ne vous attendez pas non plus à garder exactement la même chevelure…


2- Certains l’appellent Dame Nature…

Appelons-la la Gé-né-tique!
Un bébé métisse ou noir qui sort du ventre de sa maman est souvent très pâle de peau et ses cheveux sont lisses ou ondulés. Peu à peu, il commence à prendre des couleurs les premières semaines, les premiers mois. Et parfois les yeux qui étaient bleus deviennent verts ou gris; les yeux verts deviennent noisettes… Ce sont les changements les plus rapides.
Mais les cheveux prennent du temps à prendre le véritable forme; leur forme génétiquement programmée. Cela peut prendre des années; et cela rejoint le premier point abordé.

Difficile d’aller contre les gènes, n’est-ce pas?
Ça les hommes chauves le savent bien. Car ado, quand ils voient les hommes de leur famille perdrent les cheveux, ils savent que leur tour viendra sans doute, tôt ou tard.
Nous les femmes, nous sommes moins touchées par ce problème de calvitie génétique mais les changements de texture sont aussi déterminés génétiquement et on n’y peut grand chose.



3- Nous sommes ce que nous mangeons

Ne me dîtes pas que vous continuez votre lait 3ème âge ou les petits pots?
Sans remonter aussi loin, votre alimentation a sans doute changé par rapport à votre jeune âge.
Or, il existe un lien indéniable entre l’alimentation et les cheveux.
Ils seront plus forts ou plus faibles, résistants ou cassants, souples ou plus rigides aussi en fonction de ce qu’ils pourront puiser à la racine; donc de ce qu’on mange ou boit.
Parfois, cela suffit à modifier légèrement la texture des cheveux.

4- Blâmez les hormones!!

Hommes ou femmes, blâmez les! Encore.
Elles contrôlent tous les aspects de notre corps et elles sont partout.
À l’adolescence, elles nous envahissent massivement et cela se traduit par des modifications physiques temporaires comme l’acné par exemple (et encore) ou définitivement comme la pilosité, la poitrine… mais aussi les cheveux qui changent de texture ou de couleur ou de secs à gras… Rien de radicale mais en générale mais un grand changement tout de même.

Et les hormones ne nous fichent pas la paix après l’adolescence. Non, c’est notre corps qui s’habitue à leur présence sauf dans les cas passagers pour la femme comme les dérèglements hormonaux, les grossesses et la ménopause. Autant de moments où les cheveux sont soumis à modification.
Demandez aux femmes enceintes! Souvent grâce au trop plein d’hormones, elles disent avoir de beaux cheveux, brillants (plus de sébum), qui poussent vite (grâce à l’hormone de croissance du bébé et vitamines B qu’elles prennent)… Mais pour d’autres femmes enceintes, c’est aussi tout le contraire.

5- Merci Maman

 

Souvent les stars ont des cheveux impeccables car elles ont des coiffeuses attitrées qui les suivent en permanence et qui font des merveilles avec leur chevelure.
Et si elles n’ont pas de coiffeuses attitrées, elles peuvent se payer le luxe d’aller très régulièrement chez le coiffeur.

Sachez une chose: vous êtes une ex-star. Petite, c’était maman votre coiffeuse attitrée. Et elle ne comptait pas ses heures pour prendre soins de vos cheveux: les laver, les peigner, les natter, les hydrater et ce régulièrement. Ca aide donc à avoir de beaux cheveux longs et soyeux.
Donc forcément, quand maman n’est plus là pour faire ça toutes les semaines ou toutes les 2 semaines comme dans l’enfance, cela se ressent sur la chevelure.

6- Irez-vous au boulot avec des couettes?

Regardez vos photos d’enfance. Oui, vous vous trouvez mignonnes avec vos couettes ou vos petits ponts, vos choux…
Ces coiffures sont des coiffures protectrices.
Idéales pour maman car cela lui permet de ne pas vous coiffer pour plusieurs jours et c’est mimi sur une petite fille, fille ou très jeune femme.
Idéales pour vos chevelures également qui peuvent atteindre une belle longueur avec ces coiffures.
Majoritairement, vous ne portiez quasiment que ça enfant. Et il suffit que maman soit dévouée et très délicate avec vos cheveux lors du démêlage, par exemple, pour que vos cheveux soient très longs.

Adultes, il est beaucoup plus difficile de porter ce genre de coiffure tout le temps, surtout pour le boulot au risque de passer pour une adulte-enfant.

7- Les agressions faites à nos cheveux
 

On a tendance à faire très attention quand on prend soin des cheveux de nos progénitures. Notamment, on ne défrise pas les cheveux des enfants en dessous d’un certain âge.
Mais une fois adultes et un peu avant, c’est le festival: défrisage, colorations, permanentes, extensions (tissées, volées, tressées)… etc. Bref, autant d’agressions que nous ne faisions pas petites et qui à l’âge adultes abîment nos cheveux sans qu’on s’en rende vraiment compte.
À force d’agressions, inutile de demander aux cheveux d’être comme avant.

8- Les produits utilisés

En générale, les marques de produits capillaires ont leur gamme pour enfants. Voire certaines marques sont spécialisées en produits capillaires pour enfants.
Notez bien que si ces gammes existent (hormis le côté commercial) c’est que la composition n’est pas la même et donc que les produits pour adultes sont plus agressives ou moins sains.
Souvent adultes, on utilise beaucoup plus de produits dans nos cheveux ce qui a pour conséquence d’étouffer la fibre capillaire ou de modifier la texture.
Par exemple, les sulfates ont tendance à assécher les cheveux, les rendant plus cassants, plus rugueux et fourchus. Ainsi, globalement, au lieu d’avoir de belles boucles (quelques soient leur taille) vous aurez des frisottis.
Les silicones alourdissent le cheveux, ce qui le rendra plus lisse.
Et il est vain de penser qu’il suffit de rincer un produit contenant du silicone pour en être débarrasser. Certaines silicones sont non solubles dans l’eau. Il faut un shampooing à base de sulfate (un bon détergent quoi) pour s’en débarrasser.

Par ailleurs, ce n’est pas une solution d’utiliser sur vos cheveux toute une gamme complète pour enfant car vos cheveux _ n’étant plus ceux d’enfants_ ont d’autres besoins.

9- L’environnement
 

Qui n’a jamais expérimenté une belle chevelure lors des vacances dans un pays tropicale?
Avec l’humidité ambiant (parfois jusqu’à 90% d’humidité) et la chaleur, les cheveux sont au top de leur forme.
Ce n’est pas le cas de toutes, mais pour celles qui ont grandi dans un pays tropicale pour ensuite venir vivre en France métropolitaine, le changement peut être violent.
Les cheveux secs, bouclés et crépus adorent le climat tropicale. En dehors de ce climat, en générale, ils souffrent beaucoup du faible taux d’humidité dans l’air ambiant.
Sachez aussi que l’ensoleillement aide à fixer_ dans certains cas il est indispensable_ certaines vitamines aidant à la pousse des cheveux et à leur bon état générale. Ainsi, le passage d’un pays très ensoleillé à un autre beaucoup moins ensoleillé peut se ressentir sur la chevelure.

De plus, sans parler de grande migration géographique, le passage d’une région où l’eau du robinet est peu calcaire à une région où l’eau du robinet est très calcaire se ressent sur la sécheresse des cheveux.

10- Le stress

J’espère pour vous que vous n’avez pas eu une enfance stressée. En générale, ce n’est pas le cas.
L’enfance est le moment de l’insouciance, des rires, des découvertes… Pas de vrais soucis.

À l’âge adulte, la musique est tout autre: les problèmes arrivent!
Les études, les factures à payer, la vie sociale à construire, l’ascension professionnelle, la maladie, les diktats de la société… sont autant de sources de stress qu’il est parfois difficile à supporter, psychologiquement et physiquement.
On supporte souvent, sans même s’en rendre compte, par habitude. Mais ce stress, inexistant lors de la petite enfance, peut être visible sur tout notre corps_ certains en font de l’eczéma_ notamment sur notre chevelure.

 

Conclusion et alternative
 

Tout ça pour vous dire que les changements de texture de chevelure sont normales et inéluctables.
Il est ainsi vain de vouloir retrouver à tout prix et exactement sa chevelure d’enfance même si celle-ci était magnifique et souvent grâce à votre coiffeuse à domicile personnelle qui ne comptait pas ses heures.
C’est souvent grâce à elle, maman, et à sa patience que vous aviez de longs et beaux cheveux.
Les autres facteurs évoquées ne sont pas non plus à négliger: la génétique, les changements d’hormones, les agressions extérieures…

Ensuite, dans la perspective de retrouver vos cheveux d’enfance, vous souhaitez sans doute retrouver des cheveux le plus sains possible, retrouver la vraie nature de votre chevelure actuelle, vos cheveux au top et qui poussent bien. Ça, c’est tout à fait possible.
Cela va de paire avec l’arrêt définitif de certaines pratiques comme le défrisage, les colorations et de certains produits capillaires. Car on ne peut pas espérer voir des cheveux totalement sains si on a des pratiques capillaires qui vont à l’encontre de leur nature.

Une méthode qui permet de se rapprocher de cet objectif selon moi est la Curly Girl Method, que j’appelle souvent la CG Méthode et que j’applique depuis près de 2 ans environ.
Même si vous n’avez pas les cheveux bouclés vous pouvez vous en inspirez, je pense, pour établir votre routine capillaire.
Vous pouvez vous documenter mais je tâcherai de vous présenter de ma version de cette méthode dans un autre article.

Niangalement,

Léna

Mes huiles essentielles

 
 
 
Selon moi, elles sont indispensables du fait de leur efficacité et de la multitude d’emploi qu’on peut en faire. 
En effet, les huiles essentielles ne s’utilisent pas seulement pour parfumer les cosmétiques ou l’air ambiant. L’utilisation qu’on peut en faire est beaucoup plus étendue. Leurs vertus sont multiples.
 
Je les utilise au quotidien:
– dans l’alimentation, dans l’élaboration de glaces maison en été par exemple,
– pour soigner mes petits bobos du quotidien avec des inhalations,
– pour mes massages corporels ou capillaires,
– pour m’aider à me détendre ou m’endormir,
– et bien sûr dans mes cosmétiques-maison ou ceux achetés en grandes surfaces dans lesquels je rajoute mes huiles essentielles pour booster ou leur donner plus de propriétés. Je fais souvent cela dans les shampooings entre autre.
 
 

QUELQUES PROPRIÉTÉS…
 
Voici les huiles essentielles que j’ai actuellement à la maison et que j’utilise dès que l’occasion se présente ou que le besoin se fait sentir.
 
 

Cèdre de Virginie (Juniperus Virginiana)

Décongestionnant veineux et lymphatique, phlébotonique, 
Stimule la circulation sanguine
Antiseptique génital et urinaire, Fongicide
Expectorante
Stimulante 


Citronnelle (Cymbopogon Citratus)

Anti-inflammatoire
Antalgique
Anti-infectieuse
Antiseptique

 

Lavande aspic ( Lavendula Latifolia)

Alimentaire
Apaisante (piqûres d’insecte) et éloigne les insectes
Antalgique, analgésique
Antibacterienne
Excellent fongicide
Antivirale et stimulant immunitaire
Cicatrisante
Contre sensations physiques désagréables

 


Lavandin abrial (Lavendula hybrida)

Anti-brûlure
Antispasmodique puissant
Calmant, sédatif
Décontractant musculaire
Antalgique
Anti-inflammatoire
Microbicide, bactéricide


 
Menthe poivrée (Menthe Piperita Lamiaceae)
 
Alimentaire
Tonique et stimulant cardiaque, digestive, pancréatique et nerveuse
Décongestionnant nasal, hépatique et prostatique
Anesthésique et antalgique, apaisante (calme les démangeaisons) 
Antimalarique (aide à lutter contre la fièvre jaune)
Rafraîchissante
Bactéricide, fongicide
Anti-inflammatoire intestinale et urinaire
Emménagogue : favorise les règles
 
 
Palmarosa (Cymbopogon Martinii)
 
Antibactérien puissant à large spectre
Antifongique puissant
Antiviral et stimulant immunitaire
Astringent, stimulant cellulaire, hydratant et cicatrisant
Excellent drainant lymphatique
Tonique général du système neuro-hormonal
Aphrodisiaque
Antidouleur
 
 
Petitgrain Bigarade (Citrus Aurantium)
 
Alimentaire
Antispasmodique
Régule les systèmes respiratoires et cardiaques
Anti-inflammatoire
Légère antibactérienne 

Romarin à cinéole ( Rosmarinus Officinalis Cineoliferum)

Expectorant
Bactéricide puissante
FongicideRevitalisant cutané et capillaire

 

Sauge sclarée (Salvia Sclarea)
 
Action similaire aux oestrogènes, régularisation des cycles menstruels
Régulatrice de la sécrétion du sébum et de la transpiration
Tonique du cuir chevelu
Tonique de la circulation sanguine, diurétique
Anti-hyper-cholestérolémiante
Antispasmodique, antiépileptisante, relaxante
Neurotonique
Aphrodisiaque

 

 
 
Tea Tree ou Arbre à thé (Melaleuca alternifolia)
 
Alimentaire (peu recommandé)
Antibactérien
Antiviral
Antiparasitaire
Antifongique
Anti-inflammatoire
 
 
Thym à thymol (Thymus vulgaris à Thymol ou Thymus  Zygis)
 
Anti-bactérienne à large spectre d’action
Anti-parasitaire puissant
Anti-virale et stimulante immunitaire
Fongicide
Tonique et stimulante générale
Digestive, carminative, apéritive
 
 
 
RECETTES
 
Hair Growth Oil, pour favoriser la pousse des cheveux
 
Voici une recette que j’ai glané il y a fort fort longtemps sur le net et que j’ai personnalisé.
Je l’ai bien sûr testé et je l’utilise de temps à autre, notamment quand je suis dans un challenge « Hair Growth ». Ce sera bientôt le cas…
Les huiles essentielles de la recette et le massage favorise la circulation sanguine au niveau du cuir chevelu et l’assainit grâce à ses propriétes foncigide.
À utiliser le soir (dans l’idéal le matin et le soir), au coucher à cause de l’odeur qui peut gêner, pendant 1 à 2 mois.
Mélanger dans un flacon teinté et parfaitement propre:
  • 2 gouttes d’huile essentielle de Cèdre de Virginie
  • 3 gouttes d’huile essentielle de Lavande Aspic
  • 3 gouttes d’huile essentielle de Romarin à Cinéole
  • 2 gouttes d’huile essentielle de Thym à Thymol ou Cinéole
  • 1 demi cuillère à café (à thé en fait, entre 3 et 4,5 ml) d’huile de jojoba
  • 4 cuillères à café d’huile de pépins de raisin

 

Mettre ce mélange sur le bout de vos doigts et masser votre cuir chevelu avec (pas les cheveux) pendant 2 min au moins.
 
Pour booster votre shampooing acheté dans le commerce
 
Si vous souffrez d’alopécie séborrhéique, ajoutez à votre shampooing habituel (quantités pour 1 application):
  • 1 goutte d’huile essentielle de Tea Tree
  • 1 goutte d’huile essentielle de Palmarosa
  • 1 goutte d’huile essentielle de bois de Cèdre d’Atlas

 

Même si vous ne souffrez pas d‘alopécie seborrhéique, vous pouvez ajouter une des ces huiles essentielles à votre shampooing afin de lui donner une propriété souhaitée et nécessaire.
Vous pouvez trouver des milliers d’autres recettes sur la toile ou des bouquins spécialisés sur le sujet et pour quasiment chaque souci au quotidien.
OÙ LES ACHETER
 
 
En pharmacie, parapharmacie, boutiques bio et sur internet:
 
Aroma-Zone:  Je conseille vivement ce site car vous y trouverez également toutes les infos concernant les huiles essentielles, leurs propriétés ainsi que leur application, sans oublier des recettes.
 
Centifolia: Bon site également. Je commande souvent ici.
 
Naturalforme: Je n’ai jamais commandé leurs huiles essentielles mais j’y commande souvent des compléments alimentaires par exemple. À tester.
 
 
 
PRÉCAUTIONS D’EMPLOI
 
– Les huiles essentielles ne sont pas des médicaments mais il faut les employer avec modération (voire parcimonie) et précaution car elles sont très puissantes.
C’est pourquoi elles doivent toujours être diluées dans un support gras végétale ou sucré (miel, sirop de sucre…).
Par ailleurs, elles ne doivent pas être utilisées de manière ininterrompue.
Ne pas appliquer sur les muqueuses, les yeux ou contour des yeux.
– Garder hors de la portée des enfants et bien conserver les étiquettes sur les flacons.
– Tester vos huiles essentielles sur une petite partie de la peau avant de les utiliser car certaines sont très irritantes
Attention au soleil! Certaines huiles essentielles sont photosensibilisantes. Ainsi, après ingestion ou application, ne pas s’exposer aux uv.
– Sauf avis de votre médecin, homéopathe, naturopathe ou pharmacien, ne pas utiliser les huiles essentielles sur les personnes « fragiles »: femmes enceintes ou allaitant, personnes épileptiques, bébés et enfants ( surtout de moins de 3 ans).
Les injections d’huiles essentielles sont rigoureusement interdites!
– En cas d’allergies respiratoires, évitez d’inhaler directement les diffusions d’huiles essentielles.
– La plupart des huiles essentielles peuvent être stockées des années. Mais faîtes attention à la durée de conservation. Si la date de péremption est dépassée, jetez les! Ne vous fiez pas à leur parfum qui peut rester le même en dépit de la péremption.
– Tout comme les huiles végétales, les huiles essentielles doivent être  conservées dans des flacons teintés (marron, laiteux, violet, bleu), à une température comprise entre 15 et 22°C. Les essences d’agrumes se conservent plus longtemps au réfrigérateur.
– Les huiles essentielles sont volatiles: bien refermer le flacon juste après utilisation.
Ne pas associer les huiles essentielles et traitements médicaux. 
Il existe de réelles interférences entre les huiles essentielles et certains traitements médicamenteux ou homéopathiques, rendant ces derniers totalement inefficaces. Demandez l’avis de votre médecin, homéopathe, naturopathe ou pharmacien. Dans le doute, abstenez-vous d’utiliser les huiles essentielles durant la toute la durée du traitement médical.
Attention au nom latin! Il existe souvent différent nom latin pour une huile essentielle ce qui rend les propriétés différentes.
Bien respecter le dosage des recettes que vous trouvez au risque de voir apparaître des effets secondaires indésirables. En effet, c’est le dosage qui détermine la toxicité d’une huile essentielle.
Utilisés dans les règles de l’art, les huiles essentielles ne sont pas nocives.
En cas d’ingestion accidentelle, avalez plusieurs cuillerées d’huile végétale afin de diluer l’huile essentielle, contacter un centre anti-poison et consultez un médecin.
De même, en cas de contact avec les yeux, imbiber un coton huile végétale et passez le sur les yeux; puis rincez abondamment.
– En cas de doutes ou d’interrogation, n’hésitez pas à demander l’avis d’un spécialiste.
Bon test!
xoxo
Niangalena.
Si vous aussi, vous avez des recettes à partager, laissez un commentaire!
Sources: 
– Les huiles essentielles, Bien-être, Beauté et Santé, M. Werner, Edition Vigot (11,30 euros sur Fnac.fr).

Pré-résultats du concours Chi

Il y a eu peu de participantes _ sans doute du fait de mon absence dernièrement des réseaux sociaux pour faire vivre ce concours_ mais des participantes de qualité, si vous me permettez que je m’exprime ainsi.

J’ai présélectionné 2 belles concurrentes qui méritent toutes deux d’être publiées.
Aidez moi à choisir!

Votre préférée recevra le premier prix comme promis ici.

La seconde ne sera pas en reste car elle recevra également un lot de consolation, de la gamme CHI, que je déterminerai plus tard mais dont la valeur sera inférieure au premier prix bien sûr.

 

En somme, voici nos 2 gagnantes du concours CHI

 

AUDE
ESSÉ

Pour voter pour votre préférée, rien de plus simple: laissez un commentaire en bas de cette page sans oublier de laisser votre nom (ou pseudo) et votre ville. En bref, pas de message totalement anonyme!

Fin des votes le mardi 29 octobre à 23h59.

À vos claviers!!

xoxo

Edit du 6 novembre: 
 
Finalement, c’est un tirage au sort, effectué par les mains douces et innocentes de Doudou, qui a désigné Essé comme la grande gagnante! FELICITATIONS!!
 
Aude n’est pas en reste non plus car elle recevra un produit de la gamme CHI également.
 
Niangalement,
 
xoxo.

Mon autre passion: les voyages

Comme vous le voyez, cela faisait un moment que je n’avais pas posté d’article dans mon blog.
En effet, j’ai une vie bien rempli mais je pense à vous régulièrement et j’ai des idées d’articles au quotidien, même à des milliers de kilomètres de Paris.

Dernièrement, j’ai eu un petit manque de temps pour mon blog car j’assouvie également une 2ème passion qui me prends aussi du temps: LES VOYAGES!

Dès que j’ai l’occasion, je pars! En abandonnant tout sur place… ou presque.

Mais voilà, je reviens avec des petites photos rien que pour vous.
Voici l’objet de mon infidélité envers vous: un quick look de mes dernières vacances, dans l’ouest américain cette fois-ci.

La côte Ouest Américaine entre San Francisco et Los Angeles,
Californie

 

Needless to say…

 

Sur la jetée du parc d’attraction à Santa Monica,
Là où  termine la route 66 débutant à Chicago

 

Venice Beach,
Los Angeles
Venice Beach, Los Angeles

 

Monument Valley, Arizona

 

Antelope Canyons,  Arizona

C’est vraiment un minuscule aperçu de mon voyage car je suis passée par 4 Etats différents (Californie, Nevada, Utah, Arizona), de nombreuses villes (San Francisco, Los Angeles, Las Vegas, Flagstaff… pour les plus connues) et de nombreux parcs nationaux ou d’Etat qui ont ouvert à temps (Zion, Bryce, Arches, Monument Valley, Mojave…).

Plus de 3000 photos ont été prises avec un  seul appareil photo et lors de ce voyage il n’y en avait pas qu’un seul.

Ce fut un moment d’évasion très agréable, où on en apprend beaucoup sur la vie et les êtres humains où qu’ils soient dans le monde… Je suis fan.

Si vous aimez voyager également, n’hésitez pas à partager votre passion avec moi.

Et la prochaine fois que vous voyez le blog inactif depuis des semaines, il y aura de grandes chances que je sois partie loin, loin, loin… En général, j’écris un petit mot d’absence sur mon Facebook.

Portez-vous bien!

Niangalement,

xoxo